• Mon Histoire avec Mirabelle

    Lettre à Mirabelle

    Afin de relever le défi-n-14  chez Evy, j'ai voulu à nouveau vous raconter mon histoire avec Mirabelle qui est extraordinaire et si importante à mes yeux :

    Lettre à Mirabelle : 

    Mira, Mira belle, Mirabelle, ma belle amie féline, déjà presque douze ans que tu te prélasses de l’autre côté du pont de l’Arc en Ciel. Alors je t’adresse cette lettre que tu recevras au Royaume Céleste des Chats afin que tu saches combien je te suis reconnaissante d’être entrée dans ma vie un soir de novembre. J’étais restée si longtemps sans câliner un mistigri ! Tu ne t’es pourtant point trompée puisque tu as choisi mon humble paillasson parmi tous ceux des maisons de mon quartier pour y poser tes coussinets fatigués et y laisser derrière toi tes longues semaines d’errance. D’ où venais-tu ? Je ne l’ai jamais su. Tu miaulais désespérément. Je ne pouvais qu’entendre ta détresse. Aussitôt ma porte entrouverte, je ne vis qu’une ombre se faufiler entre mes jambes et s’engouffrer dans mon garage. A la lumière, je te découvris pauvre minette à la robe tricolore sans brillance, à la prunelle sans étincelle, maigre et épuisée. Je t’ai soulevée du sol et tu t’es blottie dans le creux de mes bras, ronronnante et déjà confiante en ton avenir. Une soucoupe de lait et quelques miettes de thon suffirent à étancher ta soif et à calmer ton estomac qui criait famine. Puis je t’installai dans mon hall, une vieille couverture pliée en quatre dénichée dans un placard où tu dormis toute la nuit sans demander ton reste. Dans un coin, assez loin de ton couchage de fortune, j’avais pris soin de laisser à ta disposition des feuilles de papier journal pour que tu puisses y faire tes besoins. Le lendemain, une visite chez le vétérinaire s’imposait. Aucun chat perdu ne correspondait à ton signalement.Tu n’étais pas identifiée. Tu ne semblais appartenir à personne. Examinée sous toutes les coutures, ton mauvais état général ne faisait pas l’ombre d’un doute. Seule ta bonne dentition laissait à penser que tu étais encore jeune. Deux ans ? Peut-être trois ? On décida de t’adopter. Il fallait te requinquer. Les jours et les semaines passaient. Tu t’es habituée à la maison comme si tu avais toujours vécu là. Tu faisais ton petit tour de jardin, sans jamais t’éloigner. Tu miaulais beaucoup et de manière plaintive le soir et la nuit. C’étaient presque des cris déchirants qui me fendaient le cœur. Te lamentais-tu sur ton triste passé ? Arriva la mi-février… Ton œil droit subitement, s’injecta de sang. Tu te cognais partout. Ta démarche était chancelante. Tu paraissais ne plus voir assez clair. Branle-bas de combat. Il fallait consulter un ophtalmologiste de toute urgence. Direction la clinique des Filles du Calvaire à Paris… Tu venais de faire une hémorragie de la chambre antérieure de l’œil avec un léger œdème cornéen. Tu risquais d’en faire une autre à l’œil gauche. Il fallait te soigner et te garder quelques jours en observation. Malgré les petites misères liées aux examens médicaux que tu devais subir, tu es restée sage comme une image. Le diagnostic n’était pas bon du tout. Tu souffrais d’une insuffisance rénale chronique associée à une haute tension artérielle qui avait provoqué ton hémorragie oculaire. Et tu n’avais certainement pas deux ou trois ans… Il fallait plutôt te rajouter une bonne dizaine, voire une douzaine d’années ! Tu étais très malade et en fin de vie. De retour à la maison avec un traitement et une nourriture adaptés à ta santé fragile, nous savions que tu étais en sursis. Le lendemain de la Pentecôte, on t’aida à partir pour ton dernier voyage tandis que je me débattais entre les pinces d’un cancer. J’en ai versé des larmes après ton départ. Tu m’as tant aidée, Mirabelle à supporter les épreuves de la maladie. Comment pourrais-je t’oublier ma belle et gentille petite féline ?

    Mon Histoire avec Mirabelle

                                             Photo de Mirabelle en 2003

    En complément de ma Lettre à Mirabelle, je reste persuadée qu'elle n'a pas été "un chat de hasard" dans ma vie. Lorsqu'elle est arrivée chez moi, ce jeudi soir de novembre, j'étais restée 20 ans sans chat à la maison... Puis, je suis tombée gravement malade. Elle était là... Durant ces 7 mois de cohabitation, nous avons eu le temps d'apprécier cette gentille minette qui était en fin de vie. Elle était d'une grande douceur. Je l'ai soignée jusqu'au bout. Elle se laissait faire sans broncher. Jamais un coup de griffes. Son état avait empiré, ce fameux WE de Pentecôte. Ses deux derniers jours ont été un enfer : elle n'avait plus la force de se lever. J'avais garni son couffin de serviettes et de draps de bain que je changeais au fur et à mesure de ses souillures. Il faisait chaud. Les mouches commençaient à rôder autour d'elle. Il a fallu attendre le lendemain, le mardi 10 juin pour l'emmener chez le véto.  Juste avant de partir, j'ai voulu qu'elle profite une dernière fois de son jardin, à l'ombre.  Elle était allongée dans l'herbe. Je n'oublierai jamais la manière dont elle me regardait... Son regard en disait long : intense, expressif, indescriptible... Elle savait que c'était fini pour elle. Il y avait longtemps que je désirais écrire l'histoire de Mirabelle. Cette Lettre à mon chat m'a permis de vous la conter.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Mai 2015 à 16:52

    C'est un très bel hommage pour une minette qui a eu une triste histoire mais a vécu ses derniers mois dans un foyer chaleureux avec beaucoup d'amour. Elle doit encore t'en remercier. Reposes en paix pour l'éternité petite Mirabelle.

    2
    Vendredi 22 Mai 2015 à 17:10
    Une très bel hommage à ta petite Mirabelle. Bises et bon vendredi. ZAZA
    3
    Vendredi 22 Mai 2015 à 17:44
    LADY MARIANNE

    un bel hommage souvenir pour cette belle mirabelle !!
    elle est au paradis des chats !! miaou !!
    bisous!

    4
    Vendredi 22 Mai 2015 à 18:31

    Magnifique hommage yes

    5
    Vendredi 22 Mai 2015 à 19:00

    Quel bel hommage qui nous ramène pour certains d'entre nous à une situation similaire.... ils viennent nous aider, sentant le mal mieux que personne et donnant sans compter oubliant leur propre fin de vie...j'ai connu ça avec julie

    bises

    6
    Evy
    Vendredi 22 Mai 2015 à 20:50

    Belle hommage que d'amour j'en et les larme aux yeux  merci ma Béa de l'avoir partager passe une douce soirée  merci pour ta participation bisous Evy

    7
    Vendredi 22 Mai 2015 à 21:43

    moi, aussi j'en ai les larmes aux yeux .Quelle belle histoire d'amour entre vous deux , leur présence à nos côtés n'est jamais un hasard , je crois . Ta petite Mirabelle est partie trop vite et je comprends ton chagrin . mais elle vit pour toujours dans ton cœur .


    Bises Béa

    8
    Vendredi 22 Mai 2015 à 23:52

    un bel hommage c'est très touchant

    9
    Lise
    Samedi 23 Mai 2015 à 00:16

    Ouf! Quelle belle lettre! Moi qui pleure toujours mon Panda, presque un an après sa mort, je suis bouleversée. J'ai rêvé à lui la nuit dernière, et je le voyais crachant et en colère parce que je refusais de le laisser sortir. Pas un bon rêve donc, et j'y ai pensé toute la journée.


     


    Et pourtant Panda m'aimait, ça j'en suis certaine. J'aurais aimé lui écrire un hommage à la hauteur de celui pour Mirabelle mais bon ça ne le ramènera pas, et je n'ai pas ton talent...

    10
    Samedi 23 Mai 2015 à 07:54

    Une belle histoire ! merci du partage ! bonne journée

    11
    Surfingmoune
    Samedi 23 Mai 2015 à 09:29

    Coucou Béa

    Comme elle est touchante ta lettre à Mirabelle.

    En la lisant j'en avait la gorgé serrée et les larmes aux yeux.

    Vous vous êtes trouvées et aidées mutuellement dans cette période 

    difficile de vos vie, quoi de plus beau que l'amour que nos amis à 4 pattes

    nous offrent.

    Bisous pour toi et une pensée attendrissante à Mirabelle

    Surfingmoune

     

    12
    Dimanche 24 Mai 2015 à 23:11
    Dani miaouuuuuu

    Très belle lettre !

    Bisous

    ps : un lien légende pour toi

    http://leschatsdubocage.blogspot.fr/p/rainbow-bridge-le-pont-de-larc-en-ciel.html

    13
    Samedi 13 Juin 2015 à 19:48

    ... quelle belle histoire, j'en ai les larmes qui coulent. elle a vécu ses derniers moments entourée d'amour. merci beaucoup pour cette belle lettre ...

    bisous véro

    14
    Jess
    Mercredi 17 Juin 2015 à 16:45

    Coucou Maman,

    Moi aussi ca m"émeut toujours autant notre histoire de Mirabelle (j'ai toujours les larmes aux yeux en y repensant).

    Bisous.

     

    Julien

    15
    Dimanche 28 Août 2016 à 14:59

    Ma chère Béa,

     ton billet m'a plus que touchée, il m'a émue jusqu'aux larmes. Elle est venu car tu en avais besoin ( tu te battais contre la maladie) Elle t'a été d'un grand secours et toi aussi pour elle puisque tu as été là, toi aussi. Elle n'est pas restée trop longtemps dans ta vie , mais cela a suffit pour que l'amour s'installe entre vous deux. Les animaux sentent la détresse des hommes. je t'embrasse très affectueusement et souhaite un très doux dimanche

      • Dimanche 28 Août 2016 à 21:02

        Je te remercie Nell.

        Gros bisous

    16
    Jeudi 19 Janvier 2017 à 22:53

    Pfiou... cette histoire est tellement merveilleuse. A la fois triste et belle. J'en ai les frissons car l'histoire de ma Mel y ressemble à s'y méprendre. Sauf que Mel est restée avec nous 7 ans et qu'elle était jeune.

    Je suis très émue de lire cette lettre si bien écrite et avec tant d'amour. J'en ai les larmes aux yeux et la chair de poule. C'est beau, vrai et poignant !

    Une petite minette qui est venue t'aider et que tu as aidée... vous ne pouviez que vous comprendre. Comme Mel et moi... 

    Peu importe le temps qu'ils passent avec nous, il est des êtres qui marquent une vie. Une amie m'a dit un jour que les chats font leurs griffes pour marquer leur territoire, ils griffent donc notre coeur à leur départ pour marquer une place de choix. C'est beau, j'aime bien son image... 

    Très très émouvant... franchement je suis très émue de lire cette belle lettre. De son paradis là-bas au loin de l'autre côté de l'Arc-en-Ciel, je suis sûre que Mira Belle, ta belle est fière de toi et toujours auprès de toi...

    Merci de m'avoir dirigée vers cette belle lettre. J'ai pris beaucoup de plaisir à la lire.

    A bientôt.

    Amicalement

    Dulce

      • Samedi 21 Janvier 2017 à 15:23

        Un grand merci chaleureux Dulce.

        Je suis très touchée...

        Chamitiés.

    17
    Mardi 21 Août à 18:05

    Quelle belle lettre et quelle jolie histoire que celle de Mirabelle.

    Nul doute que Mirabelle avait une mission sur cette terre avant de rejoindre la nuée céleste ... celle de faire un bout de chemin avec vous Kimcat, celle de vous aidez à un moment difficile ... Certainement que Mirabelle continue à veiller sur vous maintenant ...

    Que c'est beau ... merci gentille Mirabelle ...

      • Mardi 21 Août à 18:41

        Mille mercis pour elle, Chat des Iles 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :