• Anachorète (Jeu de lettres n°181)

    (Jeu de lettres n°181)

    Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-181

    (Jeu de lettres n°181)

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est :  ANACHORETE

    Nom masculin. Religieux qui vit dans la solitude, par opposition à cénobite, religieux qui vit en communauté avec d'autres -2° Homme qui vit loin du monde.

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon texte (avec les mots trouvés en gras et en italique) :

    Alors que son avenir semblait touttracé, Hector  avait pourtant laissé derrière lui une tranche  de vie canadienne de presque quatre décennies. Contre  vents et marées, il avait traversé l'océan  Atlantique, afin de fouler de ses pas, le sol berrichon de son ancêtre Horace. A peine arrivé chez ses lointains cousins, il s'était vite réfugié dans un sanctuaire, près de Châteauroux ; il avait fait le choix de vivre en anachorète quelques semaines, en quête de silence, de solitude, de spiritualité, de méditation et de recueillement. Néanmoins, son existence  auprès des siens, n'avait pas été terne ; il avait travaillé dur dans la ferme familiale, à cultiver la terre, élever des vaches et des chevaux. Loin des lumières de la ville, habitué aux grands espaces, il s'était mis peu à peu à l'écart de la société. Il se sentait plus proche de la nature et des animaux. Il n'avait pas compté le nombre d'aigrettes, de bihoreaux, de butors qu'il avait sauvés. Il avait même soigné un Grand Héron  blessé et avait apprivoisé un raton-laveur. Dans le centre  équestre de son frère, il avait bichonné un Curly, un cheval rustique, solide et docile, doté d'un poil bouclé, résistant aux températures froides, acheté  au domaine du ranch Namaspamoos. C'était après  avoir pleuré Cathan, son compagnon félin à trois pattes qui avait vécu à ses côtés durant dix-huit années, qu'il avait décidé de partir pour la France. Il l'avait élevé au biberon après l'avoir trouvé chaton  dans un carton  jeté dans un fossé aux abords de l'écurie. Plus tard, il avait bien failli le perdre... Un matin, il avait été épouvanté quand il avait vu revenir la pauvre petite bête âgée seulement d'un an, haletante, ensanglantée et terrorisée. Sa patte avant gauche avait été arrachée par un piège. Une image atroce et tenace  qui avait longtemps hanté l'esprit d'Hector...

     

    NB :  Le ranch Namaspamoos existe ! Isabelle et André y élèvent des Curlies, une race chevaline de selle au poil bouclé, originaire des Etats-Unis, particulièrement adaptée aux personnes souffrant d'allergies. Le Curly est également un animal polyvalent, apte à la pratique de toutes les disciplines équestres. Avec un effectif mondial situé entre 4 000 et 4 600  en 2012 et 2013, le Curly reste rare. La race s'exporte hors de son pays natal, notamment vers l'Allemagne et la France, où il est reconnu depuis 2011. (Source Wikipedia)

    Voir ici : Curly/Québec/Ranch Namaspamoos

    Quant à la mésaventure de Cathan, elle m'a été largement inspirée par celle de Milo, le petit chat d'un an, qui, dans la nuit du 28 au 29 août dernier, a eu la patte déchiquetée après avoir été piégé en pleine rue à Romans-sur-Isère, dans la Drôme. Ses maîtres ont dû le faire amputer... Un article a été publié le 31 août dans Le Dauphiné Libéré  pour mettre en garde tous les propriétaires d’animaux habitant à proximité de la rue Parmentier... Si on pouvait retrouver et punir le coupable, ce serait une bonne chose... 


  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Septembre à 01:25
    colettedc

    Superbe participation, Béa ! J'♥ beaucoup ! Bon dimanche ! Bisous♥

    2
    Dimanche 9 Septembre à 08:31

    Bravo Béa pour cette histoire que j'ai dévoré tu penses bien,   les chevaux , les chats et la nature tout ce que j'aime . J'ai découvert cette race grâce à ton lien , je ne connaissais pas . Quant à cette horreur de piège j'espère bien qu'on va retrouver le coupable  , il faut être particulièrement asocial et déséquilibré pour mettre un piège de cette nature en pleine rue .

    Bon dimanche Béa 

    Bises 

     

    3
    Dimanche 9 Septembre à 08:40
    Jean-Marc

    Bien vue cette histoire (bon je connaissais le mot, une fois n'est pas coutume).

    Je ne savais pas pour Milo, ces piège sont interdits mais il faut croire que la stupidité de certains ne connait pas de limites.

    Bon Dimanche Béa

    4
    Dimanche 9 Septembre à 09:16
    LADY MARIANNE

    une  superbe participation pleine de tendresse-
    Hector aime les animaux et les soigne-
    une histoire tirée du réel hélas --
    pauvre petit chat-
    on ressent bien ton amour des animaux- bravo-
    bisous et bon dimanche-

    5
    Dimanche 9 Septembre à 14:16
    Quel superbe texte bien écrit avec une recherche approfondie
    En tous les cas bravo Tu vas fait un texte très riche .
    Bisous
    6
    Dimanche 9 Septembre à 14:19

    Il y a de ces gens cruels tout de même, malin plaisir à faire souffrir, on espère juste qu'un jour la vie se charge d'eux... nan mais ! Au plaisir, bises

    7
    Dimanche 9 Septembre à 14:22
    timoineau

    Joli texte

    un peu triste pour le chaton mais surement bien réel

    merci je vais aller voir le lien j'adore les chevaux

    8
    Dimanche 9 Septembre à 14:36

    coucou très belle participation , mon cerveau est au repos jusqu'à mercredi - bisous Mamy Annick

    9
    Viviane
    Dimanche 9 Septembre à 16:57

    Béa,

    Ton personnage a vécu ses rêves avec une certaine harmonie.

    Ma conclusion est:

    Le seul fait de rêver est déjà très important
    Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir
    Et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns
    Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer 
    Et d’oublier ce qu’il faut oublier
    Je vous souhaite des passions
    Je vous souhaite des silences
    Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil
    Et des rires d’enfants
    Je vous souhaite de résister à l’enlisement
    A l’indifférence, aux vertus négatives de notre époque
    Je vous souhaite surtout d’être vous….

    Texte de Jacques Brel qui me fait rêver !!!

    Je souhaite ne pas heurter quelques lecteurs,pour ma part vivre et encore vivre une autre histoire c'est se hisser vers une sagesse humaine...

    Bises !!!

     

    10
    Dimanche 9 Septembre à 17:44
    Renee

    je passe te faire des bisous et te souhaiter bon début de semaine. 

    11
    Dimanche 9 Septembre à 19:52

    Pour une fois , moi aussi, je connaissais ce mot!
    Pauvre Milo , il y a des gens vraiment infâmes! Je leur souhaite tout le mal possible!

    Bises Béa

    12
    Dimanche 9 Septembre à 22:13

    Très belle inspiration, il y a la nature, les animaux.
    Quelle horreur cette histoire de piège, comment peut-on être cruel à ce point, c'est impensable.
    Je ne connaissais pas le Curly.
    Bonne soirée
    Bises Béa 

    13
    Lundi 10 Septembre à 18:15

    Oui, je me rappelle de l'histoire de ce pauvre minou. Superbe histoire, bien que tristounette, quand même. Je t'envoie mes plus gros bisous, ma bichette, et te souhaite une belle fin d'après-midi. ♥

    14
    Mardi 11 Septembre à 18:10

    toute la nature mérite d'être protégée de l'homme !
    superbe !!

    bises et belle semaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :