• Pas plus tard que l'aurore

    Pas plus tard que l'aurore

    France-de-toujours-et-d'aujourdhui/Pas-plus-tard-que-l'aurore

    Un livre que j'ai pris à la médiathèque et qui m'a beaucoup plu.

    En voici la 4e de couverture :

    « Certains perdent un bras ou une jambe dans cette guerre… Moi, c’est la mémoire…
    – Ainsi vous ignorez tout de votre passé ?
    – Hélas oui, monsieur !
    – Nulle réminiscence ?
    – Pas la moindre bribe… Je suis aussi neuf qu’un bébé qui vient de naître !»

    En mars 1916, dans les tranchées de Verdun, un soldat français amnésique est capturé par les Allemands. Baptisé du nom de Charles Marre, le prisonnier est transféré en France à la faveur d’un échange de grands blessés. À l’hôpital de Toulouse, Charles s’éprend d’une jeune femme de la haute société, engagée comme infirmière volontaire.
    En 1919, la paix revenue, Jeanne Pujol, institutrice et femme d’instituteur, ne peut croire à la mort de son mari, disparu sur le front. Mais après avoir rencontré le capitaine qui commandait le secteur, elle doit se rendre à l’évidence: il est impossible qu’il ait survécu.
    Vingt-quatre ans plus tard, en juin 1940, dans une France qui plonge dans les heures noires de la défaite, Charles est victime d’un accident de voiture. Il recouvre la mémoire perdue… N’était-il pas jadis instituteur en Ariège ?

    Par l’auteur de La Fille de la fabrique, un beau roman tendre et amer qui restitue avec brio les lendemains endeuillés de cette immense loterie du destin que fut la Grande Guerre.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Mai 2016 à 06:59

    Bonjour Béa,

    Oh comme ça doit être terrible de perdre la mémoire et de ne plus savoir qui on est ... Passe une bonne journée, bises, Véronique

    2
    Dimanche 15 Mai 2016 à 08:55

    Intéressant ! bon week end

    3
    Dimanche 15 Mai 2016 à 09:34
    Un livre certainement passionnant. Merci Béa pour cette nouvelle proposition de lecture. Bisous du dimanche
    4
    Dimanche 15 Mai 2016 à 12:02

    Peut-être une histoire vraie ... En tous cas, cela donne envie de livre ce livre.

    5
    blandine
    Dimanche 15 Mai 2016 à 13:33

    Bien noté le titre. merci pour la suggestion du livre. bon dimanche . bisesxxx

    6
    Dimanche 15 Mai 2016 à 13:48

    Il y en eut tant de ces amnésiques de guerre! Un livre qui me tente bien!

    Bisous Béa

    7
    Dimanche 15 Mai 2016 à 15:41
    renee

    ça doit être effrayant de ne pas savoir qui on est....Bisousssssssss

    8
    Louise Minou
    Dimanche 15 Mai 2016 à 16:34

    Je vais demander à Nath de me les commander. 

    Ces livres me passionnent déjà 

    bisous ma chère Béa. 

    9
    Dimanche 15 Mai 2016 à 19:47

    L'histoire me plait bien. Si je le trouve, je le lirai... Bisous

    10
    Dimanche 15 Mai 2016 à 20:22

    Coucou ma chère Béatrice, tu m'as donné une envie folle de lire ce livre. Merci pour cela. Gros bisous mon amie en espérant que mes lignes te trouvent avec le coeur un peu apaisé. Mes pensées t'accompagnent. Gros bisous

    11
    Dimanche 15 Mai 2016 à 20:39
    Yvette/

    Le grand trou derrière soi, ça doit être terrible. Ne rien savoir ! Et pourtant, la mémoire de la parole est là, c'est étonnant!

     Bonne semaine Béa! Yvette

    12
    Chantaloup
    Vendredi 20 Mai 2016 à 00:19

    C'est le genre d'histoire que J'ADORE !

    Gros bisous ma Béa, je pense bien à toi.

    Ta Chantaloup

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :