• A écouter ! C'est si beau, si cristallin !

    (Merci à mon amie Marie-Jeanne)

     


    13 commentaires
  • La migration des Monarques

                                                  Wikipedia/Monarque

    Le Monarque est un papillon migrateur célèbre en Amérique, car il y migre en groupes de millions d'individus sur plus de 4 000 kilomètres, deux fois par an, d'août à octobre vers le sud (surtout au Mexique), et au printemps vers le nord.

    Un document intéressant sur la migration du Monarque, qui ne serait plus un mystère, à lire  ici

    Vous souhaitez en savoir plus c'est ici  Wikipedia-Monarque

    Et une vidéo explicative :


    13 commentaires
  • Comment pensent les animaux ?

                                     Elephant-Asie-images-gratuites

    « Il ne leur manque que la parole ». C’est par ce lieu commun que l’on marque, de façon précise, définitive, la différence entre nous, les humains et eux, les animaux. Mais plus l’éthologie progresse, plus nous nous rendons compte que cette limite que nous aimerions, par confort, bien distincte, et de préférence bien étanche, entre notre intelligence et la leur, eh bien cette limite est plus fluctuante, plus ténue et chaque jour un peu plus trouble. Le problème, c’est qu’il est bien compliqué de penser l’intelligence animale sans se référer à la nôtre.

    Comment pensent les animaux ?

    La suite est à voir  ici

    (Ne manquez pas le reportage et les documents à l'appui)


    16 commentaires
  • (Jeu de lettres n°127)

    Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-127

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est : GUERDONNER

    verbe- - terme vieilli -récompenser

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon  texte  (avec les mots trouvés en gras et en italique) :

    De guerre lasse, Roger  et Guenièvre désiraient renouer  avec leurs enfants.   Ils souhaitaient redonner  un peu de saveur à leur vie  et ne plus se ronger  les sangs. Au quotidien, ils ne pouvaient guère  continuer à gérer  leur absurde solitude. L'un comme l'autre, loin d'avoir connu  une enfance dorée, avaient suffisamment enduré  d'épreuves  au fil des années qui s'étaient écoulées ! La brouille, qu'ils entretenaient avec leur fille Laure et leur gendre  René, ne devait plus durer.  Et tout ça, à cause d'une broutille. Roger  avait grondé  un peu vertement sa petite-fille Udène  parce que celle-ci  avait fait drogué  trois plombes sa grand-mère qui détestait attendre ! Gêné  aux entournures, il s'était vite rendu  compte que son ton grondeur  l'avait toute chamboulée. Il valait mieux  guerdonner  la fillette que la réprimander ! Le nœud du problème était là. Et puis ses parents, qui étaient du genre  susceptible, avaient vu rouge. Les grands-parents espéraient que tout rentrerait bientôt dans l'ordre, quitte à mettre un genou  à terre pour implorer leur pardon...


    12 commentaires
  • Chat torturé à Tonnerre

    Bouleversée par ce qui s'est passé le 1er août dernier, à Tonnerre dans l'Yonne, fief de ma famille maternelle. Schouff avait 18 ans. Ce pauvre vieux minou a eu la malchance de tomber entre les mains de sales petits morveux... Des monstres en puissance. Il faudrait punir sévèrement les coupables... 

    Comme Chevelu le chat massacré à Draguignan et tous les autres, lui aussi, était là au mauvais moment...  Sa famille  est dévastée par le chagrin... Il a lutté deux jours contre la mort chez le vétérinaire, mais il n'a, hélas, pas survécu...

    Je partage avec vous le texte émouvant écrit le 6 août, par Martine Mski :

    Un après-midi comme les autres… dans la petite ville de Tonnerre...
    Un après-midi d’été en août...

    SCHOUFF,  je m’appelais Schouff ...
    J’étais un p’tit vieux,  un p’tit matou ..

    Ce jour là, je suis allé me promener dans ces petites rues que je connaissais depuis si longtemps ..

    Dix-huit ans que je sortais respirer l’air de mon quartier, que je rencontrais mes voisins, humains, chats, chiens ..

    Comment aurais-je pu me douter ...

    Mais ce jour là,  des petits d’humains m’ont attrapé...

    J’étais un p’tit vieux, je n’étais plus ni méfiant, ni agile ..
    Je n’ai pas pu,  je n’ai pas su leur échapper ... alors tout a été si effroyable et si violent pour moi ...

    L’eau glacée dans laquelle ils m’ont plongé … 
    je suffoquais …

    Puis j’ai senti l’air,  oui, ils m’ont sorti de l’eau ... mais c’était pour continuer mon calvaire encore et encore …

    Ma pauvre vieille tête a été frappée … frappée.. 
    Contre le sol ? contre les pierres ?

    Je ne pouvais plus voir … j’avais mal …

    Plus tard … Bien plus tard ...je me suis réveillé. .

    J’étais entouré par ma famille qui pleurait... pleurait 
    J’avais de la peine de les voir si malheureux …
    Je distinguais mal,  ma vieille petite tête était si lourde et douloureuse … si gonflée …

    Mais je sentais qu’ils avaient tellement de chagrin ... 
    J’aurais voulu leur dire ... "ne pleurez pas ..c’est fini ... je vais bien... je ne comprends pas ..."

    Mais le visage du docteur était sombre...

    Je me suis battu contre la mort pendant deux jours et deux nuits ...

    J’avais mal partout … mais la douleur la plus forte,  c’était de voir le désespoir de ma famille humaine qui m’avait aimé pendant tant d’années...
    Nous pensions vieillir ensemble dans la paix et la douceur ...

    Je me suis battu contre la mort,  je me suis battu pour vivre mais aussi pour qu’ils ne pleurent plus …

    Puis j’ai fermé les yeux … Mon pauvre vieux corps meurtri n’a pas résisté..
    J’ai rendu mon dernier soupir contre leur cœur brisé …

    J’étais simplement parti faire une balade … j’avais confiance en ceux que l’on appelle les hommes et leurs enfants …

    Je suis mort …

    Parce que des petits d’humains avaient imaginé que noyer, frapper, et tuer un pauvre vieux chat était amusant ...
    Parce qu’ils ont imaginé que rire de ma souffrance et de ma terreur était un jeu …

    Je suis mort … je m’appelais SCHOUFF...

    Je vous invite également à signer massivement la pétition ici :

    Chat-torturé-à-tonnerre-89

    NB : J'ai contacté son humaine de compagnie qui espère que l'enquête va aboutir pour retrouver les auteurs de cet acte odieux. Je vous tiendrai au courant...


    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique