• Le prédicat

    Le prédicat

                       Manuels anciens/grammont-hamon-grammaire-francaise

    Il y a de quoi en perdre son latin avec ce prédicat qui remplace le COD (Complément d'Objet Direct)  et le COI (Complément d'Objet Indirect)

    ainsi que les compléments circonstanciels de temps ou de lieu qui portent désormais l’appellation «complément de phrase» !!!

    N'est-ce pas un appauvrissement de la grammaire française ???

    Je trouve que c'est effarant !! Et cela me laisse perplexe !

    Où sont passées nos bonnes règles de grammaire ?

    Et vous qu'en pensez-vous ?

    Pour mieux comprendre de quoi il s'agit, si vous n'en avez pas encore entendu parlé, vous pouvez lire deux articles sur ce sujet plutôt épineux et qui fait polémique :

    Le-prédicat-ou-la-grammaire-reinventée

    Polémique-autour-du-prédicat


  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Janvier à 10:40

    moi je suis aussi outrée, nous les anciens on ne va plus rien comprendre - et je ne parle pas des personnes qui apprennent le Français, on dit toujours que notre langue est compliquée ?? - en attendant je te souhaite un bon weekend bisous Mamy Annick

    2
    Vendredi 20 Janvier à 10:54
    C'est du grand n'importe quoi. On va y perdre notre Latin, si ça continue. C'est navrant!! Bises du vendredi, Béa. Belle journée.
    3
    Vendredi 20 Janvier à 11:06

    Je n'y fais plus attention ; depuis 1975 et la réfome HABY toutes les appellations sont constamment changées, et la langue française est devenue inenseignable pour des gens de notre génération. Cela a commencé avec les déterminants, vocables ou autres termes de linguistique. Au lieu de rester dans "l'analyse logique" on a voulu faire du scientifique, avec des "ensembles".  Mais tu fais bien de nous le faire remarquer ; je me demande si à force d'ajouter concept sur concept on ne va pas rendre nos gamins complètement abrutis.

    Ça fait vraiment "curé" en tout cas, je trouve (prélat, prêche, prédication... )

    4
    Vendredi 20 Janvier à 11:25

    Oui hier j'ai encore entendu l'annonce d'une énième réforme, c'est complètement stupide cette nouvelle méthode mais bon, qui vivra verra 

    Bonne journée 

    5
    Vendredi 20 Janvier à 12:59
    LADY MARIANNE

    oui j'ai entendu !
    n'importe quoi pour que nos gosses soient nuls !!
    Stop au gâchis !!
    respect de la langue et la grammaire française-

    6
    Vendredi 20 Janvier à 13:01
    Du grand n'importe quoi!Les bras m'en tombent!
    7
    Vendredi 20 Janvier à 13:02

    Pfft ! Il ne savent pas quoi réinventer ma Béa !

    Bises et bon vendredi

    8
    blandine
    Vendredi 20 Janvier à 13:28

    Personne ne veut ce changement mais les décideurs décident et appliquent . je n'aime pas du tout ces changements et je me désole de voir mes arrières petits enfants apprendre à lire au son  ou apprendre le mot avant les lettres . bref je suis contre. bisesxxx

    9
    Vendredi 20 Janvier à 14:03

    Tout ça est fait exprès, à mon sens. Tirer par le bas pour mieux manipuler. Le prédicat ? Encore une belle connerie. Pratique, pour faire les accords ! Et au collège on leur dira  : mais finalement  dans le prédicat il y a le verbe et les COD ou le COI ! Ce qui permet de savoir faire les accords. Je suis bien contente que mes garçons soient grands, mais mon Dieu, mes petits fils seront en plein dedans. Misère de misère. Rien ne vaut les anciennes méthodes, celles de notre époque (j'ai 57ans)

    Mon plus jeune fils, qui est dyslexique, après le BAC (qu'il a eu) n'avait toujours rien compris aux divisions et d'autres choses en math, faut dire qu'il faut 10 pages pour faire une malheureuse division. A 19ans, il a fait une formation pour son métier, il y avait une mise à niveau pour les matières dans lesquelles ils avaient du mal et quand il est rentré lors d'un week-end, il est arrivé avec un grand sourire.  Il m'a dit tout fier :

    Je sais faire une division et aussi.... et il a énuméré ce qu'il avait enfin compris.

    Quand je lui ai demandé comment ils avaient vu la division ,l'explication a été toute simple : comme, nous, nous avions appris, le plus simplement du monde ! Et oui, y a pas de secret Il lu a suffit de 6 heures de math en une journée rattraper son retard !

    10
    Vendredi 20 Janvier à 14:18

    C'est effarant, retournons nous plutôt vers les anciennes méthodes qui elles ont fait leurs preuves.

    Ma petite voisine était dépassée par la règle de 3 et en 5mn elle a compris avec moi !

     En Français même les institutrices  ne suivent plus !

    Biz et bonne fin de semaine

    11
    surfingmoune
    Vendredi 20 Janvier à 16:41

    Pourquoi faire compliqué quand tout peut être simple.                                   C'est vraiment du grand n'importe quoi.

    Toujours tout blanc autour de chez nous, mais c'est beau quand le soleil              fait briller la neige.

    Bises du vendredi.

    12
    Vendredi 20 Janvier à 17:12

    Bonjour chère Béa,

    Alors moi, je vais être très claire : je ne suis pas d'accord du tout. D'abord on supprime les accents circonflexes, ensuite on parle de prédicat.  Mais qu'est-ce qu'ils vont encore inventer la prochaine fois ? Est-ce là la meilleure manière d'aider les enfants en difficulté scolaire ? Franchement, j'en doute. J'appelle cela le nivellement par le  bas, c'est tout. Quand on constate un échec, n'est-il pas préférable d'en rechercher les causes, plutôt que de mettre sur pied un projet sorti de nulle part, inventé par on ne sait qui et que l'on n'a même pas encore testé ? Je serais curieuse de savoir si un sondage a été effectué auprès des enseignants pour connaître leur avis à ce sujet. Car ce sont bien eux qui sont les mieux placés pour en parler, n'est-ce pas ?

    Ce que je sais, c'est que la méthode d'enseignement qui était pratiquée du temps de nos parents a largement fait ses preuves. Elle permettait aux enfants d'avoir un très bon niveau de culture générale dès la fin du CM2. À cet âge, tout le monde savait lire, écrire et compter, et le certificat d'études primaires était un diplôme reconnu. Mais évidemment, depuis, on nous a pondu la méthode de lecture globale, adoucie un peu plus tard par la méthode semi-globale. Une catastrophe, tout le monde le sait. Et pourtant, on continue...

    Et moi, j'arrête là, parce que, comme tu peux le  constater, ça m'énerve. J'ai la grippe, en ce moment. Je crois que ça joue un peu sur ma  patience he. C'est que, tout comme toi, je suis une amoureuse de la langue française, et je ne supporte pas qu'on la  massacre de cette façonfrown.

    Allez, restons calmes. Enfin... surtout moi, lol !

    Excellent week-end !

    Bisous,

    Martine

     

    13
    Vendredi 20 Janvier à 17:55
    je suis consternée par cette nouvelle, mais pour mieux manipuler le peuple ,il vaut mieux qu'il ne sache pas réfléchir; je ne vois pas d'autre raison ; en effet, pourquoi les enfants de maintenant ne comprendraient ils pas ce que nous avons très bien assimilé? ils ne sont pas plus bêtes que nous ne l'étions ; c'est tout à fait déplorable; je me demande qui a eu cette idée catastrophique bonne soirée
    14
    Vendredi 20 Janvier à 18:30

    Bonsoir Béa,

    Ah mais c'est mon livre de grammaire, je le reconnais !! 

    Le prédicat c'est du grand n'importe quoi. Les enfants d'aujourd'hui sont analphabètes alors on leur simplifie les règles ! faut voir dans le 19ème, ils ne savent pas lire en CM2, la plupart passe en 6ème à 15 ans t'imagines ! alors voilà on met en place "le prédicat" c'est moins compliqué pour eux les pauvres chéris, en tout cas les gros mots ils les apprennent vite !

    Que va t'on devenir ? 

    Bonne soirée, bises, Véronique

    15
    Vendredi 20 Janvier à 21:02
    claudia

    je suis dépassée frown déjà que ce n'était pas mon fort. Sans compter cette nouvelle écriture de mettre le féminin à tous les noms pour l'égalité ! mais où va -t-on ?

    16
    Vendredi 20 Janvier à 22:23
    colettedc

    Ouf ! Alors ... frown ... personnelement, je ne change rien de rien ... bon week-end Béa ! Bises

    17
    Vendredi 20 Janvier à 22:28

    Faut dire que ce n'est pas parce que c'est une nouvelle façon de faire que c'est mieux. On va se perdre là-dedans nous ! J'aime pas les grands changements comme cela en français et en grammaire. Me semble que ce n'est pas une mode mais une façon de faire ... 

    18
    Samedi 21 Janvier à 17:21
    Prunelle

    mes enfants ont un peu plus de 20 ans, déjà quand ils étaient en primaire j'avais constaté avec effarement que l'éducation nationale avait fichu un sacré b***el dans la grammaire et le calcul... ce que nous avons docilement appris "par coeur", règles de grammaire, tables de multiplication et j'en passe, devait être ludique ... il fallait dorénavant 3 pages pour faire une division en passant par des multiplications, un patacaisse pas possible .... 

    Pauvres de nous qui avons subi la dictée journalière on devrait nous plaindre car maintenant les dictées sont hebdomadaires et longuement préparées pour éviter les traumatismes .... mais au moins cette fastidieuse pratique nous permet de pouvoir aligner quelques lignes sans fautes ... 

    quand on voit le résultat sur nos enfants à l'orthographe pitoyable (enfin c'est comme ça pour les miens et pour les jeunes que je rencontre dans le cadre de mon travail ... ) hier encore je voyais une jeune fille de 24 ans titulaire d'un BTS et d'une licence, je lui demandais d'écrire un truc et au troisième mot une faute ! (je souhaite modifié au lieu de modifier .... pourtant le piège n'était pas gros... )

    ça va pas s'améliorer tout ça ma pauvre dame ... quand je serai grand-mère je pense que j'aurai encore des surprises .... 

    19
    Samedi 21 Janvier à 22:50

    Je trouve cela lamentable !

    La langue française est de plus en plus appauvrie. Le jeunes ne savent plus écrire. C'est peut-être un moyen de se débarrasser du problème ... Je suis d'accord avec ce qu'écrit Prunelle.

    Mais où va-t-on ?

    Bisous ma Béa

    Ta Chantaloup

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :