• Apocrisiaire (Jeu de lettres n°164)

    (Jeu de lettres n°164)

    Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-164

    (Jeu de lettres n°164)

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est : APOCRISIAIRE

    Nom masculin -Dans l'Empire romain puis dans l'Empire byzantin, officier chargé de transmettre les écrits de l'empereur. Une sorte de facteur avant l'heure. Légat permanent du pape ou d'un patriarche auprès de l'empereur byzantin. Sous les Carolingiens, titre parfois donné à l'archichapelain.

    Du grec apocrisis : réponse. 
    Désigne dans l’Empire byzantin soit un ambassadeur impérial soit un messager ou un représentant d’une autorité ecclésiastique.
    Quelques personnages ecclésiastiques célèbres ont exercé cette fonction, tel le Pape Grégoire le Grand qui avant son pontificat représenta l’Eglise de Rome à la cour de Constantinople vers 578-586.

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon texte (avec les mots trouvés en gras et en italique) :

    Prisca  croisa  son regard irisé  dans le miroir du salon. Elle remarqua  son visage  crispé  et ses traits tirés. Elle appréhendait de se mettre devant les fourneaux. Ce n'était pas de tout repos  de préparer un repas festif pour une vingtaine d'invités. Une vraie prise  de tête, ses poires  au sirop  à caraméliser, qui lui donnaient tant de fil à retordre. Même si elle avait envie de crier sur les toits qu'elle était heureuse de se pacser  avec Oscar, un apéro  dînatoire aurait largement suffi. Il aurait été plus judicieux  de picorer  des petits fours salés aux câpres, aux tomates séchées et aux olives. Que de chemin parcouru depuis qu'elle avait rencontré son compagnon à l'Opéra  de Paris ! Cadeau de la providence et jour de chance pour eux  deux, placés côte à côte, pour assister au même opéra  comique : "L'apocrisiaire  de Jules César". Quelle crise  de rigolade ! Elle entendait encore leurs fous rires au diapason ; captivés par les prouesses hilarantes du comédien  affublé d'un corsaire  gris acier,  d'un chapeau en osier corsé et d'un manteau épais aux fanfreluches ocres,  dans son rôle de messager de l'illustre empereur romain. Un sacré  acrobate, carré  d'épaules ! Son agilité et sa souplesse étaient étonnantes. Car faire des pirouettes et le poirier  dans un tel accoutrement ne devait pas être si commode. La première partie, loin d'être rasoir,  s'était achevée sous un tonnerre d'applaudissements. A l'entracte, médusés, Prisca  et Oscar avaient échangé leurs numéros de téléphone avec l'immense espoir  de se revoir. Déjà épris  l'un de l'autre, ils allaient se construire un avenir commun...


  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Mai à 06:18

    Une rencontre culturelle en quelque sorte.

    Bien trouvé, bon Dimanche

    2
    Dimanche 13 Mai à 07:26

    Vraiment bravo, tu t'es magistralement débrouillée avec ce défi.
    Bonne journée à toi, ici, ce sera sous la pluie.

    3
    Dimanche 13 Mai à 09:31

    bon dimanche

    4
    Dimanche 13 Mai à 09:45
    LADY MARIANNE

    bravo pour ces anagrammes subtilement placés ! le mot à trouver titre d'une pièce de théâtre !!
    une histoire bien menée - j'ai apprécié !!
    merci    - bisous et bon dimanche- ici pluie-

    5
    Dimanche 13 Mai à 12:37

    Je n'ai encore jamais fait le jeu de Marianne (faute de temps). J'essaierais de m'y plonger quand la retraite sera là...

    Merci de ton passage sur ma page et de tous les liens sur Gilles Legardinier que je viens de visiter.

    J'aime beaucoup ses romans et je ne les ai pas encore tous lus !!!

    Bon dimanche.

    Bises

    6
    Evy
    Dimanche 13 Mai à 13:41

    Bien trouvé passe une bonne journée ma Béa bisous

    7
    Dimanche 13 Mai à 13:51

    Bonjour Béa,

    Encore un défi relevé haut la main !

    Bon dimanche, bises, Véronique

    8
    Dimanche 13 Mai à 13:52

    Hé bien !! Joli texte ! Les mots si bien ""enrobés"" dedans qu'on les sent pas contraints. Bravo Kim.........

    9
    Dimanche 13 Mai à 14:13

    Encore une histoire bien trouvée.   Bravo.

    Bon dimanche pluvieux chez nous.

    10
    Dimanche 13 Mai à 15:16

    C'était pas évident et tu t'en ai rudement bien tirée. Bravo, ma belle!!! Superbe dimanche et gros bisous

    11
    Dimanche 13 Mai à 15:53
    Renée

    Bon dimanche Béa et douce semaine a venir....bravo. Bises

    12
    Dimanche 13 Mai à 16:46

    Bonjour mon amie,

    Une belle rencontre et un non moins beau texte. Tu as brillamment relevé le défi, comme toujours. Bravo ! cool

    Bon après-midi de dimanche.

    Bisous, 

    Martine

    13
    Dimanche 13 Mai à 17:29

    Super bien amené alors que c'était difficile avec un tel mot! Bravo!

    Bises Béa

    14
    Dimanche 13 Mai à 19:04

    Toujours aussi agréable à lire ton histoire du dimanche , une bonne idée le titre d'un opéra comique pour caser ce mot , encore bravo pour ce texte  .

    Bonne soirée 

    Bisous 

    15
    Dimanche 13 Mai à 19:20

    Et bien dis donc, un défi bien difficile à relever, pas évident et tu as réussi.
    Les poires au sirop un vrai régal smile
    Le soleil est revenu en ce début de soirée.
    Bises

    16
    Dimanche 13 Mai à 22:09

    le mot du jour est habilement placé dans une histoire truffée d'anagrammes!

    super comme d'habitude !

    belle semaine

    17
    Lundi 14 Mai à 02:46
    colettedc

    Magnifique participation, Béa ! J'♥ ! Bonne semaine ! Bises♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :