• Chat torturé à Tonnerre

    Bouleversée par ce qui s'est passé le 1er août dernier, à Tonnerre dans l'Yonne, fief de ma famille maternelle. Schouff avait 18 ans. Ce pauvre vieux minou a eu la malchance de tomber entre les mains de sales petits morveux... Des monstres en puissance. Il faudrait punir sévèrement les coupables... 

    Comme Chevelu le chat massacré à Draguignan et tous les autres, lui aussi, était là au mauvais moment...  Sa famille  est dévastée par le chagrin... Il a lutté deux jours contre la mort chez le vétérinaire, mais il n'a, hélas, pas survécu...

    Je partage avec vous le texte émouvant écrit le 6 août, par Martine Mski :

    Un après-midi comme les autres… dans la petite ville de Tonnerre...
    Un après-midi d’été en août...

    SCHOUFF,  je m’appelais Schouff ...
    J’étais un p’tit vieux,  un p’tit matou ..

    Ce jour là, je suis allé me promener dans ces petites rues que je connaissais depuis si longtemps ..

    Dix-huit ans que je sortais respirer l’air de mon quartier, que je rencontrais mes voisins, humains, chats, chiens ..

    Comment aurais-je pu me douter ...

    Mais ce jour là,  des petits d’humains m’ont attrapé...

    J’étais un p’tit vieux, je n’étais plus ni méfiant, ni agile ..
    Je n’ai pas pu,  je n’ai pas su leur échapper ... alors tout a été si effroyable et si violent pour moi ...

    L’eau glacée dans laquelle ils m’ont plongé … 
    je suffoquais …

    Puis j’ai senti l’air,  oui, ils m’ont sorti de l’eau ... mais c’était pour continuer mon calvaire encore et encore …

    Ma pauvre vieille tête a été frappée … frappée.. 
    Contre le sol ? contre les pierres ?

    Je ne pouvais plus voir … j’avais mal …

    Plus tard … Bien plus tard ...je me suis réveillé. .

    J’étais entouré par ma famille qui pleurait... pleurait 
    J’avais de la peine de les voir si malheureux …
    Je distinguais mal,  ma vieille petite tête était si lourde et douloureuse … si gonflée …

    Mais je sentais qu’ils avaient tellement de chagrin ... 
    J’aurais voulu leur dire ... "ne pleurez pas ..c’est fini ... je vais bien... je ne comprends pas ..."

    Mais le visage du docteur était sombre...

    Je me suis battu contre la mort pendant deux jours et deux nuits ...

    J’avais mal partout … mais la douleur la plus forte,  c’était de voir le désespoir de ma famille humaine qui m’avait aimé pendant tant d’années...
    Nous pensions vieillir ensemble dans la paix et la douceur ...

    Je me suis battu contre la mort,  je me suis battu pour vivre mais aussi pour qu’ils ne pleurent plus …

    Puis j’ai fermé les yeux … Mon pauvre vieux corps meurtri n’a pas résisté..
    J’ai rendu mon dernier soupir contre leur cœur brisé …

    J’étais simplement parti faire une balade … j’avais confiance en ceux que l’on appelle les hommes et leurs enfants …

    Je suis mort …

    Parce que des petits d’humains avaient imaginé que noyer, frapper, et tuer un pauvre vieux chat était amusant ...
    Parce qu’ils ont imaginé que rire de ma souffrance et de ma terreur était un jeu …

    Je suis mort … je m’appelais SCHOUFF...

    Je vous invite également à signer massivement la pétition ici :

    Chat-torturé-à-tonnerre-89

    NB : J'ai contacté son humaine de compagnie qui espère que l'enquête va aboutir pour retrouver les auteurs de cet acte odieux. Je vous tiendrai au courant...


    22 commentaires
  • Tableau du samedi :

                                         John-Henry-Dolph (1835-1903)

    Pour le tableau du samedi chez  Lady Marianne,  j'ai à nouveau choisi une peinture de John Henry Dolph : "Chaton regardant un papillon".

    John Henry Dolph était un peintre américain de New York reconnu pour ses remarquables peintures d'animaux domestiques tels que les chiens et les chats.

     

    Tableau du samedi : Chaton regardant un papillon


    17 commentaires
  • Des moustiques et des hommes

                                           Wikipedia Moustique-tigre

    Pourquoi l’académicien Erik Orsenna a-t-il pisté les moustiques ? Les moustiques nous échappent-ils encore ? Pourquoi les moustiques continuent-ils d’être dévastateurs ? Les moustiques sont-ils les rois de la mutation ? Quelles seraient les conséquences écologiques de l’éradication des moustiques ?

    Avec plus de 750 000 décès par an, c’est l’animal le plus dangereux pour l’homme. Il est présent sur tous les continents (hormis l’Antarctique), est le vecteur de multiples maladies sévères dont certaines sont mortelles. C’est par ailleurs la pire plaie de vos étés, un ennemi intime qui peut transformer une nuit idyllique en cauchemar. Il ne connaît aucune frontière, se répand dans des zones climatiques qui n’étaient pas les siennes, a un facteur élevé de mutabilité qui le rend rapidement résistant aux insecticides qui le menacent. Bref, le moustique est une plaie mondiale, à tel point que se pose la question de son éradication de la planète. Une éradication qui pourrait, malgré tout, faire plus de mal que de bien à notre planète.

    La suite est à voir  ici

    (Ne manquez pas le reportage et documents à l'appui)


    16 commentaires
  • 7 conseils  inspirés du chat pour apprendre à  vivre mieux

    S'il envahit la toile de ses clowneries, le chat est l'animal zen par excellence. Le mystérieux félin incarne le calme, la liberté, la curiosité, l'élégance et le charisme. Depuis toujours son attitude fascine.Sa présence apaise et chasse les idées noires, un véritable pouvoir thérapeutique. Le développement des bars à chats n'est donc pas un pur fantasme insolite. Plusieurs études l'ont récemment démontré, les personnes qui cohabitent avec un chat sont en meilleure santé psychologique que les autres. Pour mieux vivre, pourquoi ne pas s'inspirer de son comportement ? Stéphane Garnier, auteur et chroniqueur a sorti cette année son livre Agir et penser comme un chat. L'ouvrage remporte un franc succès.

    "Il y a dans leurs forces, leurs attitudes, leurs qualités, leurs habitudes, leurs petites manies, une sorte de magie dans leur capacité à vivre sereinement et à être heureux", écrit-t-il. A force d'observer son petit animal, Stéphane Garnier a constaté qu'il vit beaucoup mieux que l'humain, d'où le souhait de s'en inspirer. Dans son bouquin, il dégage plusieurs attitudes à copier du chat, voici sept conseils parmi bien d'autres pour une vie plus épanouie...

    A lire ici


    20 commentaires
  • Et si les chiens sauvaient les forêts brûlées ?

    En janvier dernier, le Chili a été victime de virulents incendies qui ont ravagé 467 000 hectares. Un véritable désastre forestier qui a détruit la végétation et tué d’innombrables animaux. Mais dans cet environnement chaotique, trois chiens apportent la vie : Das, Olivia et Summer, trois Border Collie dont le travail consiste à disséminer des graines partout où le feu est passé.

    Regardez le reportage de Radio-Canada Information ici

    15 commentaires