• Le Mérion Superbe

              Photo de JJ Harrison pour Wikipedia d'un mâle Mérion en Tasmanie

    Le Mérion superbe est une espèce d'oiseaux de la famille des Maluridae, commun et familier en Australie du Sud-Est et en Tasmanie. L'espèce présente un fort dimorphisme sexuel : le mâle en plumage nuptial a la calotte, les couvertures parotiques, le manteau et les plumes de la queue d'un bleu éclatant ; les mâles non reproducteurs, les femelles et les jeunes ont un plumage plus uniforme dans les tons de gris-brun. Ce dimorphisme a par le passé valu à l'espèce d'être considérée comme polygame, les oiseaux ternes étant systématiquement pris pour des femelles.

    Le Mérion superbe est sédentaire et territorial. Comme d'autres Maluridae, il est remarquable pour plusieurs caractéristiques comportementales particulières ; les oiseaux sont socialement monogames et, bien qu'ils forment des couples entre un mâle et une femelle, chaque partenaire peut s'accoupler avec d'autres individus voire aider à l'élevage des jeunes d'autres couvées. Lors de la parade nuptiale, les mâles arrachent des pétales jaunes et les exhibent aux femelles. Le Mérion superbe se nourrit principalement d'insectes et complète son alimentation avec des graines.

    Ce mérion peuple une grande variété d'habitats, vivant presque dans n'importe quelle zone où il dispose au moins d'un petit taillis dense pour se mettre à l'abri, comme dans les pâturages avec quelques buissons épars, dans les forêts peu épaisses, les bois, les landes et les jardins privés. Il s'est bien adapté à l'environnement urbain et est commun dans les banlieues de Sydney, de Canberra et de Melbourne....

    (Source Wikipedia)

    Vous pouvez entendre son chant  ici

    Pour en savoir davantage sur ce superbe oiseau c'est  ici


    22 commentaires
  • Stimuler son chat pour qu'il boive davantage

    Votre chat ne s’hydrate pas assez et boude sa gamelle d’eau, pas de panique ! Voici quelques solutions pour inciter votre matou à s’abreuver davantage.

    Animal issu du désert, le chat est connu pour boire très peu comparé à d’autres espèces. Toutefois, l’eau lui est tout aussi vitale et il doit absolument s’hydrater quotidiennement. Si, dans la nature, nos félins le font essentiellement en mangeant leurs proies (composée en majorité d’eau, comme eux), en milieu domestique, leur nourriture ne répond que très peu à ce besoin, surtout si celle-ci est principalement basée sur des croquettes dont le taux d’humidité est très faible.

    En temps normal, votre félin doit boire entre 40ml et 60ml d’eau par kilo de poids par jour et cette quantité peut augmenter jusqu’à 100ml en cas de fortes chaleurs. En deçà, votre compagnon risque la déshydratation et de développer des problèmes urinaires et rénaux (calculs).

    La suite est à lire  ici


    26 commentaires
  • Une petite vidéo bien rigolote !

     


    21 commentaires
  • La Vengeance des mères

                                     Cherche-midi -La-vengeance-des-mères

    Quel beau cadeau pour mon anniversaire de la part de mon amie Odile !

    J'ai pris un peu de temps pour m'y plonger...

    C'est un roman magnifique. N'ayant pas lu le tome 1, j'ai bien l'intention de le faire... En voici la 4e de couverture :

    Enfin la suite de Mille femmes blanches !

    1875. Dans le but de favoriser l’intégration, un chef cheyenne, Little Wolf, propose au président Grant d’échanger mille chevaux contre mille femmes blanches pour les marier à ses guerriers. Grant accepte et envoie dans les contrées reculées du Nebraska les premières femmes, pour la plupart « recrutées » de force dans les pénitenciers et les asiles du pays. En dépit de tous les traités, la tribu de Little Wolf ne tarde pas à être exterminée par l’armée américaine, et quelques femmes blanches seulement échappent à ce massacre.
    Parmi elles, deux sœurs, Margaret et Susan Kelly, qui, traumatisées par la perte de leurs enfants et par le comportement sanguinaire de l’armée, refusent de rejoindre la « civilisation ». Après avoir trouvé refuge dans la tribu de Sitting Bull, elles vont prendre le parti du peuple indien et se lancer, avec quelques prisonnières des Sioux, dans une lutte désespérée pour leur survie.

    Avec cette aventure passionnante d’un petit groupe de femmes prises au milieu des guerres indiennes, Jim Fergus nous donne enfin la suite de Mille femmes blanches. Le miracle se produit à nouveau et cette épopée fabuleusement romanesque, véritable chant d’amour à la culture indienne et à la féminité, procure un incommensurable plaisir de lecture.

    Traduit par Jean-Luc PININGRE


    20 commentaires
  • (Jeu de lettres n°135)

    Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-135

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est :  ARGYRAPSIDES

    nom masculin pluriel -le premier corps d'armée d'élite d'Alexandre était la phalange -le second étaient les Argyraspides qui avaient un bouclier d'argent ou argenté.

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon texte (avec les mots trouvés en gras et en italique) :

    Gaspard  ne s'était pas fait prier  pour fêter ses trente piges  chez des amis anglais qui vivaient à Paris. Surtout qu'il était sur la corde raide  avec sa compagne Adria. Il y avait même de l'eau dans le gaz. Pardi ! Elle lui reprochait de parader  comme un coq dans sa basse-cour et de lancer des regards  aux autres filles, trop appuyés à son goût ; selon ses dires, il ne la traitait pas avec assez d'égards. De son côté, il considérait qu'elle prenait ses désirs  pour des réalités car il ne lui avait jamais promis le paradis. Pourtant, il s'était bien assagi  depuis qu'il s'était épris  de cette fille au sang bouillant qui avait fui la Syrie, il y avait une bonne paire  d'années. Alors pour apaiser  les esprits et pour ne plus entendre ses âpres  propos, il allait s'absenter et passer  quelques jours chez Garry  et Daisy. Il avait pris le train à Toulouse. Ce n'était pas aussi rapide  que l'avion mais il aimait voyager sur les rails et regarder le paysage  défiler devant ses yeux plutôt que d'avoir les fesses en l'air à rêvasser au-dessus des nuages. Après  son arrivée à Austerlitz-Grandes lignes, dans la rame de banlieue, il dépassa  les gares  de Saint-Michel-Notre-Dame et du Musée d'Orsay  puis descendit aux Invalides pour se rendre à pieds  jusqu'à Passy  où résidait le couple britannique. Il allait se payer  du bon temps. Pour commencer, il irait au cinéma. L'affiche du film  "Les Argyraspidesgardes  royaux en Cilicie" placardée partout dans les rues de la capitale, lui plaisait beaucoup... 

    NB : Les Argyraspides (en grec ancien  les « Boucliers d'argent »), sont un corps de fantassins d'élite au temps des conquêtes d'Alexandre le Grand et du royaume séleucide.

    Pour tout savoir sur les Argyraspides c'est  ici


    17 commentaires