• A l'intérieur d'une ruche

    A l'intérieur d'une ruche

    Excellente dernière Minute Nature que je partage.

    Vous pouvez la retrouver chez Jean-Louis ici Nature ici ailleurs

     

    Pascal Chollet est apiculteur depuis plusieurs années, il nous explique comment fonctionne une ruche.

    Dans la campagne suisse, Pascal Chollet finit d'assembler une ruche. "C'est en fait un habitat artificiel conçu pour des insectes sauvages : les abeilles. Une bonne ruche rassemble toutes les conditions pour accueillir les abeilles et leur permettre d'établir une colonie prospère.

    C'est une caisse dont le fond est grillagé et ventilé. On y introduit des cadres qui contiennent une plaque de cire gaufrée qui est en vraie cire d'abeille. La ruche contient deux étages. Au rez-de-chaussée, il y a dix à douze grands cadres que l'apiculteur ne touche jamais. Entre les deux étages, un grillage avec un certain maillage permet de laisser passer les ouvrières, mais pas la reine. Le premier étage est une hausse qui contient des cadres deux fois moins hauts où il n'y aura jamais d'œuf, la reine ne pouvant pas y accéder. Dans la hausse, les abeilles stockent du miel. Quand le miel est prêt, les abeilles ferment l'alvéole. C'est alors le moment pour l'apiculture de récolter le miel."

    Il est temps de visiter une ruche. Il faut alors s'équiper avec une combinaison d'apiculteur. Pascal explique cette précaution. "En principe, si l’on visite une ruche calme, on ne risque rien. Mais la moindre perturbation peut mettre, à juste titre, les abeilles en colère."

    En s'approchant des ruches, on entend les abeilles bourdonner. "Il y a 50 000 à 60 000 abeilles dans une bonne colonie, ça peut faire du bruit", précise Pascal. L'apiculteur enlève un cadre pour nous montrer la vie de la ruche. "Dans certaines alvéoles, il y a du pollen, il sert de réserve de nourriture. Certaines sont remplies de miel, on le voit à l'opercule clair. Enfin, d'autres forment le couvain. Ces alvéoles avec un opercule brun sombre referment chacune une larve. Pour nourrir toutes ces larves, il faut beaucoup de miel et donc visiter beaucoup de fleurs. Pour faire 1kg de miel, les abeilles doivent visiter 150 millions de fleurs ! Une belle colonie en pleine saison peut faire 2kg de miel dans la journée."

    Les abeilles et le miel sur SalamandreTV

     

    A l'intérieur d'une ruche

    Découvrez le film Miel ou déconfiture sur SalamandreTV, la plateforme du documentaire animalier.

    Le destin des abeilles dépend en partie de l'Homme. Le destin de l'Homme dépend en partie des abeilles, toutes solidairement unies autour de cette maxime : "travailler plus pour partager plus". La vie fascinante des abeilles nous révélera-t-elle les clés de leur déclin ? Les abeilles vont-elles disparaître ? L'homme est-il responsable de cette catastrophe ?

    Julien Perrot

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Août à 06:59

    c'est toujours très instructif, cette vie de la ruche

    2
    Mercredi 3 Août à 07:19

    J'ai eu l'occasion de voir faire une amie apicultrice, c'est fascinant.
    C'est une société admirablement structurée.
    Bises et bonne journée Béa

    3
    Mercredi 3 Août à 08:01

    Trés intéressant ! merci pour ce partage.

    Bises et bonne journée!

    4
    Mercredi 3 Août à 08:27

    Une page très intéressante, merci Béa.

    Bises et bon mercredi - Zaza

    5
    Mercredi 3 Août à 09:45

    Les abeilles sont incroyables, j'aime les regarder faire et c'est grâce à elles que l'on peut manger tous ces fruits et légumes, mais voilà, comme elles disparaissent à vue d’œil, il ne nous restera que des céréales et même plus de fleurs à contempler, d'animaux granivores et j'en passe... Einstein l'avait bien compris en disant cette célèbre et juste phrase : « Si les abeilles venaient à disparaître, l'humanité n'aurait plus que quatre ans devant elle ». 

    Merci ma Béa pour ce passionnant article et belle journée, je t'embrasse.

      • Mercredi 3 Août à 14:18

        Et merci pour ton beau minou ma chère Florinette

        Je t'embrasse

    6
    Mercredi 3 Août à 10:52

    Intéressante vidéo, se sont des travailleuses : bisous

    Bon Mercredi les souris - image animée GIF

      • Mercredi 3 Août à 14:19

        Merci pour ton joli mercredi et ses petites souris

        Biz

    7
    Mercredi 3 Août à 11:12

    je crois qu'on a tout fait pour que les abeilles disparaissent, et pas qu'elles d'ailleurs! gros bisous Béa. cathy

    8
    Mercredi 3 Août à 11:31

    Coucou sans les abeilles plus de fruits, ni légumes ni fleurs l'homme en partie responsable avec ces pesticides et insecticides! Merci bisous

    9
    Mercredi 3 Août à 14:05
    C'est de l'or jaune. Et remercions les abeilles pour leur miel. Bises
    10
    Mercredi 3 Août à 14:31

    Très intéessant Béa ! merci 

    11
    Mercredi 3 Août à 16:57

    Superbe vidéo , merci Béa pour cette immersion dans une ruche .

    Bon mercredi 

    Bises 

    12
    Mercredi 3 Août à 17:01

    Apis mellifera n'est pas la seule espèce butineuse, elle est même minoritaire.  Nous l'oublions souvent. Mais lorsque Apis mellifera va mal, gageons que les autres butineurs vont tout aussi mal. En tout cas pour ce qui est de la mortalité due aux pesticides. 

    J'avais fait il y a quelques années un article pourquoi installer une ruche dans votre jardin où je donnais toutes les astuces nécessaires à leur installation mais aussi à la protection des essaims.  Et pour compléter, qui dit ruche, dit miel tout savoir sur le miel . Quel travail pour les petites abeilles afin  de produire ce miel si précieux : 8 700 000 fleurs, 17 000 voyages pour produire 500 g de miel.  Soyons humbles et ayons conscience de ce que ça représente ce miel que nous dévorons

    Bonne journée Béa 

      • Mercredi 3 Août à 17:20

        Merci Brigitte pour tes précisions et informations

        J'adore ce miel délicieux de nos abeilles que je consomme quotidiennement

        Bizzz

    13
    Mercredi 3 Août à 17:15

    Oui en effet très agréable et passionnant de visiter leur lieu de travail à ses abeilles 

    Merci pour ces deux liens 

    Je te souhaite une agréable fin de soirée 

    Bises 

     

    14
    Mercredi 3 Août à 18:14

    bonjour 

     oui c'est fascinant   cette vie  à l 'intérieur d une ruche 

     que j 'ai pu voir une   fois  , et cette reine marquée d 'un point blanc 

     entourée de  ses  travailleuses 

     en ce moment  elles butinent  ce quelles trouvent 

    chez moi c'est de l 'aneth sauvage qui tient   la sécheresse

    que j 'ai planté  pour les butineurs 

     bonne  soirée Kim 

     bises 

    15
    Mercredi 3 Août à 19:04

    Merci de nous faire connaître ce beau métier d'apiculteur.

    16
    Mercredi 3 Août à 19:29

    Bonsoir Béa. C'est un reportage très intéressant. Bonne soirée et bisous

    17
    Mercredi 3 Août à 19:35

    Voilà quelque chose qui me passionne depuis l'enfance !

    Merci pour cet article !

    Bises .

    18
    Mercredi 3 Août à 21:48
    colettedc

    Super, Béa !!! Merci beaucoup et bonne soirée. Bisous

    19
    Lise
    Mercredi 3 Août à 22:33

    Passionnante vidéo Trixie.

    Vidéo qui m'a rappelé un documentaire vu à "Télé-Québec" récemment; on y suivait la vie d'une abeille ouvrière, sa courte vie (le temps d'une saison seulement) et le travail incroyable, les distances parcourues pour aller récolter le pollen des fleurs, ceci en évitant mille dangers. 

    Dans ce documentaire j'ai vu aussi les abeilles protéger la ruche contre des guêpes ayant décidé de l'envahir; les abeilles ont gagné malgré nombre d'elles ayant perdu leur vie dans le combat. Bref une guerre.

    Inutile de dire que ça fait penser aux guerres humaines. Pas besoin d'élaborer.

    Les animaux autres que nous (mammifères primates supérieurs il paraît), du plus petit au plus grand, font preuve d'organisation et d'intelligence (Mais oui!) à faire rougir notre espèce spécialiste pour ce qui est de détruire son environnement.

    Et oui si un jour les minuscules abeilles disparaissent, notre tour ne sera pas loin derrière. 

    Homo Sapiens n'est pas le maître de notre planète, quoi qu'il en pense..

      • Jeudi 4 Août à 10:03

        Merci chère Lise pour ta longue réflexion sur les abeilles et les hommes...

        Sur le Vivant...

        Bisous de ton amie Trixie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :