• Les Français face aux frais de santé de leurs animaux

    Quand il s’agit de nos fidèles compagnons, on ne compte pas. Mais leur santé a tout de même un coût qui peut s’avérer difficile à assurer comme le montre les résultats d’une enquête exclusive menée par Wamiz en partenariat avec Bulle Bleue.

    Comme nous-mêmes, grâce à de bien meilleures conditions de vie, nos animaux domestiques ont une plus grande espérance de vie. Pour notre plus grand bonheur car nous voudrions qu’ils restent pour toujours à nos côtés. S’ils vivent aujourd’hui plus longtemps, 11 ans pour les chiens et entre 15 et 20 pour les chats, ils ne sont malheureusement pas complètement immunisés contre les petits et gros soucis de santé qui peuvent engendrer des inquiétudes financières pour leurs propriétaires. Aux petits soins pour leurs amis à poils, ils ne sont pas pour autant préparés à toutes les situations. C’est ce que révèle la grande enquête réalisée par Wamiz avec l’assurance santé pour chat et chien Bulle Bleue.

    La suite est à lire  ici


    16 commentaires
  • Le Mérion Superbe

              Photo de JJ Harrison pour Wikipedia d'un mâle Mérion en Tasmanie

    Le Mérion superbe est une espèce d'oiseaux de la famille des Maluridae, commun et familier en Australie du Sud-Est et en Tasmanie. L'espèce présente un fort dimorphisme sexuel : le mâle en plumage nuptial a la calotte, les couvertures parotiques, le manteau et les plumes de la queue d'un bleu éclatant ; les mâles non reproducteurs, les femelles et les jeunes ont un plumage plus uniforme dans les tons de gris-brun. Ce dimorphisme a par le passé valu à l'espèce d'être considérée comme polygame, les oiseaux ternes étant systématiquement pris pour des femelles.

    Le Mérion superbe est sédentaire et territorial. Comme d'autres Maluridae, il est remarquable pour plusieurs caractéristiques comportementales particulières ; les oiseaux sont socialement monogames et, bien qu'ils forment des couples entre un mâle et une femelle, chaque partenaire peut s'accoupler avec d'autres individus voire aider à l'élevage des jeunes d'autres couvées. Lors de la parade nuptiale, les mâles arrachent des pétales jaunes et les exhibent aux femelles. Le Mérion superbe se nourrit principalement d'insectes et complète son alimentation avec des graines.

    Ce mérion peuple une grande variété d'habitats, vivant presque dans n'importe quelle zone où il dispose au moins d'un petit taillis dense pour se mettre à l'abri, comme dans les pâturages avec quelques buissons épars, dans les forêts peu épaisses, les bois, les landes et les jardins privés. Il s'est bien adapté à l'environnement urbain et est commun dans les banlieues de Sydney, de Canberra et de Melbourne....

    (Source Wikipedia)

    Vous pouvez entendre son chant  ici

    Pour en savoir davantage sur ce superbe oiseau c'est  ici


    22 commentaires
  • Stimuler son chat pour qu'il boive davantage

    Votre chat ne s’hydrate pas assez et boude sa gamelle d’eau, pas de panique ! Voici quelques solutions pour inciter votre matou à s’abreuver davantage.

    Animal issu du désert, le chat est connu pour boire très peu comparé à d’autres espèces. Toutefois, l’eau lui est tout aussi vitale et il doit absolument s’hydrater quotidiennement. Si, dans la nature, nos félins le font essentiellement en mangeant leurs proies (composée en majorité d’eau, comme eux), en milieu domestique, leur nourriture ne répond que très peu à ce besoin, surtout si celle-ci est principalement basée sur des croquettes dont le taux d’humidité est très faible.

    En temps normal, votre félin doit boire entre 40ml et 60ml d’eau par kilo de poids par jour et cette quantité peut augmenter jusqu’à 100ml en cas de fortes chaleurs. En deçà, votre compagnon risque la déshydratation et de développer des problèmes urinaires et rénaux (calculs).

    La suite est à lire  ici


    26 commentaires
  • Une petite vidéo bien rigolote !

     


    20 commentaires
  • La Vengeance des mères

                                     Cherche-midi -La-vengeance-des-mères

    Quel beau cadeau pour mon anniversaire de la part de mon amie Odile !

    J'ai pris un peu de temps pour m'y plonger...

    C'est un roman magnifique. N'ayant pas lu le tome 1, j'ai bien l'intention de le faire... En voici la 4e de couverture :

    Enfin la suite de Mille femmes blanches !

    1875. Dans le but de favoriser l’intégration, un chef cheyenne, Little Wolf, propose au président Grant d’échanger mille chevaux contre mille femmes blanches pour les marier à ses guerriers. Grant accepte et envoie dans les contrées reculées du Nebraska les premières femmes, pour la plupart « recrutées » de force dans les pénitenciers et les asiles du pays. En dépit de tous les traités, la tribu de Little Wolf ne tarde pas à être exterminée par l’armée américaine, et quelques femmes blanches seulement échappent à ce massacre.
    Parmi elles, deux sœurs, Margaret et Susan Kelly, qui, traumatisées par la perte de leurs enfants et par le comportement sanguinaire de l’armée, refusent de rejoindre la « civilisation ». Après avoir trouvé refuge dans la tribu de Sitting Bull, elles vont prendre le parti du peuple indien et se lancer, avec quelques prisonnières des Sioux, dans une lutte désespérée pour leur survie.

    Avec cette aventure passionnante d’un petit groupe de femmes prises au milieu des guerres indiennes, Jim Fergus nous donne enfin la suite de Mille femmes blanches. Le miracle se produit à nouveau et cette épopée fabuleusement romanesque, véritable chant d’amour à la culture indienne et à la féminité, procure un incommensurable plaisir de lecture.

    Traduit par Jean-Luc PININGRE


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique