• Le Père-Lachaise

          En deux ans, le cimetière du Père Lachaise a été le berceau de deux                                        portées de renardeaux ! ©Benoît Gallot

    Le Père-Lachaise

              L'un des renardeaux nés en 2020 semble intrigué par l'objectif .                                                                 ©Benoît Gallot

    Entre les sépultures de personnages illustres, le cimetière du Père Lachaise, dans le XXème arrondissement de la capitale, héberge un florilège d’espèces animales sauvages. Fin mai 2021, c’est un renardeau qui a été immortalisé par l’objectif du « gardien des lieux » : Benoît Gallot. 30millionsdamis.fr a recueilli les confidences de ce conservateur passionné. Chats errants, passereaux, perruches, hérissons, fouines, renards… le célèbre cimetière du Père Lachaise abrite une faune sauvage riche et variée. En témoignent les clichés parfois surprenants saisis par le conservateur des lieux, Benoît Gallot.

    L'article (avec de très belles photos à l'appui) est à lire ici 

    30 Millions d Amis/Le-cimetiere-du-père-lachaise-un-reservoir-de-biodiversité-en-plein-paris


    17 commentaires
  • Tableau du samedi 67 :

    The Kittens Recital

    En mémoire de Lady Marianne  

    chez Fardoise et chez Lilou 

     Le tableau-du-samedi-thème la musique

    j'ai à nouveau choisi une superbe  peinture de Carl Reichert ou Karl Reichert (1836-1918), lithographe et peintre paysagiste et animalier autrichien. Il étudie à l'académie de dessin de Graz , avant de poursuivre ses études à l'académie des beaux-arts de Munich puis de séjourner à Rome. A son retour en Autriche, il peint des paysages,  des scènes urbaines et des  animaux, se spécialisant plus particulièrement dans la réalisation de portraits de chiens et de chats.

    (Source Wikipedia )

    Tableau du samedi 67 :


    28 commentaires
  • Les Parulines

                                          Paruline tigrée   (Wikipedia)

    Les Parulines  (ou  Parulidae ou Parulidés) sont de petits passereaux du  continent américain, à l'allure de  fauvettes.  Elles mesurent entre 10 et 20 cm selon l'espèce. Ce sont des oiseaux migrateurs qui n'aiment pas les températures froides...

    Je vous invite à lire le magnifique article de Jean-Louis ici :

    Nature ici ailleurs/migration-printaniere-des-parulines

     

     Et voir cette très belle vidéo 

     


    17 commentaires
  • Le chant du papillon

     

    Pour le défi  quel-est-le-dernier-livre-que-vous-avez-lu chez Evy

    Un beau roman déniché encore une fois dans la boîte à livres de ma ville.

    Une histoire touchante et attachante, agréable à lire.

    En voici la 4e de couverture :

    Arnaud, onze ans, n'a jamais quitté Paris, où il est né. C'est depuis les fenêtres de son immeuble, réfugié chez sa voisine, qu'il a vu deux hommes emmener sa mère. Depuis, ce souvenir le hante. Il est recueilli chez ses grands-parents maternels, rudes paysans de la région bordelaise. Sa grand-mère ne montre aucune tendresse envers ce petit-fils dont elle ne connaît pas le père. Outre son pied bot, qui lui attire des moqueries, Arnaud souffre des remarques violentes sur sa mère que tout le monde, ici, traite de prostituée. Pourtant, Arnaud s'habitue peu à peu à son environnement campagnard, se lie d'amitié avec Lilly, une petite voisine, et finit par gagner l'affection des siens. Mais un secret plane à Lussac, secret qui serait lié au passé de sa mère.

     

    Le chant du papillon


    20 commentaires
  • Il y a bien plus de chats que de chiens dans les refuges et, à l’approche de l’été, leur nombre explose !!

    Parce que chaque année, l’approche des grandes vacances se traduit par une recrudescence des abandons, la SPA tire la sonnette d'alarme et lance ce mercredi une nouvelle campagne de prévention illustrée par un film d’animation qui sera diffusé à la télévision, sur les réseaux sociaux et dans plus de 200 salles de cinéma.

    Contrairement aux précédentes opérations du même type, l’association a cette année choisi d’axer ses messages de prévention sur les félins. Car, contrairement aux idées reçues, les refuges accueillent bien plus de matous que de toutous. Chaque année, la SPA recueille dans ses 62 centres plus de 45 000 animaux. Avec pas moins de 15 000 en période estivale, dont les deux tiers sont des chats...

    Lisez la suite de l'article dans Le Parisien à ce sujet...

    C'est très triste...

    Very-cat-trip-la-très-drôle-campagne-de-la-spa-contre-les-abandons-massifs-de-chats

     Et partagez sans modération le petit film de sensibilisation !

     


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique