• Marion, 13 ans pour toujours

    Marion, 13 ans pour toujours

    J'ai lu dernièrement ce livre fort, poignant...

    En voici la 4e de couverture :

    « Marion, ma fille, le 13 février 2013, tu t’es suicidée à 13 ans, en te pendant à un foulard, dans ta chambre.
    Sous ton lit en hauteur, on a trouvé ton téléphone portable, attaché au bout d’un fil, pendu lui aussi pour couper symboliquement la parole à ceux qui, au collège, te torturaient à coups d’insultes et de menaces.
    J’écris ce livre pour te rendre hommage, pour dire ma nostalgie d’un futur que tu ne partageras pas avec moi, avec nous.
    J’écris ce livre pour que chacun tire les leçons de ta mort. Pour que les parents évitent à leurs enfants de devenir des victimes, comme toi, ou des bourreaux, comme ceux qui t’ont fait perdre pied.
    J’écris ce livre pour qu’on prenne au sérieux le phénomène du harcèlement scolaire.
    J’écris ce livre pour que plus jamais un enfant n’ait envie de pendre son téléphone, ni de suspendre à jamais sa vie. »

    Un récit recueilli par Jacqueline Remy

    Nora Fraisse a 43 ans. Sa fille Marion s'est suicidée en 2013, à 13 ans, parce qu'elle était harcelée à l'école. Après ce drame, Nora a décidé de se battre pour toutes les victimes du harcèlement scolaire. Elle a publié ce livre et fondé l'association "Marion Fraisse La main tendue".

    Ce témoignage est présenté ici : France loisirs/Marion-13-ans-pour-toujours


  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Mai 2016 à 06:38

    un livre intéressant ! bonne journée

    2
    Mercredi 4 Mai 2016 à 07:47
    mamyannick50

    les enfants sont souvent méchants entre eux - je m'en aperçois souvent avec ma petite fille qui est métis - il faut la rassurer continuellement - merci pour ce livre - soleil installé ce matin pour La Manche, donc après l'école de la petite fille direction le mobil home jusqu'à dimanche soir - je te souhaite donc un bon weekend bisous Mamy Annick

    3
    Mercredi 4 Mai 2016 à 08:53
    Yvette/

    Oh là là, c'est l'horreur à l'état pur. Pauvre gamine qui a enduré tout ça en silence et pauvres parents qui doivent culpabiliser de n'avoir rien vu venir.

    Ce n'est peut-être pas la bonne lecture pour toi en ce moment!!!

    bises Béa!

    4
    Mercredi 4 Mai 2016 à 09:09
    Bonjour Béa,
    J'ai vu ce livre dans mon catalogue de France Loisirs et je l'ai commandé, je l'attends.
    Les enfants, les adolescents surtout sont vraiment très mauvais entre eux, il y a de vraies pestes.
    Je te souhaite une bonne journée, grosses bises Véronique
    5
    Mercredi 4 Mai 2016 à 09:44

    Quel malheur! Les années collège sont assez épouvantables. j'en reçois le témoignage de certains de mes élèves. De pauvres gosses attirent le sadisme. merci pour ce partage. Prends soin de toi. <3

    6
    Riot
    Mercredi 4 Mai 2016 à 16:54

    Ma très chère Cousinette Béa,

    La vie depuis sa création est reliée à un cordon. Ensuite il est coupé pour entrer "de plein pieds" dans ce "nouveau monde". C'est dire que parfois la vie ne tient qu'à un fil. Quelque soit la manière de fermer la porte "de ce nouveau monde" et comme il y a en peu qui sont venu nous voir pour nous dire ce qu'il y avait derrière cette porte de la vie, alors vivons pleinement celle que nous avons et soyons heureux. Les nuages qui nous cachent la lumière et nous sombrent la vie, alors penser qu'ils ne sont que de passage. Penser au demain et être certain, qu'il y aura des jours, des nuits heureuses !!!

    Je t'embrasse Béa,

    Patrick Riot

    7
    Evy
    Mercredi 4 Mai 2016 à 21:05

    Triste réalité une douce soirée ma Béa bisous

    8
    Mercredi 4 Mai 2016 à 21:15

    C'est hélas une triste réalité ! Et c'est parfois bien difficile de s'en rendre compte.

    Bises Béa 

    9
    Jeudi 5 Mai 2016 à 18:34

    Bonjour chère Béa,

    Un sujet terrible, malheureusement d'actualité. L'adolescence est une période particulièrement fragile de la vie. Il faut toujours l'avoir à l'esprit et rester vigilent.

    Cette mère est très courageuse d'avoir écrit ce livre pour alerter sur ce sujet.

    Très bonne soirée à toi.

    Bisous,

    Martine

    10
    Jeudi 5 Mai 2016 à 19:22

    Quelle calvaire pour cette jeune adolescente et quel courage pour samère d'avoir pu écrire ce livre.

    Bises pour toi. 

    11
    Vendredi 13 Mai 2016 à 14:43

    Un livre que je vais rajouter à ma liste de lecture car c'est un sujet qui est toujours d'actualité, je pense

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :