• Une femme a lancé une maison de retraite pour chiens seniors non désirés à Gaithersburg au Maryland. Les résidents de ce sanctuaire sont des chiens et des chats qui ont perdu leurs familles et maisons. Lire l'article ici

    Regarder la vidéo ici


    22 commentaires
  • Ma mère, cette inconnue

                                  GALLIMARD//Ma-mère-cette-inconnue

    J'ai beaucoup aimé !

    Avec ce court récit, Philippe Labro  rend un très bel hommage à sa mère...

    En voici la 4e de couverture :

    «Netka, il y a du slave dans ce nom qui sonne clair. Elle a cinquante pour cent de sang polonais dans ses veines. Il me faudra beaucoup de temps pour identifier la Pologne, chercher la trace du père inconnu, éclaircir les mystères, imaginer l'enfant-valise, la petite fille abandonnée. Elle est, elle était ma mère.» 
    Philippe Labro.

    A lire ici :

    Entretien réalisé avec Philippe Labro à l’occasion de la parution de Ma mère, cette inconnue


    18 commentaires
  • Le génie des abeilles

                        Editions-Hozhoni Le-génie-des-abeilles

    Après le succès des Routes du Miel ( 2015 ), le photographe Éric Tourneret et Sylla de Saint Pierre reviennent avec un grand spécialiste de la biologie des abeilles, Jürgen Tautz ( L’étonnante abeille chez de Boeck ), pour proposer un superbe opus sur Le Génie des Abeilles.

    Avec de nouvelles photos époustouflantes réalisées au coeur de la colonie, en France et dans le monde, tout comme en laboratoire, adossées à un texte qui fera date par la qualité de son écriture et sa solidité documentaire, riche de fascinantes informations.

    On y découvre comment est organisée la colonie « superorganisme» en termes de communication, de démocratie et de décision, comment elle s’emploie à lutter contre les maladies ou comment les abeilles s’adaptent aux événements et régulent la température. On y apprend comment elles opèrent pour choisir la reine, quelle transformation épigénétique peut intervenir ou quelle est la vraie nature du vol nuptial, l’appel silencieux des fleurs, l’alchimie du nectar, l’importance des fragrances et du parfum royal, comment le goût du sel se trouve au bout des pattes, le rôle des éclaireuses ou quelle est la fonction de l’oeil  composé…
    On y comprend l’incidence de l’architecture sur la communication et celle des chambres vides au sein du rayon de miel, l’existence d’un web des abeilles, la multiplicité des langages et les raisons du souffle de la colonie, leurs incroyables capacités cognitives et leurs quatre mémoires, les conditions de l’essaimage colonisateur et les secrets de la génétique.

    Un ouvrage de référence en forme de suite du best-seller Les Routes du Miel.

    Feuilletez quelques pages :

    LE GÉNIE DES ABEILLES EXTRAIT

     

    Merci aux Lectures de Florinette

     


    18 commentaires
  • Un duo formidable pour une chanson que j'ai toujours adorée...


    20 commentaires
  • (Jeu de lettres n°142)

    Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-142

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est : ROQUELAURE

    Ancienne espèce de manteau, qui se boutonnait sur le devant et qui tirait son nom d'un duc ; elle a fait place aux redingotes.

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon texte (avec les mots trouvés en gras et en italique) :

    Laure  et Aurore Laroque  ne décoléraient pas, tant la nouvelle, lue et relue  dans le journal local, les avait courroucées. Raoul Quarré  avait été réélu président du Comité Rural  de la Chansonnette. Saperlipopette, c'était truqué !! Quels étaient les abrutis qui avaient voté pour ce relou ? N'avaient-ils point vu cette lueur  de concupiscence qui brillait à chaque fois dans ses prunelles, à reluquer  tout ce qui portait jupons ? Il avait bien leurré  son monde ! Pourtant, il passait le plus clair de son temps à râler, à proférer des jurons  et il chantait comme une casserole. A rouler  les "r" de sa voix rauque, il détonnait grave !!  Qu'il était ridicule avec ses gros sourcils broussailleux, sa barbichette démodée et sa lourde chevelure laquée  et permanentée !  Quelle allure avec son visage buté, ses yeux globuleux, ses paluches d'étrangleur, son buste carré  et son dos arqué  ! Quelle dégaine ! Il était trop mal fagoté avec cette loque  de manteau à moitié ajustée et descendant jusqu'aux genoux ! Il aurait pu faire concurrence au duc Antoine-Gaston de Roquelaure, auquel  on avait attribué le titre d'homme le plus laid du royaume de France ! La vilaine roquelaure qu'il portait, aurait fait fureur à l'époque du roi soleil !!


    19 commentaires