• L'absence de Joëlle

    L'absence de Joëlle

    A la suite du décès de Joëlle survenu brutalement le 4 mai

    Voir mon article ici Hommage-à Joëlle

    Une bénédiction religieuse sera célébrée aujourd'hui à 15 h 30

    en l'Église de L'Isle Adam. 

    Paix à sa belle âme !

    Et toutes mes pensées pour tous ceux qui l'aimaient

    et tous ceux qu'elle aimait

    sans oublier ses chats Bilou et Noushka.

     

    Et ses mots si beaux si justes :

    Au fil du temps, la souffrance de l’absence, paraît-il, fait moins mal, s’édulcore… Ce n’est pas encore l’oubli. Du reste, ce dernier ne survient jamais. C’est un peu comme lorsque tu te trouves dans une salle d’attente. Tu sais que bientôt, arrivera ton tour d’entrer dans le cabinet et qu’après l’entretien médical, tu seras forcément un peu soulagé. L’absence est semblable à une brûlure. Au moment où elle survient, la douleur est atroce, aiguë. Elle monte jusqu’au cœur, te coupant le souffle. Plus tard, elle se fait plus supportable et te laisse parfois tranquille. Il t’arrive même de l’oublier jusqu’à ce que, sans prévenir, elle revienne squatter ton corps. Puis vient le jour où il ne reste que la cicatrice. Tu ne souffres plus sauf lorsque tu appuies dessus ou qu’un changement de temps vient la titiller. Tu comprends alors qu’elle est indélébile et qu’il te faut accepter de vivre avec.
    encore un matin où je te cherche partout ~cette feuille morte
     
    © Joëlle Ginoux-Duvivier

     

    Chanson extraite de l'album Cachou de Cat' à Strophes.

    Paroles : Joëlle Ginoux-Duvivier, musique : Pascal Lys.

    Un duo de voix accompagné à la guitare sur un thème délicat où tout est dit en douceur.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Mai à 02:21
    colettedc

    Bonjour Béa,

    Pour moi, il sera 9 h 30. En pensée avec toi et avec ceux mentionnés.

    Excellente vidéo,

    Doux mercredi,

    Bises

    2
    Mercredi 12 Mai à 06:31
    Séverine

    Je viens de lire ton bel hommage, et me revoici ici, de tout cœur avec toi.

    3
    Mercredi 12 Mai à 07:06
    jean-marc

    Une pensée pour tous les siens et ses proches.

    4
    Mercredi 12 Mai à 07:32

    Un très bel hommage à Joëlle ma Béa.

    Bises et bon mercredi

    5
    Mercredi 12 Mai à 09:08
    marine D

    Oublier on ne le peut, et le chagrin est là pour toujours, surtout la vue si crue de la souffrance que subit l'être aimé...

    Beau texte Kimcat, merci

    Bisous

    6
    Mercredi 12 Mai à 10:41

    Bonjour Béa je ne la connaissais pas mais le texte que tu a partagé écris par elle est sublime, merci bonne journée bisous

    7
    Mercredi 12 Mai à 11:08

    On n'oublie pas, on n'oublie jamais. Mais on s'habitue à la douleur de l'absence et le manque se fait toujours sentir. 

    Elle était belle cette chanson et quelle douce voix elle avait. 

    Amitiés à vous tous : proches et amis. 

    8
    Mercredi 12 Mai à 11:43

    Ma peine est grande aussi . C'était une personne belle et lumineuse . 

    Toutes mes condoléances à ceux qu'elle aimait.
    Bises Béa.  

    9
    Mercredi 12 Mai à 13:17
    Renée

    Un texte magnifique triste cruel mais si véridique....Toute ma sympathie Béa. Bisous

    10
    Mercredi 12 Mai à 14:30
    Son texte fit joliment bien ce que nous ressentons à la parte d'un être cher. Bises
    11
    Mercredi 12 Mai à 15:17
    claudia

    De tout cœur avec toi :-)

    12
    Mercredi 12 Mai à 15:47

    Je comprends ta peine. De tout coeur avec vous.
    Le texte est si beau et si vrai.

    13
    Mercredi 12 Mai à 22:05

    Un texte très émouvant. Oui, Joëlle était une personne remarquable certainement et très attachante.

    14
    Jeudi 13 Mai à 13:56
    Bel hommage.

    Ils étaient en accord parfait tous les deux.
    C'est bien triste.
    Pensées pour Joëlle, pour son compagnon Pascal, et toute la famille et ami(e)s.

    Gros bisous Béa.
    15
    Jeudi 13 Mai à 16:48

    Tristesse, et un départ brutal qui ajoute à la sidération.

    Je vais aller lire l'hommage.

    16
    Jeudi 13 Mai à 21:22

    Un belle hommage douce pensée 

    17
    Lundi 17 Mai à 15:46

    Quel beau texte et si juste, si profond. Merci pour cet hommage très émouvant et la vidéo qui va avec. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :