• Ce n'était qu'un chien...

    Ce n'était qu'un chien...

    Ils te disent de ne pas pleurer.

    Ils te demandent pourquoi pleurer ?

    On te dit que ce n''est qu'un chien, pas une personne !

    On te dit que la douleur va passer.

    On te dit que les animaux ne savent pas qu'ils doivent mourir.

    On te dit que l'important, c'est de ne pas le faire souffrir.

    On te dit que tu peux en prendre un autre.

    On te dit que ça va passer car il y a des douleurs bien plus terribles.

    Mais ils ne savent pas combien de fois tu as regardé ton chien dans les yeux.

    Ils ne savent pas combien de fois vous et votre chien avez regardé les étoiles.

    Ils ne savent pas combien de fois à côté de toi, il n'y a eu que ton chien.

    Ils ne savent pas que le seul qui ne t'a jamais jugé est ton chien.

    Ils ne savent pas combien de fois ton chien s'est endormi près de toi.

    Ils ne savent pas à quel point tu as changé depuis que ton chien a rejoint ta vie.

    Ils ne savent rien du lien qui naît entre l'homme et son chien.

    Ils ne savent pas combien de fois tu l'as pris dans tes bras quand il était malade.

    Ils ne savent pas combien de fois tu as fait semblant de ne pas voir son poil devenir de plus en plus blanc.

    Ils ne savent pas combien de fois tu as parlé à ton chien, le seul vraiment capable de t'écouter.

    Ils ne savent pas à quel point tu étais beau pour ton chien.

    Ils ne savent pas que parfois c'est seulement ton chien qui a su que tu souffrais.

    Ils ne savent pas ce que ça signifiait pour toi de marcher avec ton chien dans les bois, seuls.

    Ils ne savent pas ce que ton chien t'a fait ressentir.

    Ils ne savent pas ce que ça fait de voir son chien âgé se lever avec difficulté pour venir te dire bonjour.

    Ils ne savent pas que ton chien t'a fait confiance à chaque instant de sa vie jusqu'à son dernier jour.

    Ils ne savent pas à quel point ton chien t'a aimé et à quel point il lui suffisait de te savoir heureux.

    Ils ne savent pas à quel point tu as pleuré en cachette pour que ton chien ne sente pas ta peur.

    Ils ne savent pas que pleurer pour un chien est l'une des choses les plus nobles, expressives, vraies, sincères que vous puissiez faire.

    Ils ne savent pas que tu l'as déplacé avec peine pour la dernière fois... en faisant attention à ne pas lui faire de mal.

    Ils ne savent rien de ses derniers instants de vie dans lesquels tu avais peur de le caresser... parce que tu craignais de lui faire mal...

    Pourquoi tu pleures un chien, ça ils ne le savent pas ! »

     

    Source Facebook/Association-de-protection-animale-Oscar-et-Pilitte


  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Octobre à 02:52
    C’est magnifique ! C’est aussi vrai pour un chat en adaptant quelques mots comme la promenade dans les mois ; il y a aussi de doux moments de connivence avec un chat notamment dans des moments de souffrance !
    Non ils ne savent pas et c’est bien dommage pour eux.
    Bon mercredi. Bisou.
    2
    Mercredi 14 Octobre à 03:59

    Tout vrai Béa.  Quand j ai donné mon chat à ma voisine j'ai pleurer durant une semaine . Ce fut dur . Mais il est bien avec ma voisine . Elle le chouchoute et le dorlote . Au début  elle lui acheter un jouet nouveau chaque semaine . Maintenant , elle m'appelle pour me conter  toutes les minauderies que Gwenn lui fait , bises, miaou, wouf  xxx

    3
    Mercredi 14 Octobre à 04:57

    Bonjour Béa criant de vérité cet article un jour alors que je pleurais un chat d'un voisin qui c'était fait écrasé on m'a dit" garde tes larmes pour les humains, pas pour les animaux " alors j'ai vus rouge, celui qui m'avait dit ça n'aimais pas les animaux comme nous nous les aimons! bonne journée bisous

    4
    Mercredi 14 Octobre à 07:15

    C'est exactement ça. Superbe

    5
    Mercredi 14 Octobre à 08:08

    Un texte très émouvant Béa.

    Bises et bon mercredi

     

    6
    Mercredi 14 Octobre à 08:31

    Un très beau texte en effet perdre un animal c'est une terrible douleur et un deuil à faire qui peut prendre du temps...chez nous on parle encore de notre première chatte Gaia qui a été tué par un chasseur et que nous avons chercher en l'appelant des jours et des jours dans la nature autour de chez nous...avant de la trouver. Bisous et une douce journée

     

    7
    Mercredi 14 Octobre à 08:37
    Séverine

    Je fais partie de ceux qui pleurent son chien lorsqu'il s'en va. Mes bêtes font partie de ma famille, je vis avec eux, pour eux, c'est un lien très fort qui fait mal quand il se casse.

    8
    Mercredi 14 Octobre à 09:51

    J'ai perdu Arthur il y a peu, et je peux assurer que ce n'était pas qu'un chien !!!!!

    Bon mercredi, bisous !

    9
    Mercredi 14 Octobre à 09:54

    Bonjour,

    Un texte bouleversant que j'ai eu du mal à lire jusqu'au bout :il remet à la surface  des souvenirs de deuils d'un animal , toujours à vif !

    Bises .

    10
    Mercredi 14 Octobre à 10:35

    Un texte tres émouvant avec lequel je suis d'accord à cent pour cent . Merci Béa de l'avoir partagé,  même si en le lisant  j'ai une grosse boule dans la gorge en pensant à  ceux qui ont partagé ma vie et à Volga qui vieillit .

    Bonne journée 

    Bises 

    11
    Mercredi 14 Octobre à 14:26
    Renée

    Si eux ne savent pas nous qui en avons le savons, parce qu'un chien donne tellement plus que ce que jamais un humain ne pourra! Bisous Béa magnifique texte

    12
    Mercredi 14 Octobre à 14:29

    Mais combien de fois ai-je pu entendre cette phrase et à propos de divers animaux : chats, lapins etc ...

    Une phrase qui m'énerve au plus haut point car c'est comme nier tout ce que nous apporte un compagnon animal. Et vu le comportement de l'humain j'ai en plus tendance à avoir plus d'affinités avec le monde animal.

    Ce texte est magnifique, merci pour ce partage Béa !

    Bises ronronnantes !

    13
    Mercredi 14 Octobre à 17:34

    Et me voici, les larmes aux yeux, revoyant ce jour où j'ai tenu mon chat, Squirel, pendant qu'il se faisait piquer... Bisous

      • Mercredi 14 Octobre à 18:29

        Idem pour ma petite Lisa.

        Biz

    14
    Mercredi 14 Octobre à 17:49

    Cette phrase me met hors de moi. Ce texte est tellement juste , qu'il s'agisse de n'importe quel animal. J'ai perdu ma petite Zaza il y a 6 mois et demi et c'est toujours aussi cruel .

    Bises béa 

      • Mercredi 14 Octobre à 18:30

        Idem Zoé pour ma petite Lisa que j'ai perdue il y aura presque 10 mois...

        Biz

    15
    Mercredi 14 Octobre à 22:08
    careli

    Ils nous donnent tant de joie quand ils sont là et tant de peine quand ils nous quittent. On ne les oublie jamais et je veux croire qu'on peut juger un homme à son amour des animaux.

    16
    Jeudi 15 Octobre à 04:06
    colettedc

    Merci  Béa de ce si beau partage ! Oui, ils ne savent pas, en effet !!! ...

    Bisous

    17
    Jeudi 15 Octobre à 08:41

    comment ne pas les pleurer, ils ne sont que tendresse...

    18
    Jeudi 15 Octobre à 18:59

    Quel beau poème ... et tellement vrai !

    19
    Jeudi 15 Octobre à 19:45

    Ce texte m'a mis les larmes aux yeux. Impossible de faire autrement. Il m'a fait penser à mon petit Poker que j'aimais tant et qui est parti rejoindre les étoiles...

    20
    Dimanche 18 Octobre à 09:52

    Il y a très longtemps, un chien se promenait avec sa jeune maîtresse et puis il a couru vers la route alors qu'un bus arrivait. J'ai entendu le choc et un hurlement. Peu de temps après j'ai entendu les gens lui dire : "Vous en trouverez un autre pour le remplacer" et je n'ai jamais oublié. Cette jeune fille qui est maintenant une femme a dû avoir plusieurs chiens depuis mais je suis sûre qu'elle n'a jamais oublié son chien accidenté. Il n'était pas qu'un chien. C'était son chien. C'était un chien heureux de vivre. Je t'embrasse bien fort ma chère Kimcat, passe une beau dimanche.

    21
    Mardi 20 Octobre à 17:49

    C'est terrible de perdre son animal de compagnie. Les mots des autres ne sont pas toujours les bienvenus. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :