• Le chat de Louis XV

                 Le-Chat-de-Louis-XV-et-autres-animaux-choyés-de l'Histoire

    Un livre que j'ai bien l'intention d'ajouter à ma bibliothèque.

    Merci à Chat-pitre de nous l'avoir présenté sur son  blog 

    En voici le résumé :

    Charlemagne était si fier de son éléphant qu'il le montrait à tous ses hôtes de marque. Louis XV laissait volontiers son chat angora monter sur la table du Conseil, même pendant les réunions avec ses ministres. Quant à l'impératrice Joséphine, elle trompait l'ennui en collectionnant avec passion cygnes et perroquets, au château de La Malmaison…En 15 chapitres riches en anecdotes, cet ouvrage dépeint les liens insolites noués par les grandes figures de l'Histoire avec les animaux. En mettant en lumière l'attachement et l'affection des souverains pour les bêtes à poils ou à plumes, Renée Grimaud s'écarte des descriptions officielles et dresse une galerie de portraits intimistes et inattendus.Du corbeau d'Auguste aux épagneuls de la reine Victoria, chaque animal permet de découvrir son maître sous un nouveau jour.

    Le styleLes chapitres se succèdent dans un ordre chronologique, chacun s'organisant autour d'un personnage et d'un animal. Grâce à une écriture simple et parfaitement rythmée, qui multiplie les anecdotes tout en respectant la vérité historique, l'auteur offre une promenade surprenante et captivante au fil des siècles. Une lecture à la fois distrayante et instructive.L'auteureRenée Grimaud est historienne. Elle est notamment l'auteur de Nos ancêtres les Gaulois (éditions Ouest France, 6100 ventes GfK) et 1001 secrets d'Histoire de France (éditions Prat, 5500 ventes GfK). Elle a contribué à de nombreux ouvrages sur les rois et reines de France et écrit régulièrement des guides de voyage (Hachette Tourisme).

    Le-Chat-de-Louis-XV-et-autres-animaux-choyés-de l'Histoire


  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Mai à 06:41

    Intéressant ! bonne journée

    2
    Mardi 16 Mai à 06:43
    Séverine

    Merci pour cette présentation.

    3
    Mardi 16 Mai à 08:25

    merci pour ce résumé, je te souhaite une bonne semaine - bisous Mamy Annick

     

    https://mondepsp.blogspot.fr/

    4
    Mardi 16 Mai à 08:31

    Un livre qui m'intéresse. Je savais pour Richelieu et je viens de me rappeler pour Louis XV en lisant l'article.

    Le dictionnaire amoureux des chats de F. Vitoux est également rempli de plein de petites choses intéressantes.

    Bonne journée

    5
    Mardi 16 Mai à 10:10

    C'est intéressant et touchant !

    6
    Mardi 16 Mai à 11:34

    wink2 Christine

    7
    Mardi 16 Mai à 14:44
    renee

    Bonne lecture alors Béa bisous

    8
    Mardi 16 Mai à 18:12

    Bonsoir Béa,

    Un livre qu'il me faut absolument !! 

    Bonne soirée, bises, Véronique

    9
    Mardi 16 Mai à 19:55

    Un livre qui me tente beaucoup.

    Merci Béa et douce soirée.

    10
    Mardi 16 Mai à 21:41
    colettedc

    J'♥ ! Merci Béa et bonne fin de soirée ! Bises♥

    11
    Evy
    Mercredi 17 Mai à 20:36

    Merci pour ce partage bonne soirée bisous

    12
    Jeudi 18 Mai à 08:21
    Un livre qui me plaira c'est sûr! Merci pour la présentation.
    Bises.
    13
    Jeudi 18 Mai à 20:37

    Bonsoir Béa. ce livre doit être intéressant. Je le lirai si je le trouve à la médiathèque. Bisous

    14
    maîtresse Poupette
    Vendredi 19 Mai à 00:32

    Un livre à se faire offrir, pour les amoureux des chats !

    15
    Patrick Riot
    Dimanche 21 Mai à 19:05

    Ma très chère Cousinette Béa,

    Le chat a toujours été ROI,

    Pendant toute la période de l’Egypte ancienne, le chat a toujours été traité avec les plus grands égards. Il fut un animal incontournable ! Il était vu tantôt comme un protecteur, un fidèle compagnon, un partenaire de jeu ou tantôt comme une incarnation divine.

    Il a été domestiqué très tôt, entre le XXXème et le XXème siècle avant notre ère. Il était considéré comme bien plus qu’un simple animal de compagnie. En effet, il avait le rôle d’un « protecteur des récoltes ».

    Le chat est aussi perçu comme l’incarnation des dieux sur Terre. En effet, Bastet, représentée avec une tête de chat, est la déesse de l’Amour, de la tendresse et aussi protectrice de l’humanité. On la retrouve associée à de nombreux mythes comme celui de la défaite d’Apophis, le dieu serpent, ennemi juré de Ra.

    Ensuite, le chat au Moyen âge, malgré la disparition des cultes païens, suite à l'apparition du christianisme, le chat ne fut pas rejeté pour autant. Pendant une bonne partie de cette époque, les félins étaient toujours appréciés pour leurs talents de chasseurs.

     

    Ce n'est qu'à partir du XIV° siècle que le chat commença à être associé à Satan et aux flammes de l'Enfer. Ainsi, en raison de leur vision nocturne, de leur besoin de sommeil et de leur appétit sexuel, les chats furent considérés comme des créatures maléfiques.

     

    Réputés avoir neuf vies et être les animaux de compagnie des sorcières, de nombreux félins furent alors jugés et condamnés au bûcher.

     

    Depuis le retour en grâce, n'est venu qu'à la fin de la Renaissance.

     

    Louis XIV, interdit de jeter les chats aux bûchers.

     

    Aujourd'hui le chat a pleinement sa place dans la société, le seul point noir, c'est l'existence des chats errants et maltraités.

     

    Les bénévoles qui œuvrent pour leurs bien être je dis MERCI !!!

     

    Je t'embrasse Béa et à bientôt !!!

     

    Patrick Riot

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :