• Lettre des haies aux humains confinables

    Lettre des haies aux humains confinables

    Au  XVe s  les haies encadraient et protégeaient les cultures comme sur cette enluminure  sur vélin : Livres d'heures  nommé « Les Très Riches Heures du duc de Berry » et réalisé entre 1412 et 1416. (Photo Wikipedia)

     

    Une lettre magnifique et bien tournée... 

    Je la partage. Voir l'article chez Jean-Louis ici Nature ici ailleurs

     

    Bien sûr, je ne suis pas un animal, mais moi aussi j’incarne la vie. À ce titre, il me semble avoir le droit de plaider ma cause.

    Mon existence, je la dois à la cohabitation que notre monde végétal a délicieusement tricoté au cours du temps. Vous vous réjouissez de la mosaïque qui agrège votre cœur, vos reins, vos poumons ou votre estomac, j’éprouve le même bonheur en pensant au sorbier, au sureau, au fusain, au chèvrefeuille, au mûrier et autre chêne têtard qui me composent. Je suis la haie, plantée par César, arrosée par le siècle des lumières, honorée par l’Académie Française.

    Enclavée dans les champs, les pairies ou les vignes, je suis considérée par votre administration comme « un petit groupe d’arbustes et d’arbres de hauteur variable et d’une largeur inférieure à 30 mètres ». Convenez que cette définition manque singulièrement d’émotion et de reconnaissance. Comment ne pas évoquer les odeurs que je dégage après la rosée du matin ? Et mes couleurs dont vous peintres s’inspirent ? Et le gaz carbonique que je capte ? Et les châtaignes, noisettes, prunelles que je vous offre ? Et l’ombre de l’été ou le pare-vent durant l’hiver ?  Et le ruissellement que j’endigue ?… J’affirme que ma générosité vous oblige. Je suis un bouquet de promesses. Les lézards paresseux, les papillons indécis, les chouettes secrètes, les couleuvres pressées, les rainettes colorées et tant d’autres trotte-menu s’associent à moi pour défendre notre condition.

    Je vous implore de m’épargner durant la période de nidification

    Suis-je coupable de prétention en vantant ainsi mes mérites ? Certains le penseront mais il me paraît utile de vous rappeler mes bienfaits alors que je suis victime d’indifférence, pire de mépris.

    Alors qu’en ce moment je joue le rôle d’écrin inestimable pour la faune sauvage, on me taillade, on me hache, on me broie, en résumé on m’ampute au nom de « l’élagage ». Triste mot qui annonce la mutilation.

    Aucune attention n’est portée au petit peuple des airs venu se réfugier en mon sein pour donner la vie. Partout les merles noirs, les grives musiciennes, les rouges-gorges et tant d’autres petits ténors ont dressé dans mes branches, un gîte plein d’espérance. Avec vos tronçonneuses, vous arrachez ces vies qui palpitent tout juste. Les couvées ne s’envoleront pas, elles agoniseront dans le dédain et la douleur.

    Moi, la haie, je vous implore de m’épargner durant la période de nidification. Faites une trêve jusqu’à juillet, rangez vos guillotines sans désosser notre ramure. Acceptez nos branches folles pour que la raison s’installe.

    Il n’y a pas longtemps, l’Office Français de la Biodiversité a fait suspendre l’arrachage d’une haie en préservant 500 mètres de végétation dans lesquels la pie grièche grise s’épanouissait. Ailleurs, c’est la préfecture du Bas-Rhin qui a interdit tous travaux sur les haies du 15 mars au 31 juillet. L’exemple est donné. J’en appelle à tous les maires de France pour qu’ils s’en inspirent sans attendre en leur adressant, par avance, ma reconnaissance végétale.

     Allain Bougrain-Dubourg/Charlie Hebdo


  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Août à 05:20

    Bonjour ici aussi Natagora encourage à replanter des haies il est grand temps! merci bonne journée bisous

    2
    Vendredi 7 Août à 08:15

    Très beau plaidoyer ! Bisous

    3
    Vendredi 7 Août à 08:50

    Très intéressant !

    4
    Vendredi 7 Août à 10:21

    Superbe plaidoyer! 

    Bises Béa 

    5
    Vendredi 7 Août à 10:33

    Bonjour chère Béa,

    Un magnifique texte que nos belles haies et leurs habitants doivent se réjouir de voir circuler.

    Merci à toi pour ce partage, mon amie.

    Belle journée de vendredi !

    Bisous fleuris,

    Martine  

    6
    Evy
    Vendredi 7 Août à 14:07

    Très beau cette lettre passe une bonne journée bisous

    7
    Vendredi 7 Août à 15:46
    claudia

    Magnifique !

    8
    Vendredi 7 Août à 16:52

    Et il a bien raison d'endiguer ce massacre des haies , ici mon mari est arrivé à ce que ne disparaisse pas une haie de prunelliers et autres églantiers dans le parc en face de chez nous , non seulement les lapinous y trouve refuge mais un nombre important d'oiseaux .

    Bon vendredi 

    Bises 

    9
    Vendredi 7 Août à 19:46

    Un écrit superbe, un bien joli partage!

    J'adore les haies, pour leur beauté, pour ce qu'elles représentent, pour la vie qu'elles portent en elles et qui ne demande qu'à s'épanouir...

    Il y a des haies magnifiques autour de chez moi, il faut savoir où aller car je vis en ville mais avec mon mari nous avons trouvé des petits sentiers de campagne peu connus et qui regorgent de haies frayant vers la forêt de Montmorency. C'est un petit coin riche en vie!

    Merci pour ce partage, oui et des bisous en myriade

    Cendrine

    wink2

      • Lundi 10 Août à 15:33

        Merci pour ta jolie illustration féerique !

        Bisous

    10
    Samedi 8 Août à 02:52
    colettedc

    Merci de l'intéressant partage, Béa ! Bon week-end ! Bisous♥

    11
    Samedi 8 Août à 15:23

    Merveilleux message!!!

    Oui, il faut faire suivre et re- suivre!

    Merci pour ce beau partage plein de sagesse.... l'époque en manque vraiment dans ce lamentable royaume de : tondeuses, tronçonneuses, débroussailleuses.... la liste assassine est longue...

     

     

    12
    Lundi 10 Août à 18:28

    Un message à faire circuler le plus possible pour éviter le gâchis.

    13
    Mercredi 12 Août à 12:29

    Merci pour ce message Béa.

    Dernièrement la taille de notre haie a été suspendue car il y avait un nid de merle et des oeufs installé au milieu des branches.

    Bises

    14
    Mardi 18 Août à 20:54

    Bravo, beau discours en faveur de la végétation . bises xxx

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :