• Le voyage d'Aurèle en Irlande

    La balade irlandaise d'Aurèle

    Je vous invite à découvrir mon texte publié dans notre 

    Beau-Voyage-pour-un-rêve-d-enfant

     

    La balade irlandaise d'Aurèle (pages 238 et 239) 

    Aurèle réalisait son rêve de voyager sur le sol irlandais en roulotte. Tirée par un brave cheval de trait robuste et docile il  parcourait jusqu’à vingt kilomètres par jour. Il avait bien préparé son itinéraire. Hors des sentiers battus, il souhaitait avancer à son rythme, dans ce pays  riche de mille merveilles. Aurèle ne s’était jamais senti aussi bien. Il faisait halte chaque soir dans des fermes et des auberges. Il s’y restaurait et s’y reposait. Les paysans donnaient du foin à sa jument Kerry. Avec sa belle robe grise, sa courte encolure, ses épaules longues, ses jambes musclées et ses gros sabots ronds, elle avait fière allure. Elle était très calme, courageuse et intelligente. Le paysage irlandais qui défilait devant leurs yeux, en un  caléidoscope de couleurs et de lumières changeantes, ravissait Aurèle. Le cœur léger, il allait au pas de son attelage, à la découverte des campagnes onduleuses, des landes battues par le vent, des forêts anciennes et tranquilles, des collines, des vallons verts et des petites montagnes. Pour lui, c’était la beauté à l’état brut. Entre les jolies petites bourgades d’Ennis et de Galway, il avait été plus que charmé par les haies de fuchsias pourpre, d’aubépines parfumées et les centaines de fleurs sauvages. Partout, des jardins non clôturés aux pelouses immenses d’un vert tendre bordées de superbes hortensias, des roseraies, des arbustes exotiques, des azalées, des magnolias, des rhododendrons. La luxuriance végétale lui donnait un aperçu du paradis sur terre. C’était une débauche de couleurs chatoyantes. Les façades des chaumières échevelées et des pimpantes maisons colorées : du rouge vif, du vert pomme, de l’orange, du bleu turquoise, du jaune éclatant apportaient une touche de gaieté. Des grives musiciennes réputées pour leurs chants mélodieux puissants et sonores à la tonalité à la fois douce et claire, enchantaient ses oreilles. Aurèle avait choisi d’explorer le Connemara, cette terre des silences et des solitudes, qui symbolisait le mieux l’île verte. A  ses horizons légendaires s’ajoutaient des îles aux villages fantômes, des lacs à brochets et des rivières à saumons, des grèves désertes au pied de falaises géantes. Il avait traversé  une contrée sauvage et rude, presque désolée, entre côte dentelée et tourbières. Ses sommets bleutés où s’accrochaient les nuages gorgés de pluie et de brume, ses vents hurlants qui soupiraient n’avaient aucun équivalent au monde. L’air y était pur comme du cristal.  Il y croisait aussi  les fameux moutons à la tête et aux pattes noires broutant paisiblement. Il aurait aimé jouer à saute-moutons tant ces bêtes laineuses en totale liberté étaient nombreuses sur la route, sur les bas-côtés et dans les prés. Kelly avait failli en bousculer un, planté au beau milieu de son passage. A Clifden ils avaient longé la « Sky Road », la route du ciel,  un circuit vertigineux sur la péninsule, qui offrait un spectacle à couper le souffle. A perte de vue, l’océan, parsemé d’îles et de presqu’iles, miroitait… Aurèle était heureux. (© Béa Kimcat -12 septembre 2017)

    Ne pas copier SVP

    Ce texte fait partie du recueil Voyage qui vient de paraître, ce livre propose 118 textes et illustrations d'auteurs, piloté par Quichottine, destiné à l'Association RÊVES  afin de permettre à des enfants malades de réaliser leurs rêves.          Ce 5e recueil est une réussite, alors c'est une bonne idée pour offrir à Noël.

     

    Et notre livre voyage !!! Une journaliste de la Dépêche du Bassin,

    Fabienne Amozigh nous a fait un encart superbe.

    C'est a voir ici chez Celiandra


  • Commentaires

    1
    Mardi 14 Novembre à 06:48
    Séverine

    Et hop, partons tous en voyage !

    2
    Mardi 14 Novembre à 07:16

    Merci Béa. Tu sais que j'ai beaucoup apprécié ce livre.

    Bonne journée

    3
    Mardi 14 Novembre à 08:00

    Super l'article de la Dépêche! je suis contente du succès de la souscription de ce beau recueil auquel j'ai eu le plaisir de participer pour cette belle cause .

    Y'a des jours où je ferais bien comme ton Aurèle!

    Bises et bonne journée Béa .

    4
    Mardi 14 Novembre à 08:43
    LADY MARIANNE

    trop bien d'avoir un article dans un grand journal !!
    merci pour cette belle histoire-
    bisous-

    5
    Mardi 14 Novembre à 09:48

    Original, ce prénom d'Aurèle ! Et la balade irlandaise est un délice, merci

    6
    Mardi 14 Novembre à 10:44

    Tu écris super bien, belle atmosphère, à la Maupassant je trouve, on sent presque l'odeur de la terre et de l'air, et quel bon cheval ! Belle journée à toi Kimcat, encore bravo pour ta participation à ce livre, gros bisou !

    7
    Mardi 14 Novembre à 11:17

    C'est tout à fait cet atmosphère le Connemara . En parcourant les lignes je m'y suis retrouvée ! Une région magique * * *  que l'on ne peut plus oublier . 

    Merci Béa . 

    Bises,

    Marie, 

      • Mardi 14 Novembre à 11:27

        Merci Marie pour ton chaleureux commentaire. Tu l'auras compris, c'est du vécu ! J'ai tant aimé ce Connemara et ses alentours ! J'ai écrit ce texte avec tout ce que j'ai ressenti en foulant cette terre sauvage. J'ai revécu ces instants inoubliables...

        Bisous et bon mardi

    8
    Mardi 14 Novembre à 11:37

    Bonjour Béa. Ton texte est trés beau et évoque bien l'Irlande que j'ai eu la chance de visiter il y a 35 ans. Bisous

    9
    Mardi 14 Novembre à 13:01

    Mais quel talent des mots du as...Vraiment c'est beau et très bien écrit...J'aime,la roulotte,le cheval,partir...

    Belle journée à toi...et aux chats d'amour

    10
    PYL
    Mardi 14 Novembre à 14:43

    Ma très chère Cousinette Béa,

    Le voyage c'est aussi ça,

    Je t'embrasse Béa et à bientôt !!!

    PatrickRiot

     NB/C'est celle que j'ai en fond d'écran et qui est chez moi !!!http://blogs.elpais.com/.a/6a00d8341bfb1653ef0147e1029462970b-pi

      • PYL
        Mercredi 15 Novembre à 16:35

        Ma très chère Cousinette Béa,

        Je suis désolé de t'avoir interrogé aussi profondément sur mon voyage dans le temps avec les tapisseries de l'Apocalypse de Saint jean réalisée à la fin du XIVème siècle. La tenture est léguée à la cathédrale d'Angers au <abbr class="abbr" title="15ᵉ siècle">XVe</abbr> siècle par le roi René.

        Exposée dans le musée de la Tapisserie de l'Apocalypse, dans une très longue galerie construite à cet effet et inaugurée en 1954 . (année de ma naissance)

        La beauté est aussi belle que le voyage réalisé par Aurèle, dans sa balade irlandaise, je n'ai pas les parfums des haies de fuchsias pourpre, d’aubépines parfumées et les centaines de fleurs sauvages.

        J'ai.........mes rêves est-ce mon seul désir?

        Oh que non !!!

        Voyager sans frontières ni barrières, c'est se fondre dans l'histoire qui se est figée devant moi. J'en ai une copie chez moi et depuis 1978 et j'aime la regarder.

        Bien sur que je n'ai pas reçu les mêmes sensations qu'Aurèle a réceptionné, et pourtant j'ai voyagé, beaucoup sur toute l'Europe et autres sans m'attarder et toute la magie de cette ballade, c'est d'avoir vécu à la lenteur du temps.

        Je suis intimement persuadé que sa ballade lui est restée jusqu'à la fin de sa vie.

        Quand à moi, je suis entouré de cette belle Princesse et de ses animaux qui me gardent.

        J'espère ne pas avoir irrité tes amies Béa, avec le temps je me rends compte que les voyages sont beaux dans .........les rêves !!!

        je t'embrasse Béa et à bientôt !!!

        Patrick Riot

         

    11
    Mardi 14 Novembre à 15:02

    Merci pour le partage, un grand plaisir de continuer de la voir circuler de blog en blog.
    Biz et bonne journée

    12
    Mardi 14 Novembre à 15:48
    Bonjour Béa,
    Un beau texte. Tu écris si bien je suis admirative.
    Passe une bonne journée, bises Véronique
    13
    Evy
    Mardi 14 Novembre à 15:54

    Beau ton texte ma Béa je partage sur mon blog bisous

    14
    Mardi 14 Novembre à 16:02

    Super ma Béa ! La presse a parfois de bons côtés.

    Je dois acheter le livre. Tu m'as donné les coordonnées mais ... J'y pense et puis ... Enfin bref.

    Je vais faire le nécessaire.

    Gros bisous - Ta Chantaloup

     

    15
    Mardi 14 Novembre à 16:39
    colettedc

    Un très beau texte, Béa ! Bravo ! Bonne poursuite de ce mardi ! Bisous♥

    16
    Mardi 14 Novembre à 17:05

    Quel beau voyage nature Béa ...De quoi comme tu le dis "être heureuse" !! C'est magnifique là-bas !!!

    Bisous dans ta soirée sous un ciel gris de chez nous !

    Nicole

    17
    Mardi 14 Novembre à 17:17

    Coucou Béa,

     je l'avais lu et je le trouve très beau. Tu as bien saisi l'atmosphère de ce si beau pays. Gros bisous et douce fin d'après-midi

    18
    Mardi 14 Novembre à 18:04

    Un voyage qui me tenterait bien , à découvrir aussi avec le cheval .

    J'ai hésité à mettre mon texte je le ferai peut être plus tard .

    En tous cas le tien est tres beau je n'étais pas encore arrivé à lui dans ma lecture .

    Bonne soirée 

    Bises 

    19
    Jeudi 16 Novembre à 21:04

    Un très beau voyage... merci d'avoir participé, Béa, et merci pour les pages publiées. C'est magique. :)

    Bisous et douce soirée.

    20
    Dimanche 19 Novembre à 11:16

    Bonjour,

    J'aimerai beaucoup faire ce voyage de la mêmz façon...avec le chat en plus dans la roulotte ,-)

    Bon dimanche

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :