• L'hécatombe des oiseaux dans le Nord-Pas-de-Calais

    L'hécatombe des oiseaux dans le Nord-Pas-de-Calais

                     Wikipedia/Linotte mélodieuse/ Photo Pierre Dalous

    Les résultats de l'étude sont alarmants, en 20 ans la moitié des oiseaux qui nichaient dans les milieux agricoles ont disparu dans la région, c'est 15 points de plus que la moyenne nationale, et certaines espèces ont carrément été décimées comme les linottes mélodieuses dont la population a chuté de 82% ou encore les tourterelles des bois qui diminuent de 72%. Et même les espèces les plus communes sont touchées comme le moineau ou l'hirondelle qui perdent un tiers de leur effectif.

     La faute notamment à l'intensification agricole explique Christophe Luczak, docteur en écologie à l'université de Lille 1 et membre du groupement ornithologique du Nord. Une intensification propre à toute l'Europe et qui se traduit notamment par la suppression de haies, de prairies, mais aussi l'abandon des chaumes qui permettaient avant le labour aux oiseaux de récupérer des graines pour l'hiver, aujourd'hui, les agriculteurs labourent très rapidement après la récolte...

    La suite de l'article  de Rafaela Biry-Vicente France Bleu Nord est à lire ici


  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Janvier à 04:43

    Bonjour l'homme est occupé de vider la planète de toutes vies animal et même humaine si cela continue! triste résultat! bisous

    2
    Mercredi 17 Janvier à 05:32
    Séverine

    Un bien triste constat.

    3
    Mercredi 17 Janvier à 07:53

    on n'oublie pas de les nourrir ! bonne journéz

    4
    Mercredi 17 Janvier à 09:26

    C'est bien triste, et je crains qu'il en soit de même en Camargue ;-(
    Bonne journée malgré tout Béa. Bises

    5
    Mercredi 17 Janvier à 09:28

    Et c'est un désatre écologique et que dire pour nos abeilles!

    triste triste!

    Bises Béa 

    Dany

    6
    Mercredi 17 Janvier à 09:50

    Article intéressant, j'en avais un peu entendu parler

    Difficile adaptation à notre soit-disant "civilisation" ...

    Bonne journée tout de même

    7
    Mercredi 17 Janvier à 09:57
    Quel désastre...
    8
    Mercredi 17 Janvier à 14:48

    Coucou Béa, c'est en effet dramatique. On a enlevé les haies, on coupe les arbres pour faire de l'agriculture intensive ou pour prendre la terre aux agricultures pour en faire des logements sans compter les pesticides et autres produits chimiques, voilà le résultat..

    bonne journée avec de gros bisous

    chatou

    9
    Mercredi 17 Janvier à 14:57

    Article intéressant ma Béa, pauvre zozios !

    Bises et bon mercredi

    10
    Mercredi 17 Janvier à 16:50
    Renée

    c'est bien triste et j'espère que quelque chose sera fait pour qu'ils reviennent. Bisoussss

    11
    Mercredi 17 Janvier à 17:55

    Et cela se fait silencieusement, on ne voit pas les oiseaux se plaindre ...

    Bisous, bonne soirée

    12
    Mercredi 17 Janvier à 18:09

    C'est très triste! Les lobbys en tout genre n'en ont rien à faire des petits piafs!

    Bises Béa

    13
    Mercredi 17 Janvier à 19:29

    On bétonne,on bétonne dès qu'un espace vert est constructible..On démolit des maisons et des jardins dès qu'une vieille dame s'en va et on bétonne encore et encore...On déforeste..Nous sommes dans une course folle au béton et au bitume et malheureusement je crois que ce n'est pas près de s'arrêter...chez nous c'est terrible comme les maisons,les espaces verts disparaissent...Et alors les oiseaux,les écureuils,les hérissons et autres,de mm que les chats libres,les arbres disparaissent.. 

    Je t'embrasse Béa. Merci de ta carte,de tes mots.

    14
    Mercredi 17 Janvier à 19:46

    Oui la disparition des haies et l'agriculture intensive ont vraiment une plaie pour les oiseaux , c'est triste de voir ce que peut amener notre civilisation 

    Bises 

    15
    maîtresse Poupette
    Mercredi 17 Janvier à 21:47

    Oui, j'en ai déjà entendu parler. Même les espèces autrefois très communes comme les moineaux, sont aujourd'hui menacées de disparition.

    16
    Jeudi 18 Janvier à 04:06
    colettedc

    Oh ! C'est bien triste, Béa ! Bon matin de ce jeudi ! Bises♥

    17
    Jeudi 18 Janvier à 17:20
    marine D

    Elle est très belle cette grive, mais je suis triste de ces raréfactions d'oiseaux ! Comme c'est triste !

    18
    Dimanche 21 Janvier à 11:51

    Que c'est triste ... Un monde sans oiseaux serait désespérant.

    19
    Vendredi 2 Février à 11:25

    Triste constations.

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :