• Les larmes selon Chat Trap

    Les larmes selon Chat Trap

                                                Tableau d'Adrian Borda

                                               (Son site artistique est ici )

    Voici un beau message de l'association Chat Trap 92  que je partage avec vous, communiqué le 27 novembre sur le forum des Chats de mon coeur

    (Un peu long mais qui vaut le coup d'être lu)

    Un jour, ma fille (5 ans), m’a demandé « Maman, pourquoi des gens pleurent même s’ils sont heureux".

    Je lui ai expliqué que les larmes traduisent des émotions fortes... à Chat Trap, on n’en manque pas, des diverses et très variées :

    Les larmes de soulagement quand on arrive enfin à trapper un chat blessé qui a besoin de soins de toute urgence.
    · Les larmes de bonheur quand un chat survit alors que le diagnostic des vétérinaires était plus que pessimiste.

    . Les petites larmes quand on place un chat qu'on hébergeait depuis longtemps. On est heureux qu'il trouve enfin une famille mais on en a quand même gros sur la patate !!

    ·Les larmes de frustration quand on est obligé de refuser de prendre en charge des chats car nos murs ne sont malheureusement pas extensibles.

    · Les larmes de dégoût pour tous ceux qui nous menacent de jeter leur chat à la rue si on ne le sauve pas. Le pire c’est qu’ils ont le culot de nous dire que ce sera de notre faute… et ça, ça nous bouffe de savoir qu’ils le feront peut-être.

    · Les larmes d’angoisse car nos dettes sont à nouveau à un niveau très inquiétant. Nous avons pris en charge des nouveaux sites et recueillis de nombreux chats. Nous devons 7500€ à nos vétérinaires.

    · Les larmes d’écoeurement quand, notre secrétaire, découvre dans la rue une pauvre minette (Miou) âgée et squelettique. Elle était tellement affamée et épuisée qu’elle tentait de rentrer dans des magasins pour trouver refuge. Mais tout le monde la chassait et la rejetait.

    . Les larmes d’horreur quand notre secrétaire découvre l’état de Miou : les vers la dévoraient.

    . Les larmes de rage et de haine quand Miou décède, malgré les soins de nos vétérinaires. Elle n’a tout simplement pas eu la chance de croiser notre chemin plus tôt. Elle a vécu des années d’errance et de misère dans l’indifférence totale.

    Ah, et, j’oubliais les pires larmes : celles des crocodiles…ceux qui nous harcèlent pour se débarrasser de leur chat… mais … « pour le bien du chat, bien sûr ! » Ils nous le donnent en faisant un petit coucou de la main en faisant mine d’être tristes. Mais ensuite, pas un mail, pas un appel pour demander des nouvelles de leur ex chat.
    Nous, témoins de cette haute trahison, nous retenons nos larmes car nous, nous, savons ce qui se passe. Nous savons que ce pauvre chat n’imagine pas que son maître, l’amour de sa vie, se débarrasse de lui.

    Sinon, il y a aussi ceux qui veulent nous « céder » leur chat car ils les aiment. Mais quand on a le malheur de prononcer le mot « abandon », ils nous insultent car on est trop méchantes et sans cœur et qu’on les déçoit car « non » ils n’abandonnent pas leur chat, ils le cèdent !

    Et il y a les larmes d’épuisement : parce que vous donnez tout ce que vous pouvez mais que ça n’est pas encore assez. Quand votre famille vous reproche de ne pas être présente, quand vos amis vous reprochent de ne plus venir les voir, quand les familles d’accueil vous reprochent  de ne pas appeler assez souvent, quand les bénévoles vous reprochent de ne pas donner assez de nouvelles, vous vous dîtes  « basta, j’arrête tout ».
    Vous, vous retrouvez comme une idiote à pleurer à 2h du mat seule sur votre canapé… et là, il y a les chats que vous avez sauvés de la rue qui viennent vous entourer de leurs ronrons , de leur énergie et de leur amour inconditionnel !
    Et là, vous vous dîtes que vous êtes quand même un peu utile sur cette planète de misère.

    Il y a plein de chats dehors qui attendent leur tour, on n’a pas le droit de les laisser tomber. Alors, on se dit qu’il va falloir puiser l’énergie, je ne sais où, pour continuer et tenir bon.
    Renoncer, ce n’est pas dans nos gênes. Par contre, on a les chats dans la peau.
    J’aime cette devise : ne pas choisir pour ne renoncer à rien !
    Malheureusement, la vie se charge de nous rappeler qu’il y a des choix à faire. Mais, en ces temps difficiles, nous devons rester debout et résister.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 06:54

    petit minou il fait pitié ! bonne journée

    2
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 08:34
    Yvette/

    Ca fait beaucoup de larmes tout ça! Et le petiot en illustration fait pitié.

    Des larmes, je ne cesse d'en verser. On m'a dit que je commençais à faire mon deuil en ce moment .

    Et puis Upsa la chienne, je l'emmène chez le véto ce matin , il ne peut pas se déplacer, il faut que ma sœur vienne m'aider. Le hasard veut que mon petit fils ait un entretien aujourd'hui à Laval. Je me demande si elle n'a pas un gros chagrin suite au départ de son maître.

    Ca nous fait beaucoup de larmes dans toute la maisonnée.

    Comme je hais le mois de décembre!!

    Bisous Béa, Bonne journée

     

    3
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 09:23
    LADY MARIANNE

    quel joli tableau !!
    les larmes des mauvais humains sont toutes de croco ! pas de pitié-
    bisous et belle journée-

    4
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 09:27

    bonjour béa,

    ça en fait des larmes tout ça ... passe une bonne journée, grosses bises, véronique

                       

    5
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 09:31

    De très beaux messages ma Béa. Bises et bon vendredi !

    6
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 18:37

    Des larmes de d'épuisement...

    Bisous Béa...Vis un we heureux avce ceux que tu aimes et qui t'aiement

    7
    Evy
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 20:30

    Que de larmes ce petit chat et tous triste bonne soirée ma Béa bisous

    8
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 21:26

    Bonsoir Béa

    Quel beau et triste message, je félicite ces personnes qui se dévouent pour tout ces chats !

    Bisous et douce soirée

    9
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 22:26

    Bonjour Béa,

    C'est beau ce que tu as écrit. le chat fait pitié en haut de ta page.

    On ne voit pas beaucoup de chats errants ici. Il y en a deux qui passent pour aller chasser,ils appartiennent au voisin, ils sont bien.

    Amicalement Béa.

    10
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 22:44

    Le dévouement n'est pas toujours récompensé, hélas...malgré de la bonne volonté, nous ne pouvons pas sauver tous les animaux.

    .Mais ceux qui vivent avec nous, savent nous remonter le moral.

    Bonne soirée

    11
    Samedi 5 Décembre 2015 à 00:23

    Bonsoir chère Béa,

    Les larmes du coeur qu'il fait du bien de partager, parfois, quand ce coeur est trop lourd.

    Un texte très émouvant, témoin de la dure réalité d'aujourd'hui...frown

    Bon week-end, Béa !

    Bisous,

    Sérénita

    12
    Samedi 5 Décembre 2015 à 10:08

    C'est un beau texte héla trop vrai et tous ceux qui font de la PA connaissent bien ces larmes.

    Bises Béa

    13
    Dimanche 6 Décembre 2015 à 15:46

    on peut mettre le mot chien à la place de chat 

    14
    Samedi 26 Décembre 2015 à 13:05

    Que de larmes et qui pourtant sont loin d'être des "larmes de crocodiles" pour toutes ces personnes qui font tout ce qu'elles peuvent pour sauver ces malheureux minous

    Surfingmoune xxx

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :