• Le chat et le miroir

    Le chat et le miroir

                                                  Pixabay cat-miroir

    Philosophes hardis, qui passez votre vie
    A vouloir expliquer ce qu'on n'explique pas,
    Daignez écouter, je vous prie,
    Ce trait du plus sage des chats.
    Sur une table de toilette
    Ce chat aperçût un miroir ;
    Il y saute, regarde, et d'abord pense voir
    Un de ses frères qui le guette.
    Notre chat veut le joindre, il se trouve arrêté.
    Surpris, il juge alors la glace transparente,
    Et passe de l'autre côté,
    Ne trouve rien, revient, et le chat se présente.
    Il réfléchit un peu : de peur que l'animal,
    Tandis qu'il fait le tour, ne sorte,
    Sur le haut du miroir il se met à cheval,
    Deux pattes par ici, deux par là ; de la sorte
    Partout il pourra le saisir.
    Alors, croyant bien le tenir,
    Doucement vers la glace il incline la tête,
    Aperçoit une oreille, et puis deux... à l'instant,
    A droite, à gauche il va jetant
    Sa griffe qu'il tient toute prête :
    Mais il perd l'équilibre, il tombe et n'a rien pris.
    Alors, sans davantage attendre,
    Sans chercher plus longtemps ce qu'il ne peut comprendre,
    Il laisse le miroir et retourne aux souris :
    Que m'importe, dit-il, de percer ce mystère ?
    Une chose que notre esprit,
    Après un long travail, n'entend ni ne saisit,
    Ne nous est jamais nécessaire.

    Jean-Pierre Claris de Florian. (1755-1794)

    Recueil : Fables (1792). Livre I


  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Février à 07:22

    Très bien ce texte, et j'aime bien Claris de Florian, fabuliste injustement méconnu.

    2
    Mercredi 12 Février à 07:27

    Coucou un très beau texte merci bonne journée bisous

    3
    Mercredi 12 Février à 09:56

    Joli poème pour le mystère du miroir

    4
    Mercredi 12 Février à 09:56

    Et... bises

    5
    Mercredi 12 Février à 09:58

    Très joli texte et jolie photo, bisous !

    6
    Mercredi 12 Février à 10:48

    Un très joli poème ma Béa. Merci

    Bises et bon mercredi

     

    7
    Mercredi 12 Février à 13:34

    Quelle sagesse.  L'humain devrait bien s'en imprégner.

    Bisous.

    8
    Mercredi 12 Février à 13:47

    c'est mignon! mon  chat n'a jamais réagit devant un miroir, ça ne l'intéresse pas... gros bisous Béa. cathy

    9
    Mercredi 12 Février à 14:40

    Une bien belle fable  avec ce chat intrigué , par contre  la morale laisse quelques questions en suspends . Quid de la recherche .

    Bon mercredi 

    Bises 

    10
    Mercredi 12 Février à 15:20

    Juste un gros bisou Béa.

    Je ne suis pas en forme du tout.

    Je passe donc en dents de scie ...

    Câlins à Délice.

    11
    Mercredi 12 Février à 18:26

    Une sage philosophie féline...Quoique... minou !

    Bises Béa

    12
    Mercredi 12 Février à 23:08
    colettedc

    Comme c'est bon, Béa ! Merci du partage ! Bises♥

    13
    Jeudi 13 Février à 21:15

    Un formidable partage, image et mots sont en belle résonance!

    J'aime beaucoup ce fabuliste que la postérité hélas a laissé de côté...

    Merci pour ce choix de publication, bisous et amitiés

    Cendrine

    wink2

      • Vendredi 14 Février à 10:23

        Merci pour ce superbe chat noir tenu par son humain de compagnie.

        Bizzz

    14
    Vendredi 14 Février à 21:03

    Je ne connaissais pas cette jolie table. Parfois il faut arrêter de s'entêter. Bonne soirée et bisous

    15
    Dimanche 16 Février à 11:12
    Séverine

    Ah, un piège pour beaucoup ce miroir ! Les animaux en font souvent les frais Joli texte.

    16
    Dimanche 16 Février à 12:27

    Ah quel super poème, je ne le connaissais pas merci ! Passe un beau dimanche ma chère Kimcat, gros bisous et caresse à ta Délice.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :