• Le printemps des oiseaux

    Le printemps des oiseaux

    De retour d’Afrique sub-saharienne, le rougequeue à front blanc arrive au moment où éclatent les fleurs des arbres fruitiers ; il s’empressera alors de délimiter son territoire à coups de chants et de ritournelles.

    Photo : Jean-Louis Schmitt

     

    Je partage le très bel article chez Jean-Louis que vous pouvez retrouver ici

    Nature ici ailleurs

     

    ‘’D’Zit isch do… D’Zit isch do… D’Zit isch do…’’ nous chantent les mésanges (alsaciennes). Elles nous annoncent que « le temps est venu », que le printemps est là. La nature se réveille, les premières feuilles apparaissent aux arbres, les fleurs s’épanouissent en sous-bois, les insectes resurgissent de partout, les oiseaux chantent… C’est une explosion générale de vies…

    Le chant des oiseaux de mars à juin représente pour l’ouïe une admirable symphonie ; c’est le temps des noces. Les couples d’oiseaux se forment ; les femelles attirées par le chant territorial des mâles et séduites par les couleurs chatoyantes que leur plumage de noce met si bien en relief, choisissent leurs partenaires. Un peu partout, les mâles s’emploient à faire la conquête ou la reconquête d’une conjointe, déployant parfois toute leur énergie en mimiques et attitudes de salutations mettant en évidence les parties les plus colorées de leur parure printanière. Parfois, les mâles font offrande d’une brindille, d’une plume, symbole du nid à bâtir. Lorsque la femelle choisie est consentante, l’accouplement a lieu dans le secret d’un arbre, d’un buisson, d’un étang…

    Dans l’attente de l’heureux évènement et afin d’abriter leurs nichées futures, les couples d’oiseaux préparent leurs nids. Ceux-ci peuvent prendre les aspects les plus divers et sont bâtis selon les espèces par le mâle et la femelle ou seulement par l’un des deux ; le bec est leur principal outil. Dans bien des cas les arbustes et les arbres mais aussi des bâtiments servent de supports protecteurs aux nids et certaines constructions, en particulier chez les passereaux, sont de véritables chefs-d’œuvre d’architecture animale.

    Oisillons tombés du nid

    Si vous trouvez un oisillon tombé du nid, replacez-le dans son nid et quittez les lieux, ses parents prendront soin de lui ; si le nid a été renversé par la pluie ou le vent, on peut le remettre en place ; s’il est trop endommagé, on peut le remplacer par un contenant quelconque garni de brindilles. Un oisillon bien emplumé qui sautille est sans doute à quelque distance de son nid ; dans ce cas inutile de lui venir en aide car ses parents lui apportent de la nourriture à intervalles réguliers. Si vous découvrez un oiseau ou un autre animal en détresse, contactez le plus vite possible un centre de soins pour animaux sauvages*. Si vous pouvez assurer son transfert, veillez à :

    • le mettre dans un carton muni d’une feuille de papier absorbant ;

    • fermer ce carton avec un couvercle percé de trous d’aération ;

    • placer le carton dans un endroit calme, à l‘abri des chats • ne rien lui donner à manger ou à boire.

    Merci.

    François Steimer

    Adresses utiles :

    *Centre de soins LPO Alsace 1 rue du Wisch 67560 Rosenwiller 03 88 04 42 12

    *Centre de sauvegarde de la faune sauvage GORNA (Groupement Ornithologique du Refuge Nord Alsace) Maison Forestière du Loosthal 67330 Neuwiller-lès-Saverne 03 88 01 48 00 et 07 70 20 15 91

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Mai à 07:35

    C'est bien ce centre, ici pas grand chose d'équivalent

    2
    Lundi 9 Mai à 08:06

    Je n'ai jamais vu cet oiseau. Merci pour ce partage. J'ai un couple de mésanges bleues dans mon nichoir cette année...et nous attendons la sortie des petits car les parents en sont au stade du nourrissage intensif !! On se fait discret vu qu'ils se sont installés à trois mètres de la table de jardin :) Nous avions sauvé un bébé faucon crécerelle, il y a des années, en Haute-Loire, le nid était bien trop haut pour qu'on le remette dedans et il était trop petit pour se débrouiller tout seul...Bisous et une belle journée

    3
    Lundi 9 Mai à 08:12

    un trés bel oiseaux 

     que je n 'ai jamais vu 

     bonne journée Kim 

     bises 

    4
    Lundi 9 Mai à 08:22

    Coucou Béa
    Un jour j'ai retrouvé un œuf de rouge queue, je pense car il y en a  qui ont squatter un nid abandonné d'hirondelle dans le garage. A  l'aide d'une petite cuillère, je l'ai déposée dans le nid et rouge queue ou pas il a grandit avec les autres.
    Après au moins 10 ans d'absence, sinon plus, une hirondelle vient faire un tour dans le garage depuis quelques jours . Elle tourne autour du nid d'origine et repart. Peu être l'annonce d'un retour. Une descendante du couple d'origine ? Je ne sais pas mais c'est chouette !
    Belle journée à toi.
    Gros bisous Béa.

    5
    Lundi 9 Mai à 08:31

    Bonjour Kim , merci pour le partage de beau billet. Bisous bon Lundi  MTH

    6
    Lundi 9 Mai à 08:34

    Un article très intéressant ma Béa, merci !

    Bisous et bon début de semaine - Zaza

    7
    Lundi 9 Mai à 10:03

    Coucou un article qui me plaît beaucoup, ici aussi les nids se construisent et le nichoir est occupé, bonne journée gros bisous

    8
    Lundi 9 Mai à 10:32

    Des mésanges ont fait leur nid dans l'avant-toit pentu et les petits tombaient du nid. J'ai mis tout ce petit monde dans une cage, portes ouvertes pour les abriter des prédateurs et les parents venaient les  nourrir dans la cage.. 

    c'était une bonne occasion de les observer

    Bonne journée Béa

    9
    Lundi 9 Mai à 10:47

    Que ça fait du bien de se réveiller avec le  chant des oiseaux . 

    Bonne journée et bises Béa.

    10
    Lundi 9 Mai à 10:55

    Que c'est mignon ! Nous on dit simplement : Tititou, tititou ...  Grosses bises, Béa, bon lundi.

    11
    Lundi 9 Mai à 11:19

    me voilà de retour après une période de boulot intense, comme pendant toutes les vacances en fait...avant de m'absenter encore un peu.....voilà un article fort intéressant, merci beaucoup. bises.celine

    12
    Lundi 9 Mai à 13:37

    20 idées de Bonne semaine | bonne journée humour, bonjour du matin, bonne  semaine image

    Gros bisous !

      • Lundi 9 Mai à 14:13

        Merci pour tes jolis rose et soleil

        Biz

    13
    Lundi 9 Mai à 14:19

    Coucou,

    Je trouve le rouge queue à front blanc magnifique et son chant est mélodieux. Il y a deux ans un mâle chantait sa romance chez-nous au sommet d'un grand sapin. J'avais pu le photographier.
    Cette année je sais qu'ils sont là car j'entends leurs chants mais ils sont cachés. Dommage !

    Merci pour ton bel article.
    Douce journée. Bises

    14
    Lundi 9 Mai à 15:48
    Renée

    Merci pour tous ces conseils si on trouve un oisillon ça peut être fort utile. bisous bonne semaine

    15
    Lundi 9 Mai à 17:15

    Cet oiseau est tout mignon et le printemps le ramène chez nous ... De bons conseils pour les oisillons tombés du nid Béa, tu as bien fait de partager cette info ... Il est si agréable d'entendre et d'admirer tous les oiseaux au jardin, chez nous ce sont principalement en ce moment les mésanges . Je te souhaite une belle semaine ensoleillée avec les bises de ma camapgne ch'ti ! Nicole

    16
    Lundi 9 Mai à 19:45

    Un tres bel oiseau . En ce moment c'est un régal d'entendre les oiseaux chanter dans la nature .

    Bonne soirée 

    bises 

    17
    Lundi 9 Mai à 19:50

    Merci pour ces bons conseils pour venir en aide aux oiseaux blessés. Bonne soirée et bisous

    18
    Mardi 10 Mai à 11:12
    Martine

    Ah le chant des oiseaux ! Un bonheur absolu ! Quelle musique pourrait être plus belle que celle-là ? 

    Merci pour ce bel article, mon amie, et pour les judicieux conseils en conclusion.

    Bisous

    19
    Mercredi 11 Mai à 14:30
    J'en vous dans le quartier. Hélas tous les oisillons ne deviennent pas grands. Bises
    20
    Dimanche 15 Mai à 15:53

    C'est toujours un vrai régal d'entendre les oiseaux chanter.

    Bisous

    21
    Lundi 16 Mai à 16:14

    J'ai depuis cette année des rougequeues qui viennent manger sur le rebord de la fenêtre de ma cuisine où on met des morceaux de fromage toute l'année. Ma 1ère expérience de sauvetage d'un oisillon, c'était dans mon enfance, mon père en avait recueilli un et mis dans un carton. Je ne me souviens plus s'il a été sauvé. 

    22
    Mardi 24 Mai à 02:39
    colettedc

    Merci pour ce bon partage, Béa ! Bisous

    23
    Samedi 28 Mai à 10:13

    Merci Béa pour ce très bel article.

    Bizzz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :