• L'ours et l'Homme

    Cohabiter avec l'ours, c'est possible  ( comme avec le loup également ) , ce sont des bergers qui le disent !! 

    Le WWF en France développe depuis plus de 30 ans des programmes, des actions et des campagnes pour obtenir une cohabitation apaisée entre nos grands carnivores et les activités humaines et en particulier l’élevage. Yannick Lamazou, berger et producteur de fromage à Lucq de Béarn dans les Pyrénées, revient sur son expérience du quotidien et nous montre que la coexistence entre l'Homme et l'ours est possible.

    (Merci à Isa des Chats de Mon Coeur)

    https://www.youtube.com/watch?v=EHUQaR1bhuM&feature=em-uploademail


  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Juin à 06:45
    Lilousoleil

    Je suis bien d''accord mais qu'est-il advenu de l'ours qui a été trouvé mort dans les Pyrénées... avec le sourire

    2
    Vendredi 26 Juin à 07:02

    Probablement possible, oui. Par contre ramener des ours de Slovénie, de leur habitat naturel donc, pour les implanter dans un territoire inconnu, j'appelle cela de la maltraitance. Au nom de "l'écologie" on fait aussi beaucoup de bêtises.

      • Vendredi 26 Juin à 15:01

        Entièrement d'accord avec toi Jean-Marc.

        Laissons les ours en Slovénie ! D'autant qu'ils sont plus en sécurité que dans les Pyrénées... 

      • Vendredi 26 Juin à 16:04

        Bonjour !

        Non Jean Marc, et non KimCat.

        Désolée de vous contredire, mais je connais bien ce sujet auquel je m'intéresse de puis des années.

        Les ours qui viennent de Slovénie sont prélevés sur les quota de chasse. Car il y a beaucoup d'ours en Slovénie et pour "réguler" la population d'ours, chaque année on en tue à la chasse.

        Donc ce n'est pas de la maltraitance que de faire venir des ours de Slovénie pour les mettre dans les Pyrénées. De plus ils y retrouvent le même type d’habitat, et nos Pyrénées leur conviennent tout à fait. le problème en France ce sont les éleveurs qui ne veulent pas garder les troupeaux et envoient en estive sans surveillance  les brebis à viande.
        Il y aurait beaucoup à dire, mais je ne veux pas allonger  ...

      • Samedi 27 Juin à 07:22

        Bonjour Chat des Îles. Merci pour ce message, mais pour ma part, enlever un animal sauvage de force de son milieu naturel, qu'il connait et qui est sa vie, je ne pourrai jamais cautionner cela, même si je comprends l'intention. Selon moi c'est une erreur.

    3
    Vendredi 26 Juin à 07:23
    Séverine

    Ce serait vraiment top qu'on y arrive.

    4
    Vendredi 26 Juin à 08:18
    Une fleur de Paris

    Bonjour Béa,

    Franchement ça serait une bonne chose que l'homme face la "paix" avec l'ours. Les laisser vivre en paix et d'arrêter de les accuser de tous les maux. Comme les loups, arrêtez le massacre !

    Bonne journée, bises, Véronique

    5
    Vendredi 26 Juin à 09:17

    On peut cohabiter avec tous les animaux sauvages de chez nous, comme le faisait les hommes avant. Mais aujourd'hui personne n'accepte que le risque zéro n'existe pas et évidemment il ne faut pas se trouver nez à nez avec un ours surtout si c'est une femelle et qu'elle a un  petit avec elle qu'elle va forcément chercher à protéger. En Provence on se méfie aussi des sangliers et quand on balade dans de touts petits sentiers au fond d'un vallon mieux vaut faire un peu de bruits ! bisous et merci pour tes passages chez moi 

    6
    Vendredi 26 Juin à 10:02

    Superbe cette vidéo !

    Bon vendredi,bisous !

    7
    Vendredi 26 Juin à 14:38

    Bonjour,

    Je crois que les ours tout de même moins nombreux que les loups font moins de dégâts.  Puis comme dit le Berger, il est là et il surveille.

    Par contre un seul Patou pour un grand troupeau ce n'est pas beaucoup.

    Belle journée à toi. Bises

    8
    Vendredi 26 Juin à 16:18
    Renée

    Perso je ne m'y risquerai pas mais si un animal est du pays et que les habitants savent comment ce comporter il n'y a pas de raison, je pense. Bisous

    9
    Vendredi 26 Juin à 18:01

    Merci pour cette vidéo qui montre que la cohabitation est possible , les prédateurs ont aussi le droit de vivre il a parfaitement raison ce berger . Malheureusement pour les loups , les préfets ne l'entendent pas de cette oreille, le seul loup présent en Lorraine est dans la ligne de mire .

    Bises 

    10
    Samedi 27 Juin à 01:44
    colettedc

    La vidéo est très belle mais quant à la discussion, je ne suis pas assez documentée pour m'y engager ! Merci Béa ! Bon week-end ! Bisous♥

    11
    Samedi 27 Juin à 17:14

    Avec un grillage électrifié, j'ai vu un reportage à ce sujet, hier, à la télévision. Pour le reste, je ne suis pas spécialiste, je laisse la parole à ceux qui s'y connaissent.

    12
    Dimanche 28 Juin à 09:16

    La Roumanie le fait très bien, tant avec les Ours qu'avec les Loups, dans un pays d'élevage important, et avec une population de ces animaux bien plus importante que chez nous.
    Bises et bonne journée

    13
    Dimanche 28 Juin à 15:45
    claudia

    Béa, je pense que tant que nous ne changerons pas de mode de société, la maltraitante animal continuera. Introduire l'ours ou le loup est les condamner à une mort programmée. Les actionnaires sont des tueurs du bien être humain, animal et végétal. Seul la finance compte pour eux.

    14
    Lundi 29 Juin à 14:08

    Très intéressante cette vidéo.  Voilà un berger sage et compréhensible.

    Belle journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :