• Le champignon sans pied

    Le champignon sans pied

    Un champignon sans pied

    Le Polypore soufré (Laetiporus sulphureus) est un champignon assez particulier : il pousse directement sur les arbres, vivants ou morts. En effet, il n’a pas de pied, seulement une base épaisse nommée « chapeau », située dans le prolongement du sporophore, la partie aérienne des champignons, et sur lequel vient s’imbriquer plusieurs individus. Ce chapeau est d’abord en forme de tubercule puis devient un peu plus irrégulier et bosselé avec une marge plutôt arrondie et ondulée. Il est de couleur jaune à orange, parfois blanchâtre au-dessus et jaune citron ou jaune soufré en dessous. Il est constitué de plusieurs couches successives et d’une multitude de petits tubes. 

    Le Polypore soufré mesure de 10 à 60cm de large, de 10 à 30cm de profondeur et de 1 à 5cm d’épaisseur environ. 

    Le bois mort comme met préféré

    Présent du printemps à l’automne, le Polypore soufré pousse en plaine et aime les zones humides aux températures assez basses. Il n’est également pas rare de le voir après d’importants épisodes pluvieux qui amènent une certaine humidité qu’il apprécie tout particulièrement. 

    C’est un champignon très abondant qui se rencontre notamment dans les forêts de feuillus comme les chênes, les châtaigniers, les peupliers, les robiniers voire parfois les pruniers et les platanes, et plus rarement les conifères. On peut le rencontrer sur des arbres vivants où il peut recouvrir un tronc entier, mais ils apprécient particulièrement les arbres morts en décompositions. C’est un champignon saprophyte : il se nourrit de substances mortes en détournant les substances nécessaires à son développement au détriment de l’arbre. En se nourrissant de cette matière organique en décomposition, il sécrète un liquide jaunâtre à brun qui va se répandre sur d’autres arbres, vivants ou morts. 

    De ce fait, il est parfois considéré comme un champignon parasite : il s’incruste dans les plaies de l’écorce de ses hôtes qu’il achève sur plusieurs années. Essentiel sur des troncs abattus, des souches et branches diverses, il a donc un rôle écologique assez important dans la décomposition des végétaux notamment des arbres. 

    Le poulet des bois 

    Comestible, il se consomme uniquement quand il est jeune car en vieillissant, il s’effrite et devient trop coriace. Sa chair est assez molle et a une forte odeur de poulet et de champignon de Paris à son stade juvénile. Nos amis anglo-saxons l’ont même surnommé « chicken of the wood », le poulet des bois. En effet, d’aspect, de texture et même de goût, sa chair ressemble à celle du poulet. Attention car mangé cru, il peut provoquer des effets secondaires chez certaines personnes (maux de ventre, vertiges…).

    Son cousin géant

    Âgé ou desséché, on peut facilement le confondre avec son cousin le Polypore géant (Meripilus giganteus). Mais chez ce dernier, également comestible, le chapeau est ocre et de forme plus arrondie mais surtout il noircit avec l’âge. 

    Source Biodiversite-forêt/2022/06/01/un-champignon-sans-pied-qui-sent-le-poulet-cest-le-polypore-soufre/


  • Commentaires

    1
    Jeudi 16 Juin à 02:45
    colettedc

    Merci du partage, Béa !!! Une découverte dans mon cas. Bon jeudi tout entier. Bisous

    2
    Jeudi 16 Juin à 06:37

    Ah les champignons de souches. J'en avais goûté (autres espèces) il y a longtemps, c'était "moyen" disons.

    3
    Jeudi 16 Juin à 08:17

    Bonjour Kim j'ai déjà vu ce champignon , je ne savais pas qu'il était comestible. Bisous bonne journée  MTH

    4
    Jeudi 16 Juin à 09:08

    Coucou Béa,
    La nature fait vraiment des choses surprenantes.
    J'en ai déjà vu de ce genre mais jamais ce soufré.
    Bises et bonne journée

    5
    Jeudi 16 Juin à 11:21

    ils sont beaux ces champignons, je savais qu'ils étaient comestibles, mais on en vois jamais de jeunes... gros bisous Béa. cathy

    6
    Jeudi 16 Juin à 12:07

    Etonnante "créature" végétale! Superbe au demeurant!

    Bises Béa 

    7
    Jeudi 16 Juin à 12:45

    C'est vrai qu'il sent le poulet... Mais il faut savoir le reconnaître car tout ce qui pousse sur le bois mort n'est pas forcément aussi bon.

    8
    Jeudi 16 Juin à 14:21

    Coucou et merci pour toutes ces infos. Tu vois je ne savais pas qu'il était consommable c'est une belle découverte. Bisous et douce journée

    9
    Jeudi 16 Juin à 14:54

    J'en ai déjà rencontré en forêt mais je n'ai jamais essayé d'en manger , pas convaincue de sa valeur culinaire.

    Bonne journée 

    Bises 

    10
    Jeudi 16 Juin à 17:15

    J'en ai déjà vu mais je n'en ai jamais mangé, cela ne me tente pas et c'est vrai que vieux ils deviennent durs :) Merci pour tous les détails que tu nous donnes que je ne connaissais pas ! bisous et bel après-midi

    11
    Jeudi 16 Juin à 18:45

    Je le connais pour le rencontrer régulièrement mais je ne l'ai jamais goûté.  Tout a une utilité dans la nature, même la mort qui permet de donner la vie à d'autres. Il y a une interaction entre tous les éléments dans la nature, c'est ce qui fait son équilibre, fragile.... et que nous avons perturbé

    Bonne soirée Béa 

    12
    Jeudi 16 Juin à 19:40

    Bonsoir Béa. J'en vois parfois dans les forêts près de chez moi. Bonne soirée et bisous

    13
    Dimanche 19 Juin à 18:12

    Je n'ai jamais mangé de ce champignon ... une odeur de poulet ...

    il est très joli en tous cas !

    14
    Mercredi 22 Juin à 21:02
    claudia

    Il est bien beau. Il y a des champignons sur certains de mes arbres, il parait que les anciens s'en servaient pour allumer leur feu. Bises

    15
    Vendredi 1er Juillet à 10:00

    Merci pour cette découverte Béa, je suis vraiment nulle côté champignons.

    Bizz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :