• Décaméron (Jeu de lettres n°57)

    (Jeu de lettres n°57)

    Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-57

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est : DECAMERON

    Nom masculin - Ouvrage contenant une suite de récits faits en dix jours.

    Le Décaméron de Boccace.

    Avec les lettres proposées :

    faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots

     puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon texte : (avec les mots trouvés en gras et en italique)

    A la mi-carêmeOcéane  et Romane  étaient parties  chez leurs grands-parents André  et Renée,  qui vivaient au fin fond de la Marne  et qui ne voyaient jamais personne à dix lieues à la ronde. L'endroit idéal  pour elles car  il leur était nécessaire de  changer de décor  et de s'isoler  un peu du monde  afin de mener  à  bien  leurs études littéraires. Leur but était de ne pas céder  aux tentations oisives liées à leur jeunesse. Elles savaient qu'elles pouvaient devenir une lourde menace  dans le plan qu'elles s'étaient fixé : réussir à tout prix ! Et elles avaient encore  un énorme  effort à fournir.  Les deux sœurs préparaient leur entrée en classe d'hypokhâgne dans une école de renom  à Paris. Crénom de nom, cela n'allait pas être de la crème  ! Alors elles dévoraient du bouquin à  longueur de journée à en avoir l’œil cerné et à s'en donner mal au crâne. N'avaient-elles pas entrepris la lecture d'une grande oeuvre italienne ?  "Le Décaméron", ce recueil hors-norme  de cent nouvelles écrit par Jean Boccace au XIVe siècle !

     

    NB :  Le Décaméron  (du grec ancien déka  « dix », et hêméra  « jour ») est un recueil de cent nouvelles écrites  par Boccace entre 1349 et 1353. Cette œuvre allégorique médiévale est célèbre pour ses récits de débauche amoureuse, dont la gamme va de l'érotique au tragique. Le Décaméron,  (sous-titré Le Prince Gallehault)  en hommage au poète Dante Alighieri, est rédigé en italien et non en latin comme il était courant de le faire à l'époque, donnant ainsi naissance à la prose italienne qui marqua le genre de la nouvelle dès la Renaissance.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Mars 2016 à 08:43

    bon domanche

    2
    Dimanche 13 Mars 2016 à 08:48

    Bravo pour ton texte , j'ai connu les périodes de retrait absolu pour réviser en vue des examens et concours , je te parle d'un temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaitre !! Pas étudié Boccace en toscan mais dans sa version traduite et j'ai beaucoup aimé le film de Pasolini . Je ne sais pas si cette satire de l'église passerait maintenant dans les salles , un exploit de le sortir en 1971 en Italie .

    Bon dimanche 

    Bises

    3
    Dimanche 13 Mars 2016 à 09:35
    LADY MARIANNE

    bravo  Béa pour ta belle participation ! deux sœurs courageuses , je leur souhaite de réussir et de passer au niveau supérieur après la prépa-
    un vocabulaire riche , on s'instruit chez toi-
    Merci  !! gros bisous-

    4
    Dimanche 13 Mars 2016 à 10:02
    Bonjour Béa,
    J'en apprend toujours avec toi !
    Bon dimanche, bises Véronique
    5
    Dimanche 13 Mars 2016 à 10:10

    Bonjour Béa, 

    Un défi rondement mené . cool J'ai beaucoup aimé !

    Bises et beau Dimanche

    Dominique

    6
    Riot
    Dimanche 13 Mars 2016 à 10:55

    Ma très chère Cousinette Béa,

    La Divine Comédie, s'installerait-elle en toi?

    Prendrais-tu le gage d'écrire en secret des récits de débauche amoureuse, dont la gamme va de l'érotique au tragique?

    Mais alors, tu aurais ce don?

    Alors à quand, la publication de ces histoires coquines et croustillantes, qu'adultes et adolescents se délectent?

    Décidément, nous ne t'attendions pas sur ce terrain de jeu !!!

    Néanmoins, l'érotisme, à la tragédie, il n'y a qu'un pas,  qui parfois s'empruntent bien souvent dans des moments inattendus.

    La vie à son soleil et sa lune, alors à chacun de la voir comme il veut !!!

    Je t'embrasse Béa,

    Patrick Riot

    7
    Dimanche 13 Mars 2016 à 12:25
    Yvette

    Pour une fois je connaissais le nom "décaméron"  mais ce n'est pas pour ça que j'en connaissais la signification exacte!!

    Moi j'ai le moral dans les chaussettes: ma fille a tous les symptômes d'une maladie incurable: la sclérodermie systémique!  Les mains qui deviennent blanches, la peau du visage qui durcit par plaque et surtout l'œsophage . Ce n'est absolument pas visible aux radios et scanner.

    Là je commence à saturer! Traitement: rien en vue de spécial. mais aucun médecin n'a fait le rapport entre ces symptômes, il a fallu qu'elle en parle à une collègue de travail qui a son mari atteint de cette maladie. Elle a le moral à zéro mais n'ose pas trop m'en parler de peur de m'inquiéter et moi je ne veux pas enfoncer le clou non plus. Je la vois mal, seule avec ses 6 chat et sa chienne. Et moi à 50km de chez elle.

    Quelle vie de chien!

    Ici beau temps mais frisquet le matin.

    Bise Béa !

     

     

    8
    Dimanche 13 Mars 2016 à 17:27

    Bravo pour cette belle broderie autour du mot Décaméron .Je ne l'ai jamais lu mais  j'avais beaucoup aimé le film de Pasolini .

    Bises Béa

    9
    Mercredi 16 Mars 2016 à 11:36

    Rien de tel que le calme de la campagne pour étudier sérieusement. Bonne chance pour leurs diplômes. Bonne semaine. Bises.

    10
    Mercredi 16 Mars 2016 à 17:31

    Bravo Béa pour ton texte qui nous fait vivre le travail tant ardu de ces 2 soeurs.  Quel courage elles ont d'entreprendre une telle lecture qui entre nous doit être passionnante malgré tout.

    Bizz

     

    11
    Vendredi 18 Mars 2016 à 15:24

    Merci à vous pour vos gentils commentaires...

    Bizzz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :