• Parler avec Amour restructure notre cerveau

    Parler avec Amour restructure notre cerveau

    Andrew Newberg, un neuroscientifique de l’Université Thomas Jefferson, et Mark Robert Waldman, un expert en communication, ont collaboré au livre «Words Can Change Your Brain» ( Les Mots peuvent changer votre cerveau ). «un seul mot a le pouvoir d’influencer l’expression des gènes qui régulent le stress physique et émotionnel.»

     Lorsque nous utilisons des mots remplis de positivité, comme «amour» et «paix», nous pouvons modifier le fonctionnement de notre cerveau en augmentant le raisonnement cognitif et en renforçant les zones de nos lobes frontaux. L’utilisation de mots positifs plus souvent que négatifs peut relancer les centres de motivation du cerveau et les propulser dans l’action.

    À l’autre extrémité du spectre, lorsque nous utilisons des mots négatifs, nous empêchons la production de certains neurochimiques qui contribuent à la gestion du stress. Chacun d’entre nous est d’abord préoccupé à sa survie; c’est ainsi que notre cerveau primitif nous protège des situations dangereuses pour la survie...

    La suite de l'article est à lire  ici

    (Merci à Florinette)


  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Mai à 06:41

    Intéressant ! bonne journée

    2
    Mercredi 30 Mai à 06:51

    Coucou Béa,
    Encore un très bel article, très intéressant, mais qui selon moi tombe sous le sens sans même avoir besoin d'étude spécifique. 
    Quand une personne à la pensée tournée quoi qu'on lui propose par un "le problème c'est..." par exemple, forcément, elle ne verra que le problème et elle aura beaucoup de mal à aller de l'avant et a dépasser ses propres barrières. 
    Une expression que j'ai un mal fou à supporter et devenue très "mode" : "C'est mortel" pour dire que quelque chose est super. Heuuuu franchement, mortel, c'est super ?
    Bon après, penser tout le temps "amour & paix", faut en vouloir quand-même. Tout comme le "il ne faut pas juger", ce avec quoi je ne suis pas d'accord, juger étant réfléchir, analyser, conserver son libre arbitre, poser ses choix... qui n'a rien à voir avec le fait de condamner.
    L'amour à tout prix est une autre extrême , et quand il m'arrive de rencontrer ce genre de personne toujours positives, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, j'ai comme l'impression que c'est un joli masque, mais juste un masque. Juste un exemple : le Glyphosate, c'est de l'amour et de la paix ? Je ne le crois pas et il me semble important de se positionner pour qu'il disparaisse. 
    Pour moi, la colère, si tant est qu'elle ne dure pas et ne soit pas entretenue, peut-aussi être un potentiel réactif (elle aide parfois à se sauver d'une situation invivable).
    Encore très personnellement, je crois que chaque situation à ses aspects positifs et négatifs, et il est intéressant de parvenir à les distinguer.
    Pour finir, je m'étale une fois de plus, je me suis depuis longtemps limitée dans mes apports médiatiques, car en effet, on nous bombarde de négatif, et comment faire pour ne pas tomber dans le pessimisme voir la dépression en se laissant imbiber de ces nouvelles désastreuses qui nous sont envoyées à longueur de journées... pour mon propre équilibre, je filtre ;-)
    Merci pour ce partage.
    Bonne journée à toi

      • Mercredi 30 Mai à 10:37

        Merci pour tes longues réflexions sur ce sujet.

        Bisous Pascale.

    3
    Mercredi 30 Mai à 07:00

    Un endroit bien complexe de nous mêmes, nous sommes loin d'en avoir découvert tous les mystères

    4
    Mercredi 30 Mai à 07:04

    C'est en effet prouvé qu'avoir des pensées positives aide à être plus heureux donc du coup ça paraît logique que les mots prononcé agissent de même...Voilà pourquoi c'est dur de vivre avec des gens négatifs, ils nous entraînent dans leur façon de voir la vie...bisous et merci pour ce partage

      • Mercredi 30 Mai à 10:36

        Bien d'accord avec toi Manou.

        Bisous

    5
    Mercredi 30 Mai à 08:42

    Bon alors je ne vais plus dire de mots négatifs!

    Bises

    Dany

    6
    Mercredi 30 Mai à 08:51

    Très intéressant cet article ma Béa.

    Bises et bon mercredi

    7
    Mercredi 30 Mai à 10:14
    claudia

    Pour aller plus loin, j'invite à lire Matthieu Ricard, Christophe André, Frédéric Lenoir et Boris cyrulnik. Tous spécialistes du sujet. Je recommande le conte des chaudoudoux. Il évoque l'utilité de la bienveillance sur les gens. Bises

      • Mercredi 30 Mai à 10:36

        Merci pour tes conseils de lecture ma Claudia. C'est noté !

        Bisous

    8
    Mercredi 30 Mai à 11:11

    Interressant ton article merci bonne journée bisous

    9
    Mercredi 30 Mai à 12:03

    Pas étonnant que j'ai un QI de 132 alors, vu l'amour qui m'entoure. happy

    10
    Mercredi 30 Mai à 12:34

    Coucou un article intéressant, mais je pense sincèrement que c'est selon aussi la personne avec qui tu discutes qui influence tes émotions, perso je sens les personnes négatives à 100 mètre sans qu'elles me parlent je ne peux pas rester dans la même pièce j'ai besoin de sortir .... bisous et bonne journée

      • Mercredi 30 Mai à 13:25

        Comme toi je m'efforce de fuir les personnes "négatives"...

        Bisous Domi

    11
    Mercredi 30 Mai à 14:32
    Renée

    J'ai été lire l'article est c'est très intéressant...On connait le principe de la pensée positive mais là ça va plus loin. Bisoussssss

    12
    Evy
    Mercredi 30 Mai à 14:59

    Beau partage on vas parler que d'amour bonne journée bisous

    13
    Mercredi 30 Mai à 17:04

    Bonjour,

    Un sujet très intéressant et qui ne mène qu'au bons sens. Parler de façon harmonieuse avec des pensées objectives la personne va mieux. Pas de stress donc elle avance.. Bon, il ne faut pas être naïf mais ne pas juger et chercher la petite bête à tous propos. Ces gens négatifs sont néfastes pour un développement personnel.

    14
    Mercredi 30 Mai à 17:08
    colettedc

    Tout à fait inréressant, que cet article Béa ! Merci et bonne poursuite de ce mercredi ! Bises♥

    15
    Mercredi 30 Mai à 18:11

    Je partage les réflexions de Pascale et si je ne mésestime pas les pensées positives et la force de l'amour , je trouve que dés qu'on s'implique pour les autres - humains ou animaux, dés qu'on s'intéresse à ceux qui font et défont notre vie sociale et économique , il est bon de garder sa capacité d'indignation voire de colère et de lutte pour les plus vulnérables.

    Bises Béa

      • Mercredi 30 Mai à 18:20

        Oui Zoé,  il est bon de garder sa capacité d'indignation voire de colère et de lutte pour les plus vulnérables...

        On ne peut pas tout accepter... surtout quand on se retrouve confronté à  la méchanceté et la malveillance...

        Bisous Zoé

    16
    Mercredi 30 Mai à 18:26

    Coucou ma Béa, un article qui me va très bien aujourd'hui... soyons positifs.

    Belle semaine à toi et plein de bisous

    chatou

    17
    Vendredi 1er Juin à 12:55

    un article intéressant et passionnant, je suis bien d'accord sur le contenu. Qui citait " l'âme heureuse, par l'irradiation de l'amour, propage le bonheur" 

     

    A suivre absolument ! bisous et doux week-end. Amitiés. 

    Résultat de recherche d'images pour "gif monique animés"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :