• Le Grand Hiver de 1709

    Le Grand Hiver de 1709

                            Photo Pixabay/hiver-arbre-neige-paysage-froid

    En cette période hivernale, une page d'histoire !

    (Merci à Elisabeth  Boulevard des résistants.Hautetfort)

    Curieusement, l'hiver de 1708 fut très doux puisqu'on relevait à Paris en plein décembre 10°C ! Qui aurait alors pensé que les mois qui allaient suivre plongeraient la France dans l'horreur ? La première vague de froid eut lieu dans la nuit du 6 janvier 1709. Par bonheur, la neige l'accompagnant, les cultures et autres récoltes furent épargnées par le gel. En 24 heures cette vague de froid s'étendit sur toute la France: on releva ainsi -25°C à Paris (24 000 morts de froid à Paris durant le mois de janvier), -17°C à Montpellier ou encore -20,5°C à Bordeaux ! La Seine gela progressivement et on raconte que la mer elle-même commençait à geler sur plusieurs kilomètres de largeur !

    Le froid n'épargnait personne, et que ce fut à Versailles ou dans la plus petite chaumière de la France profonde, tout le monde grelottait.

    Au château de Versailles, Louis XIV se voyait contraint d'attendre que son vin daigne bien dégeler près du feu, ce dernier se figeant rien qu'en traversant une antichambre ! Les oiseaux tombaient en plein vol, les animaux succombaient de froid au sein des étables et le prix du blé ne cessait de grimper. Il valait huit fois plus cher que l'année précédente.

    Tous les végétaux se mirent à dépérir, le sol gelant sur plusieurs mètres de profondeur; les oliviers, les vignes, et autres arbres fruitiers furent perdus pour plusieurs années. Les cheminées chauffaient mal et nécessitaient un important apport de bois, de toute façon beaucoup trop cher pour la population, laissant ainsi le vent glacial s'engouffrer dans les habitations, faisant descendre la température jusqu'à -10°C. Partout en France on allumait de grands feux pour que les plus démunis puissent s'y réchauffer.

    Lorsque le dégel eut lieu en avril, le constat fut épouvantable, toutes les récoltes étaient pourries... 

    La France subira ainsi une crise démographique sans pareil puisque l'on constate qu'entre le premier janvier 1709 et le premier janvier 1711, la population diminua de 810.000 habitants sur une population globale de 22 millions de Français !

    (Extraits de  Geneawiki Le Grand Hiver )

    Vous pouvez aussi lire un article en complément ici :

    Histoire-de-France - Le-grand-hiver-de-1709


  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Janvier à 11:19
    Espérons qu'on ne vivra plus ce genre de catastrophes. Ici gros gel, mais beau soleil. Gros bisous,Béa, et belle journée.
    2
    Jeudi 19 Janvier à 11:53

    Ah non ma Béa, il fait assez froid comme cela !

    Bises et bon jeudi .

    3
    blandine
    Jeudi 19 Janvier à 13:34

    Ce dut être terrible pour les gens il y a 300 ans.  Aujourd'hui nous vivons dans des maisons confortables et tout le monde a des appareils de chauffage. Tres intéressant à lire Béa. bises xxx

    4
    Evy
    Jeudi 19 Janvier à 13:37

    Quel horreur dans ce temps là pas de maison bien chaude bonne journée ma Béa bisous

    5
    Jeudi 19 Janvier à 15:14
    renee

    D'autant plus difficile a cette époque que les moyen ne chauffage n'était pas top et que la pauvreté était bien plus grande que de nos jours! Bisoussssss

    6
    Jeudi 19 Janvier à 15:59

    Tu nous en apprends des choses, Béa !! Quand les gens ne parlent que des hivers du 20e siècle, là au moins c'est intéressant... Faire dégeler le vin !!

    7
    Jeudi 19 Janvier à 16:14

    ça devait être terrible mais ta photo est belle :)

    Bonne journée 

    8
    Jeudi 19 Janvier à 16:15
    Ce fut une grande catastrophe mais ça pourrait très bien se renouveler si le golf stras se refroidissant. . Bonne journée ma Béa et bises audoises
    9
    Jeudi 19 Janvier à 18:11

    Bigre moins 25° c'est autre chose que les moins 12° qu'il y a eu chez moi! merci pour ce document , bonne soirée bisous

    10
    Jeudi 19 Janvier à 18:24

    C'est impressionnant et horrible.

    Heureusement que nous n'avons plus de tels hivers.

    Chez moi il a fait -3°C. Mais la nuit dernière pas de gelée. Heureusement. Les agrumes n’apprécient pas du tout.

    Douce soirée

    Nat à Chat

    11
    Jeudi 19 Janvier à 18:50

    Merci Béa de reprendre ici cet article que j'avais trouvé suite à ce que j'avais entendu à la radio, en roulant en voiture, mardi dernier. J'ai pensé que c'était une bonne idée de faire des recherches sur Internet sur cet hiver 1709....  Comme je n'en avais jamais entendu parler, c'était une occasion de comparer avec ce que l'on vit à notre époque dite de changement climatique. Merci beaucoup et bonne soirée. Bises.

    12
    Jeudi 19 Janvier à 19:00

    Bonsoir Kimcat

    C'est terrible ce que je viens de lire, souhaitons que ça  n'arrive pas en France ce serait une catastrophe.

    Merci pour cette info

    bonne soirée et à bientôthappy

    13
    Jeudi 19 Janvier à 20:14

    Bonsoir Béa,

    C'est horrible, je ne savais pas que cet hiver 1709 fût si froid et qu'il y eu autant de morts. 

    Je vais faire des recherches sur internet, ça m'intéresse ... Passe une bonne soirée, bises, Véronique

    14
    Jeudi 19 Janvier à 20:24

    Bonsoir Béa...

    Et bien déjà -15 là O ça nous suffit...

    Merci de cet article qui dit que tout peut arriver quant au climat...

    Je t'embrasse

     

    15
    Jeudi 19 Janvier à 21:06

    Un froid pénible mais bon !

    16
    Vendredi 20 Janvier à 04:15
    colettedc

    Oh ! La ! La ! Ouf ! Bon matin de ce vendredi Béa ! Bises

    17
    Vendredi 20 Janvier à 06:45

    C'est une autre époque ! bonne journée

    18
    Vendredi 20 Janvier à 07:16

    Ca fait froid dans le dos (et sans jeu de mots)

    Ca a dû être terrible à vivre...

    Heureusement nous sommes maintenant avec des chauffages et des toits, mais il y a encore de la pauvreté et des personnes qui grelottent

    Douceurs à tes fifilles à coussinets

    Reste au chaud Béa :-)

    Rose

    19
    Vendredi 20 Janvier à 14:23

     

    Finalement tout cela n'est pas nouveau. Il y a eu des grandes périodes de froids comme de chaud.

     

    Il y a eu des catastrophes très meurtrières dues au temps. Des inondation sans pareil. Cela se reproduit de temps en temps.

     

    Les changements climatiques ont toujours existés et nous en amorçons un en essayant avec nos technologie avancée de maintenant de le faire reculer le plus loin possible puisqu'avec les énormes bourdes que l'homme a fait nous avons contribuer à avancer ce changement ...

     

    Ce qui m'importe en fait et j'y pense quasi tous les jours ce sont ces gens, ces jeunes, ces vieux, les animaux qui sont dehors ! Comment on est-on arrivé là ? Je ne peux pas comprendre ...

     

    J'arrête mon billet parce-que je vais criser toute seule comme une grande et ensuite j'aurai encore plus de mal à m'endormir.

     

    Gros bisous ma Béa

     

    Ta Chantaloup

     

    20
    Vendredi 20 Janvier à 17:21

    Merci pour cet intéressant article, Béa. J'ai sûrement étudié à l'école cet épisode de l'année 1709, mais je l'avais oublié. C'était vraiment épouvantable pour tous ces pauvres gens qui n'avaient pas de quoi se protéger du froid frown.

    Je n'arrive même pas à imaginer que la mer elle-même puisse geler.  Et pourtant, c'est bien le cas dans la zone arctique, par exemple. Mais quand un pareil événement survient dans un pays tempéré, ce doit être très impressionnant.

     

    21
    surfingmoune
    Vendredi 20 Janvier à 17:45

    Il y a des années où les hivers restent dans les mémoires et les archives.  Celui de 1956 a été terrible lui aussi.  Dommage que je ne puisse joindre soit le diaporama ou quelques photos.

    Douce soirée.

    22
    Vendredi 20 Janvier à 22:25

    Horrible lorsqu'il y a de graves conséquences comme cela par de grands froids ( ou de canicule aussi). Ces températures que l'on a souvent au Québec et c'est pas évident ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :