• Mémé dans les orties

    Le premier roman d'Aurélie Valognes est un petit bijou plein de fraîcheur !

    Je ne regrette pas mon achat et je vous le conseille vivement...

    J'avais lu en son deuxième roman que je vous avais présenté ici :

    Nos-adorables-belles-filles

    Cette jeune auteur de 34 ans a une plume fluide, légère et tendre...

    Son site est  ici

    En voici la 4e de couverture :

    Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 92 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
    Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur !

    Vous pouvez en lire un extrait  ici 


    17 commentaires
  • La pomme et l'escargot

    Pour le défi-n-113-thème-la-pomme  chez  Evy

    Voici ma participation en citation et proverbes :

    Il suffit d'une pomme pourrie pour gâter tout le tas. (Michel de Northgate)

    Pour être ridée, un bonne pomme ne perd pas sa bonne odeur. (Proverbe breton)

    On peut compter le nombre de pommes dans un arbre, mais l'on ne peut jamais compter le nombre d'arbres dans une pomme. (Proverbe romani)

     

    Et avec cette jolie petite chanson (que vous pouvez retrouver ici )

    Il y avait une pomme
    A la cime d’un pommier ;
    Un grand coup de vent d’automne
    La fit tomber dans le pré !

    Refrain

    Pomme, pomme,
    T’es-tu fait mal ?
    J’ai le menton en marmelade
    Pomme, pomme,
    T’es-tu fait mal ?
    Le nez fendu
    Et l’oeil poché !

    Elle tomba, quel dommage,
    Sur un petit escargot
    Qui s’en allait au village
    Sa demeure sur le dos !

    Ah ! stupide créature !
    Gémit l’animal cornu
    T’as défoncé ma toiture
    Et me voici faible et nu.

    Dans la pomme à demi-blette
    L’escargot, comme un gros ver
    Rongea, creusa sa chambrette
    Afin d’y passer l’hiver.

    Ah ! mange-moi, dit la pomme,
    Puisque c’est là mon destin.
    Par testament je te nomme
    Héritier de mes pépins.

    Tu les mettras dans la terre
    Vers le mois de février,
    Il en sortira, j’espère,
    De jolis petits pommiers.


    15 commentaires
  • Je vous propose de découvrir le superbe poème composé par mon amie Martine. C'est ici :  L'aube fleurie

    Et d'écouter la céleste et angélique musique qu'elle a choisie pour nous.


    15 commentaires
  • Histoire, personnalité, éducation, santé.
    Redécouvrez le chat, devenu au fil du temps l'un des meilleurs amis de l'Homme. Hier sauvage ou mythifié, aujourd'hui matou ronronnant ou vagabond majestueux, quelque soit sa race, le chat nous séduit ou nous surprend. Il signifie beauté, élégance, vivacité, indépendance et mystère.

    Mais sommes-nous réellement parvenus à le domestiquer ?

    Cette vidéo vous permettra de revisiter l'histoire et les caractéristiques de votre chat, ainsi que d'accéder à quelques conseils pratiques afin de l'aimer toujours plus au quotidien.

    Abyssin, Angora Turc, Persan, Sacré de Birmanie, Chat des Forêts Norvégiennes ou Européen...

    Je vous propose de regarder ce documentaire animalier  ici


    16 commentaires
  • Un appartement à Paris

    Le dernier né de Guillaume Musso est un pur bonheur de lecture !!!

    Je dirais même, un régal ! Ce roman est une vraie réussite. L'histoire vous tient en haleine jusqu'au bout. Dès que vous ouvrez le livre, vous ne pouvez plus le lâcher. J'ai adoré et j'ai trouvé la fin très belle. Et n'en déplaise à ceux qui critiquent cet auteur. Il écrit bien ! Donc je vous le recommande vivement.

    En voici la 4e de couverture :

    « L’art est un mensonge qui dit la vérité… »

    Paris, un atelier d’artiste caché au fond d’une allée verdoyante.
    Madeline l’a loué pour s’y reposer et s’isoler.
    À la suite d’une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.

    L’atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l’assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd’hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d’unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires.

    Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.

    Guillaume Musso signe un thriller addictif et envoûtant porté par des personnages profondément humains. Une plongée vertigineuse dans le monde mystérieux de la création.

    Il est présenté ici (Ne vous en privez pas !)


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique