• Généthliaque (Jeu de lettres n°111)

    Généthliaque (Jeu de lettres n°111)

    Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-111

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est :  GENETHLIAQUE

    adjectif qui a rapport à la naissance d'un enfant -ou nom : se dit de l'astrologie qui traite du ciel de naissance. Qui s'attache à déterminer l'avenir des individus d'après la position des astres au moment de leur naissance.

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon texte  (avec les mots trouvés en gras et en italique) :

    Angélique, aînée d'une fratrie de quatre enfants, était la malchanceuse et la brebis galeuse de la famille Quénel. Était-ce une vilaine fée  qui s'était penchée sur son berceau ? Ou un mauvais génie  qui s'était acharné sur elle le jour de sa naissance ? Nul ne le savait ! Un gros nuage  menaçant avait dû voiler l'astre lunaire  en cette nuit de décembre lorsqu'elle elle avait pointé son nez dans la maison cernée par la neige  et balayée par les bourrasques de l'hiver. Elle souffrait d'une maladie génétique rare. Une thérapie génique  avait été tentée mais sans succès. A huit ans, allergique au gluten, elle avait failli mourir après avoir mangé de la gelée  de pommes. A dix ans, une bronchopneumonie l'avait terrassée et une quinte  de toux aiguë l'avait presque asphyxiée. A onze ans, elle avait glissé sur une feuille de laitue  et s'était fracturée le bassin. De plus la pauvrette était taquinée  par son frère Eugène gentil comme une teigneQuant  à ses sœurs Aline  et surtout Eliane, non gênée  aux entournures pour lui faire des entourloupettes, aimaient l'asticoter avec malice. Au grand désespoir de son aïeule Angèle  qui avait pris en affection sa petite-fille pas gâtée  par la nature. Elle avait d'ailleurs questionné une gitane  à ce propos sur la plage d'Anglet. Elle lui avait demandé d'analyser d'un peu plus près la ligne  de vie de cette gamine à l'existence quelque peu agitée ; n'ayant  rien obtenu, elle avait mené sa petite enquête  auprès d'une généthliaque  irlandaise qui résidait à Liège. La réponse de la géante  rousse aux yeux de jade, qui pesait un bon quintal, fut haute  en désillusion et catastrophisme.  L'astrologue épouvantée eut la désagréable mission de dresser en langue gaélique un horoscope calamiteux et défavorable qu'elle s'empressa de traduire à la grand-mère médusée. Coquin de sort, la carte céleste d'Angélique Quénel était tout sauf angélique !... 


  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Avril à 02:22
    colettedc

    Bravo Béa ! Très bon texte ! Bon matin de ce dimanche ! Bises♥

    2
    Dimanche 23 Avril à 06:42
    Ecrimagine
    Pauvre enfant ! J'espère que le sort la lâchera une fois l'adolescence terminée
    3
    Dimanche 23 Avril à 07:38

    Ouf ! Quel texte, et ma petite culture fait des gros progrès ce matin. 

    Bon Dimanche

    4
    Dimanche 23 Avril à 08:45
    Séverine

    Pauvre fille, déjà si mal partie dans la vie !

    5
    Dimanche 23 Avril à 09:44
    LADY MARIANNE

    une excellente participation !
    la petite commence mal ! j'espère que le destin lui donnera quelques bons points-
    Bon dimanche ensoleillé- gros bisous- merci !

    6
    Dimanche 23 Avril à 10:02

    Quand tu n'as pas de chance tu n'as pas de chance.... mais tout de même, là elle collectionne la malchance, bises de jillwink2

    7
    Dimanche 23 Avril à 10:59
    Complément de commentaire d'Ecrimagine :
    Le voici en entier 
    "Pauvre enfant ! J'espère que le sort la lâchera une fois l'adolescence terminée
    8
    Dimanche 23 Avril à 16:12
    renee

    Tu as été superbement inspirée quelle jolie histoire enfin pas pour elle......Bisoussss

    9
    Dimanche 23 Avril à 16:26

    Pauvre gamine ! Parfois, il vaut mieux ne pas consulter les astres et garder espoir...

    10
    Dimanche 23 Avril à 17:22

    Super, bonne soirée

    Bisous

    11
    Dimanche 23 Avril à 17:35

    Encore un mot bien sympathique, surtout s'il est associé à Virgile ! (une de ses églogues est qualifiée de "généthliaque"). Mais toi tu l'utilises comme nom.

    12
    Dimanche 23 Avril à 17:43

    Ouille!!! C'est vraiment mal parti pour elle, la pauvre. Mais tu as un  sacré talent, toi. Gros bisous, Béa, et belle fin d'après-midi

    13
    Dimanche 23 Avril à 18:05

    Bonsoir Béa. Bravo pour ce texte très bien écrit pour le jeu de Lady Marianne. Bisous

    14
    Patrick Riot
    Dimanche 23 Avril à 19:22

    Ma très chère Cousinette Béa,

    Vivre son présent chargé de mauvais sors est-il vraiment crédible?

    Son chemin de vie c'est celui que nous empruntons chaque jour, alors pourquoi être maladroit dans ses actes de vie.

    Toute la question est, sommes nous gauche ou pas et pourquoi l'acharnement de quelques uns viendrait perturber notre vie, notre épanouissement, notre évolution.

    Qui n'a pas eu dans son entourage proche, "des étourdis", "des malchanceux" et...."des têtes de turc", "des soumis", "des victimes", c'est difficile à dire ou à penser et pourtant ....

    Je t'embrasse Béa et à bientôt !!!

    Patrick Riot

    15
    Lundi 24 Avril à 17:56

    Aie, aie aie, elle n'est pas gâtée cette pauvre Angélique espérons quand même que ses frères et sœurs l' épargnent un peu plus .

    Je suis encore sous le choc de ce pauvre Charlie ...

    Bonne soirée 

    Bisous 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :