• Bienvenue chez moi

    Accueil

     

    Pour retrouver tous mes articles depuis septembre 2007

    c'est ici :  Béa Kimcat Blog

    Si vous voulez m'écrire c'est ici : contact

  • La pensée du jour (36)

     www.nature-et-poesie.fr

     


    votre commentaire
  •  Une belle histoire racontée dans cette vidéo que je partage avec vous.

    (Merci à Isa des Chats de mon Cœur)

     

    Aujourd'hui, vous allez découvrir une histoire étonnante que nous avons trouvée sur Internet et qui nous a tellement frappés que nous n'avons pas pu nous empêcher de la partager avec vous. Merveilles Du Monde


    8 commentaires
  • Le Myzomèle écarlate

                          Photo Perles d Amazonie

    Le Myzomèle écarlate. Myzomela sanguinolenta est une espèce de passereaux de la famille des Meliphagidae.

    Le mâle Myzomèle écarlate mesure 10 à 11 cm de long, et a une tête, une poitrine, une nuque et le haut du dos rouge vif. La queue et les ailes sont noires et le ventre est blanc. La femelle est brun pâle avec un ventre blanchâtre.

    On peut confondre les mâles avec le Myzomèle à tête rouge dans le nord du Queensland, où ils sont présents tous les deux, mais la coloration rouge de ce dernier se limite à la tête.

    Source Wikipedia

    Site Oiseaux.net

    Pas Belle la nature ??

    La joie de contempler et de comprendre, voilà le langage que me porte la Nature. Albert Einstein  (Perles d Amazonie)


    18 commentaires
  • Une chouette vidéo...

    Qui me fait penser à Délice, ma minette qui va sur ses 17 ans...

     

     


    27 commentaires
  • Le mois de la déesse Maïa

    Je partage le superbe article de Jean-Louis que vous pouvez retrouver ici :

    Nature ici ailleurs

     

    Il est revenu le temps du muguetComme un vieil ami retrouvé…

    Au cœur de la nuit de l’hiver, nous t’appelions de tous nos vœux. Nous ne savions si un jour nous te reverrions. Et te voilà revenu ! Tu es revenu flâner le long des chemins, gambader au pied des haies, gagner les ramures et les frondaisons. Tu es revenu en prince charmant, réveiller les belles au bois dormant.

    De la Déesse, tu portes le nom… Déesse romaine de la fertilité et du renouveau… Déesse grecque, l’aînée des Pléiades, fille d’Atlas et mère d’Hermès, messager des dieux… À l’aube de la celtique Beltaine, Belenos te réveille et t’inonde de son infinie lumière. Jules César et le Pape Grégoire t’ont conviée en leurs calendriers julien et grégorien. La République nouvellement éclose t’a ouvert le sien, calendrier révolutionnaire cela va de soi, et réservé deux places de choix : celle de Germinal et celle de Floréal.

    La première correspondant à la période de germination des plantes, comprise entre le 21/22 mars et le 19/20 avril ; la seconde à celle de l’épanouissement des fleurs, comprise entre le 20/21 avril et le 19/20 mai. Tu es le plus beau des mois de l’année et Marie, notre bienveillante mère à tous, t’a choisi comme écrin et oratoire. Tu allies la fête du travail et des travailleurs à celle du brin de bonheur et aux ponts des jours heureux… Tu nous réjouis par le foisonnement de tes fleurs et par le concert de tes chants d’oiseaux…

    Pour rien au monde, nous ne te céderions. Par-delà nos différences et nos divergences, tu nous réunis dans la joie de tous les matins du monde. À toi, Maïa, notre infinie gratitude !

    Edmond Hérold

    Le mois de la déesse Maïa


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique