• Extemporané (Jeu de lettres n°118)

    (Jeu de lettres n°118)

    Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-118

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est :  EXTEMPORANE

    Adjectif singulier : - terme juridique "sans préméditation " - en pharmacie (chimie ) préparation à faire juste avant son utilisation.

    Par extension : se dit de quelque chose fait de manière improvisée.

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon  texte  (avec les mots trouvés en gras et en italique) :

    En maison de convalescence dans le Val-de-Marne  depuis plusieurs semaines, après un long séjour à l'hôpital, la pauvre Roxane  avait doucement remonté  la pente. Maternée  et chouchoutée par les équipes médicales qui prenaient soin d'elle, elle s'était bien retapée. Plongée dans un coma profond, elle avait failli passer de vie (ratée, osait-elle avouer) à trépas. Elle avait d'ailleurs épaté  les médecins qui pensaient que ses chances de survie étaient minces. Mais c'était sans compter sur l'examen extemporané  du professeur Amont, juste avant qu'il ne l'opère, qui ne s'était point trompé  en diagnostiquant un sévère traumatisme crânien. Confronté à cette extrême  urgence, il l'avait trépanée  et sauvée... La jeune femme revenait de loin...  Comme à l'accoutumée, Peter Texan, le   proxénète expert  en arts martiaux, s'était emporté  contre Roxane. Lorsque   la colère s'était emparée  de son esprit retors,  il s'était montré démesurément violent. En vociférant des injures, il  lui avait fichu une énorme trempe. Il l'avait tant tapée  qu'elle s'était retrouvée inanimée et la tête en sang sur le trottoir à un mètre  du métro  de la Porte  des Lilas. Une matrone  qui avait assisté à la scène avait appelé les pompiers qui l'avaient vite amenée  aux urgences... Durant son agression, Roxane  avait quitté son corps ; en accéléré, elle avait vu défiler l'intégralité de sa vie dans les moindres détails tandis qu'elle était montée  très haut ; elle s'était sentie comme aspirée dans un tunnel sombre au bout duquel elle avait été enveloppée d'une extraordinaire lumière. Elle était comme sur un nuage ; elle n'avait plus aucune douleur. Puis elle était entrée  dans une immense prairie dans laquelle elle s'était promenée  légère et délivrée de tous ses maux terrestres. Elle savait qu'elle avait vécu une expérience de mort imminente ou approchée et que de retour dans ce bas-monde, plus rien ne serait jamais pareil...


  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Juin à 08:16

    Bonjour Kimcat... salaud de proxénète et en même temps.... quelle expérience pour la pauvre Roxane, je lui conseille ce "boulot" en indépendante ! ;-) bises

    2
    Dimanche 11 Juin à 08:47

    Bravo ma Béa, bel exercice !

    Bises et bon dimanche

    3
    Dimanche 11 Juin à 08:48

    Quelle imagination, et pauvre petite ...

    Merci Béa et Bon Dimanche

    4
    Dimanche 11 Juin à 09:25
    Séverine

    Beau texte pour évoquer la violence sur les femmes.

    5
    Dimanche 11 Juin à 13:39

    Bravo pour ce texte , un défi relevé avec talent .

    Bon dimanche 

    Bisous 

    6
    Dimanche 11 Juin à 15:56
    LADY MARIANNE

    en taule le proxo !!
    la pauvre fille !! elle va changer de vie j'en suis sure- aucune personne victime de ce phénomène ne vit comme avant-
    une bien belle idée pour relever le défi , on oublie le salaud et on apprécie Roxane -
    Bien belle imagination ! je n'y aurais pas pensé-
    bravo Béa ! gros bisous- et merci !

    7
    Dimanche 11 Juin à 16:26
    renee

    plus qu'a espérer qu'elle change de vie a sa sortie donc...Bravo. Bises

    8
    Mamylou
    Dimanche 11 Juin à 17:41

    Bravo pour tous ces anagrammes, et pour cette histoire qui heureusement pour Roxane, se termine bien. Bonne soirée. Bises.

    9
    Dimanche 11 Juin à 18:40

    Bonsoir Béa,

    Tu as beaucoup d'imagination !! Passe une bonne soirée, bises, Véronique

    10
    Dimanche 11 Juin à 19:44

    Une belle imagination, je suis certaine que cette expérience de mort imminente va la changer!

    très belle soirée

    danièle

    11
    Dimanche 11 Juin à 22:48

    Toujours aussi bonne pour trouver les mots, le mot et le texte, félicitations.

    À bientôt Béa.

    12
    Surfingmoune
    Lundi 12 Juin à 16:01

    Il parait qu'après une expérience de mort imminente les personnes qui l'ont vécue ne voient plus leur vie de la même manière.

    Souhaitons que pour Roxane cela lui soit bénéfique.

    Chaud, chaud chaud aujourd'hui.

    13
    Lundi 12 Juin à 16:06

    Bonjour Kimcat ! Suis débordée ces temps-ci, partagée entre de multiples activités, déplacements et travaux. Cependant j'apprécie toujours ta verve littéraire qui, dans ce type d'exercice, fleurit d'autant plus d'un vocabulaire haut en couleurs.

    14
    Lundi 12 Juin à 20:22
    colettedc

    Toujours à la  hauteur ces textes, Béa ! Bravo ! Bonne semaine ! Bises♥

    15
    Mardi 13 Juin à 08:03
    Une belle idée originale et émouvante. Comment revient-on dans ce bas monde après une telle expérience?
    Bonne journée Béa
    16
    Patrick Riot
    Mardi 13 Juin à 09:53

    Ma très chère Cousinette Béa,

    Ton récit m'émeut tellement que tu me fais revivre une partie de ce que j'ai vécu en aout 1984. Oui la vie est violente !!! Puis quand tu reviens "sur terre" une question m'est souvent venue en tête, pourquoi n'y suis-je pas resté ? J'y étais bien !!! La souffrance n'avait pas sa place, la SÉRÉNITÉ, le bien-être et  surtout être libérer de toutes nos contraintes journalières et autres  !!! 

    Mille et une questions me sont restées longtemps en suspend, pourquoi toute cette errance, le bonheur terrestre existe-il vraiment ...

    Pourquoi être toujours à la quête de ...

    Continuer à chercher à comprendre sans savoir !!!

    Se réfugier vers un idéal de pensée spirituelle ou philosophique tout en pensant à l'héritage de ces grands penseurs Grecs !!!

    Chercher, mais quoi...

    Je t'embrasse Béa et à bientôt !!!

    Patrick Riot

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :