•  

    Les chats du musée de l'Ermitage

                           Photo En Russie/les-chats-du-musée-de-l'Ermitage

    Depuis plusieurs siècles, à Saint-Pétersbourg, alors que les visiteurs arpentent les salles du musée de l'Ermitage, des dizaines de matous chassent les rongeurs dans les caves du plus grand musée d'art de Russie.

    La suite est à lire ici : 

    au-musee-de-l-ermitage-des-chats-veillent-sur-les-chefs-d-oeuvre

    Une vidéo à regarder  ici

    Voir aussi mon article du  26 septembre 2014 les-chats-de-l-ermitage


    7 commentaires
  • Bientôt Noël chez Chatsmitous

    Coralie

    Bientôt Noël chez Chatsmitous

                                                  La vache Brunette

    Bientôt Noël chez Chatsmitous

                                                        L'Ours rose

    Choisissez un cadeau fait main pour vous ou vos amies chez Chatsmitous

    Chaque don, déductible des impôts, permet d'aider  un animal à être stérilisé, soigné, accueilli...

    C'est fait de mon côté, j'ai commandé la petite Coralie, la vache Brunette et l'Ours rose ! Alors laissez-vous tenter ! C'est par  ici


    7 commentaires
  • Le Chat Atelier du 2/11/2015

                                         Tableau de Rosario Cifuentes

    Pour l'atelier-virtuel-du-2/11/2015  chez  Les-mots-de-Montpellier,

    j'ai choisi le sujet 3  :

    Vous voilà devant le concours de poésie où le thème est le chat.

    Saurez-vous écrire 4 quatrains sur ce thème ? 

    Voici mon poème intitulé :

    La complainte du Chat des toits

     

    Sur les toits de la cité, un chat noir

    Avec toute l'énergie du désespoir

    Rêve de chaleur et de divan

    Vestiges de son existence d'antan.

     

    Face à la Lune qui luit

    Il grelotte dans la nuit

    Piqué au vif par la froidure

    Il pense que sa vie est dure.

     

    A quoi bon errer sans buts

    Rechercher tous azimuts

    Le couvert et le gîte

    Qu'une bonne âme l'abrite.

     

    Pour changer son destin

    Il aimerait croiser en chemin

    Un humain de compagnie

    Afin que sa misère soit abolie.


    58 commentaires
  • Comment administrer un traitement liquide au chat

    Certaines plantes médicinales existent sous forme de solutions liquides comme des Teintures-mères ou des EPS et à cause de leur goût bien prononcé, il est impossible de les faire avaler au chat... 

    Vous trouverez une astuce (avec des gélules vides) chez Catpapattes

    Comment-administrer-un-traitement-liquide-au-chat


    12 commentaires
  • Pour le blog de l'écriture créative Tisser les mots,  j'ai choisi  La proposition 47

    afin de jouer avec ce bandeau graphique :

    Le départ de Jeamie

    Amusez-vous à récupérer, le plus possible de mots, d’expressions, de phrases qui sont en filigrane et mettez tout ce matériel à votre sauce personnelle en récréant un nouveau texte.

    LES CONSIGNES :

    - Donnez un titre à votre texte

    - Le genre est libre : correspondance, poème, recette...

    - Votre texte fera 20 lignes maximum

    - Mettez les mots récupérés en gras ou en couleur dans votre texte.

    Voici ma participation :

    Le jeune Jeamie a mal dormi... Ce matin, il s'est réveillé juste avant que le soleil ne se pointe à l'horizon. C'est le grand jour ! Il a la gorge serrée, les yeux bouffis par le manque de sommeil et  la tête pleine de rêves. Il aurait bien voulu mémoriser le plus beau ; hélas, il était déjà disparu dans les limbes de sa nuit. Il lui fallait partir un matin d'automne, quitter son nid douillet pour un ailleurs... Depuis le temps qu'il rêvait d'un ailleurs ! Mais, partir n'était pas si facile. Une lourdeur s'était logée au creux de son estomac... Comme autrefois quand il avait fait une bêtise et qu'il craignait la grosse voix de son père qui réprimandait le petit garçon qu'il était alors. Il fallait d'abord qu'il vérifie qu'il avait bien mis dans son sac, ses papiers, ses quelques économies...  La lettre qu'il laisserait aux parents leur ferait sûrement de la peine.Jeamie n'avait jamais été très bavard et sa lettre lui ressemblait (on ne pouvait pas appeler cela une lettre d'ailleurs, elle n'expliquait rien, juste quelques mots, presque un télégramme) : "Oui, c'est maintenant, c'est aujourd'hui. Je pars, je vous aime. " Votre fils JeamieSon sac sur le dos, il sort sans bruit, il referme la porte qui grince un peu, comme si la maison elle aussi essayait de le retenir. Et Jeamie s'éloigne d'un pas tranquille, sans se retourner, sans un coup d’œil pour la maison doucement baignée dans les premiers rayons du soleil sur les hauteurs de la colline...  Et le sifflement long, continu et rassurant du vent dans les sapins lui rappelle un souvenir cher à son cœur : "On croirait entendre le bruit de la mer." disait sa grand-mère quand il était enfantDans le calme bleuté et la fraîcheur de l'aube, il avait l'impression que sa regrettée Mémé était à ses côtés pour le guider sur le chemin de sa vie. En fermant les yeux, il voyait le soleil miroiter sur l'herbe de la prairie... S'en aller finalement, ce n'était pas si difficile. Et il était fier et heureux d'avoir franchi le cap de sa nouvelle liberté...


    10 commentaires