• Patenôtriers (Jeu de lettres n°183)

    (Jeu de lettres n°183)

    Lady Marianne propose un  petit jeu de lettres n°183

    (Jeu de lettres n°183)

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est :  PATENOTRIERS

    nom masculin pluriel -anciennement- fabriquait des chapelets

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon texte (avec les mots trouvés en gras et en italique) :

    Sur un sentier  de campagne, Tristan  avait été renversé par un camion fou. Le garçonnet de trois  ans, le pied estropié, était resté  plusieurs semaines entre la vie et la mort. Sa maman Perrine, très croyante, avait dit des Pater, réciter des prières, marmotter des patenôtres et égrener un rosaire  entre  ses doigts fébriles. Elle espérait que cet objet de piété  en ambre, offert par des amis patenotriers, aiderait son petiot  à s'en sortir. Elle avait aussi demandé à un prêtre  de la Cathédrale Notre-Dame de Paris  de penser  à son fils lors de son sermon, après la lecture de l'Évangile pendant la messe. Quant à Nestor, le père du petit, il était parti en pèlerinage. Il fit une première étape  à Lisieux pour déposer un cierge dans le sanctuaire de sainte Thérèse. Puis il s'était prosterné devant la statue de Sainte Bernadette à Lourdes. Ensuite il avait entrepris  en compagnie de ses parents, Ernest et Rosette, qui étaient à la retraite, de se rendre au Vatican pour assister à une grande fête religieuse sur la place Saint-Pierre  célébrée par Sa Sainteté  le pape...     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Septembre à 02:27
    colettedc

    Bravo Béa ! C'est super ! Espérant que le petit s'en est réchappé, hein ! Bon dimanche ! Bisous♥

    2
    Dimanche 23 Septembre à 07:40

    a foi soulève des montagnes, dit on ...

    3
    Dimanche 23 Septembre à 09:29
    LADY MARIANNE

    une belle histoire qui reflète la foi d'antan -
    j'espère que le petit va aller mieux , il le mérite -
    la foi qui se perd--- les jeunes parents ne baptisent plus leur nouveau né-
    c'est dommage--- même si on n'est pas pratiquant--
    merci pour ta belle participation et tes anagrammes-
    gros bisous-

    4
    Dimanche 23 Septembre à 14:33

    Il y a des jours où j'aimerais avoir la foi!

    Bon dimanche et bises Béa

    5
    Dimanche 23 Septembre à 15:31

    Bravo Béa , tu es restée dans le contexte du patenôtrier et des patenôtres avec ton histoire c'est super. La foi fait parfois des miracles il faut le reconnaître .

    Bon dimanche Béa et merci pour ton gentil commentaire 

    Bisous 

     

    6
    Dimanche 23 Septembre à 16:39
    Renée

    Bravo Béa encore une fois défi bien relevé. Duuce fin de journée, Bisessss

    7
    Dimanche 23 Septembre à 20:35

    L'amour des parents peut soulever des montagnes.... Bonne soirée à toi, bises

    8
    Lundi 24 Septembre à 16:25

    Oh là, quel jeu, tu as bien su te débrouiller !

    9
    Lundi 24 Septembre à 21:30

    Bravo pour ton texte pour le jeu de Lady Marianne ! Bisous

    10
    Mardi 25 Septembre à 23:34

    un tres joli texte j'espere que le petit s'en ai bien sorti

    bravo pour tous ces anagrammes

    11
    Viviane
    Mercredi 26 Septembre à 15:18

    Béa,

    Croire, c'est s'ouvrir au monde immanent qui est en soi.

    Sans le savoir, sommes nous pas tous un Dieu ?

    La vie, est une pierre précieuse, alors, quand un événement quelconque survient, la pierre ternie et seul le temps lui redonnera sa brillance !!!

    Bises !!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :