• Acossoldahors (Jeu de lettres n°107)

    (Jeu de lettres n°107)

    Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-107

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est : ACOSSOLDAHORS

    nom masculin pluriel -c'étaient des conseillers - le mot se trouve dans la Curne - Le Dictionnaire historique de La Curne de Sainte-Palaye, historien, philologue et lexicographe français.

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon texte  (avec les mots trouvés en gras et en italique) :

    A la terrasse d'un café de Cahors, sous un soleil de plomb, Carla  et Sarah  sirotaient leurs sodas  en compagnie de deux lords  qui venaient tout droit de Londres : Harold  et Oscar, des juristes éminents nommés par lettre patente devenus conseillers de la Reine ! Pour les amies d'enfance, nul doute que le hasard  avait bien fait les choses, quelques semaines auparavant, lorsqu'elles avaient rencontré au night-club, ces acossoldahors  d'une autre époque. Car sous leurs faux airs collet monté, c'étaient de sacrés lascars qui cachaient bien leur jeu. Ils dansaient la salsa, pratiquaient le cross,  sautaient en parachute et avaient échappé à un crash  aérien à bord d'un petit coucou. En ce bel  après-midi ensoleillé de 15 août, l'ambiance était à la fête. De beaux chars  fleuris défilaient sous les yeux des badauds. Tous les quatre riaient à gorge déployée amusés de voir Sacha, le barman un tantinet cossard, qui courait dans tous les sens pour servir les nombreux clients. Alors  qu'il slalomait, affolé, entre les tables, il sema le chaos  dans le bistrot. Il trébucha, s'agrippa au polo crado  d'un clodo  qui déambulait en quête de quelques sous. Il se cassa  la binette et lâcha  son plateau qu'il tenait en équilibre. Sa chute spectaculaire se solda  par une dizaine de personnes  arrosées de menthes à l'eau et de coca-colas...

    NB : Vous voulez savoir qui était Jean-Baptiste de La Curne de Sainte-Palaye ?C'est ici.  Pour l'anecdote, La Curne a eu un frère jumeau auquel l’unissait un lien indéfectible - au point de refuser de se marier. Jamais ils ne se sont séparés : ils ont partagé le même logement, les mêmes habitudes, les mêmes cénacles, les mêmes amusements. (Source Wikipedia)

    Les lettres patentes sont, dans le domaine des actes législatifs, des textes par lesquels le roi rend public et opposable à tous un droit, un état, un statut ou un privilège.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Mars à 00:16

    Merci pour ta narration

    Tu t'en sors bien de ce défi

    Bon dimanche yes

    2
    Dimanche 26 Mars à 03:24
    colettedc

    Défi joliment relevé Béa ! Bravo et bon dimanche ! Bises♥

    3
    Dimanche 26 Mars à 07:46

    Bravo, là je suis dépassé ...

    4
    Dimanche 26 Mars à 08:13

    Bonjour Kimcat... il pourra faire une croix sur son pourboire celui-là... bon dimanche à toi, merci pour le tout, bises yes

    5
    Dimanche 26 Mars à 08:39
    lilousoleil

    et beaucoup de mots et pas facile à placer... 

    avec le sourire

    6
    Dimanche 26 Mars à 09:10

    coucou du jour

    7
    Dimanche 26 Mars à 09:38
    LADY MARIANNE

    un serveur qui met de l'ambiance ! lol
    une belle histoire bourrée d'anagrammes- bravo pour ton billet complet-
    bisous et bon dimanche-  

    8
    Dimanche 26 Mars à 10:02
    Séverine

    J'imagine bien la scène... Le pauvre ne s'est pas fait mal j'espère ! bad

    9
    Dimanche 26 Mars à 10:07

    Quelle culture ! Et quel plaisir de te lire !! j'ai particulièrement adoré le "polo crado d'un clodo" : ces allitérations ou plutôt assonances sont du meilleur effet, conférant à ton texte un souffle inspiré et lyrique qui en fait un véritable exercice de style !

    10
    Dimanche 26 Mars à 14:19

    Bravo pour ce texte bourré d'anagrammes qui non seulement contient sa dose d'humour mais en plus nous en apprend plus sur ces jumeaux grâce à ton lien .

    Bon dimanche 

    Bisous 

    11
    Patrick Riot
    Dimanche 26 Mars à 15:27

    Ma très chère Cousinette Béa,

    Après lecture de ton texte, l'envie de découvrir ce personnage a été plus fort que moi, mais qui était-il?

    Ses Mémoires sur l'ancienne chevalerie lui ouvrent les portes de l’Académie Française en 1758; il fait également partie des Académies de Dijon, de Nancy.

    Les publications parues de son vivant ne rendent pas justice à un tel travailleur.

    Ce qui a permis qu'on le pille : "Sainte-Palaye, dont la science était immense, a laissé avec beaucoup de fatras des richesses que ses successeurs ont pillées et mises à profit sans songer à lui reporter l'honneur de ses découvertes" (Pélissier).

    Son rôle précurseur commence enfin à être reconnu par le milieu universitaire, à commencer par l'étranger.

    Si je mets en évidence, son passage de la vie à trépas, n'est pas par hasard, cela a été plus fort que moi, j'ai tout de suite pensé à toi Béa.

    Toi, Béa l'écrivain, toi, Béa l'amuseuse des mots, toi, Béa que je peux nommer Madame Béa la dictionnaire en voyage avec le temps, je ne souhaiterais nullement que tous les écrits soient pillés.

    Alors prend en conscience maintenant !!!

    Je t'embrasse Béa et à bientôt.

    Patrick Riot

    12
    Dimanche 26 Mars à 15:52

    Sympa ton texte merci pour tes informations supplémentaires, j'ai apprécié!

    Bisous

    13
    Dimanche 26 Mars à 17:45

    il a mis une sacrée ambiance dans le bar!!! j'aime beaucoup ton récit et merci pour les infos annexes!

    bonne soirée

    danièle

     

    14
    Dimanche 26 Mars à 18:03

    Hi hi je visualise la chute glasses. Les jumeaux c'est quelque chose, j'en ai croisé pas mal, je ne les distinguais pas l'une de l'autre ou l'un de l'autre, c'est très troublant et même un peu angoissant. Bonne soirée Kimcat, caresse aux puces.

    15
    Dimanche 26 Mars à 19:18
    Pauvre serveur! Merci pour cet article drôle et instructif. Bonne soirée et bises.
    16
    Dimanche 26 Mars à 19:27

    Merci à vous pour vos gentils et élogieux commentaires qui me touchent beaucoup.

    J'adore "pratiquer" ces jeux de lettres du dimanche !

    Bisous 

    17
    Dimanche 26 Mars à 20:12

    Bravo Béa, un texte qui regroupe pas mal des mots de cet anagramme et qui a du sens, c'est parfait. Bisous ma belle, prends bien soin de toi. Gros bisous

    18
    Dimanche 26 Mars à 20:45
    covix

    Bonsoir, 

    Un récit qui est bien dans l'esprit du défi, il fallait le trouver ce mot.

    Bises

    19
    Dimanche 26 Mars à 23:32

    Bravo ma Béa ! Pas de chance pour ce serveur ...

    J'ai bien vu tes autres articles mais pas de temps pour mettre des com. En plus je suis extrêmement fatiguée ... Et pas trop le moral.

    Beaucoup de choses se passent au niveau de notre asso. Plutôt de bonnes choses car "après a pluie vient le beau temps". Je te ferai un mail.

    Gros bisous

    Ta Chantaloup

     

    20
    Lundi 27 Mars à 10:35

    Tu t'en es super bien sortie !

    Bravo

    21
    Dimanche 2 Avril à 14:48

    Encore une fois Bravo Béa.  Bizz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :