• L'Ili Pika ou le lapin magique

    (Merci à Nadine-rose les chats du maquis  pour cette belle découverte)

    L’Ili Pika a été découvert en 1983 dans les montagnes du nord-ouest de la Chine, depuis sa population a diminué de 70 %. L’Ili Pika serait un lointain parent du lapin, il est si rare que les scientifiques ne connaissent que très peu de choses sur lui. En effet, la population de cet animal est désormais estimée à moins de 1000, ces photos sont donc les premières qui ont été prises depuis plus de 20 ans ! Les voici ici

    NB : il ne s'agit pas d'un poisson d'avril !

    Ce petit animal, en voie d'extinction, est bien réel. A lire l'article paru dans le Sud-Ouest : Quel est ce petit animal menacé ?


    13 commentaires
  • L'histoire déchirante d'un petit chien californien

    L'histoire de ce petit chien m'a fait monter les larmes aux yeux, tant elle est émouvante.Je ne comprendrai jamais la cruauté de certains humains... 

    La vidéo dure 6 minutes mais elle est à voir tant elle est émouvante...

    Celle-ci montre le sauvetage et le rétablissement du petit chien qui est spectaculaire...

    (Et je tiens à préciser qu'il n'y a pas d'images choquantes... )

    Je la partage, avec vous, car elle se termine bien :  ici


    8 commentaires
  • Sauvetage de 2 petites chiennes dans les Alpes

                                    Photo des 2 toutounes saines et sauves

    Jean-Pierre, qui est un homme formidable, m'a fait part de son dernier sauvetage qui s'est déroulé ce vendredi après-midi que je partage avec vous...

    Rappelons que Jean-Pierre Halimi a la protection animale dans le sang. Il a d’ailleurs fondé sa propre association une nouvelle chance en 1999, qui vient en aide aux vieux animaux abandonnés. Sa maison, qu’il a transformée en refuge, est située sur la petite commune de Livet-et-Gavet, en Isère. De là, cela fait plusieurs jours qu’il entend des aboiements de chiens venir de la montagne. Deux petits chiens y sont en effet « coincés » depuis le 19 mars 2015. Très inquiet à leur sujet, Jean-Pierre a d’abord tenté de les retrouver lui-même en s’engageant sur des petits sentiers, mais cela s’est rapidement avéré impossible, car leurs appels provenaient d’une zone inaccessible. Le 23 mars, il a contacté des secouristes qui ont promis de venir le lendemain l’aider à localiser et attraper les chiens. Malheureusement pour les animaux, le 24 mars était le jour du crash de l’A320 de Germanwings...

    La suite est ici : sauvetage-de-2-chiens-coinces-dans-les-alpes


    16 commentaires
  • Biguine antillaise pour Jean Ferrat

    Un superbe hommage rendu par Ernest Pépin à Jean Ferrat

    que j'ai lu chez ma copinaute Marielle-du-Berry. 

    et que je partage avec vous :

     

    La montagne s'est couverte de fleurs noires

    D'étranges oiseaux ont recueilli ta voix

    Et nous voilà demandant aux étoiles

    Où est passé le juste qui semait des poèmes

    Quand la terre portait les fruits de la douleur

    Et quand coulait le rêve dans les yeux des ruisseaux

    Le temps est un grand chant qui borde le chemin

    Il renaît aux lèvres du matin

    Avant de s'en aller bercer l'univers

    Et les cristaux des larmes

    Mais le vent

    Mais le souffle

    Mais cette voix de pays où bourgeonne l'été

    Ont gravé les choses graves

    Que fredonnent la vie comme un feu de bois

    Et nous voilà demandant aux étoiles

    Quand reviendra le juste qui chantait Aragon

    Et qui nous enseignait la tendresse des mots

    Ce langage équitable de l'homme inconsolé

    Ce petit peu d'amour sur la crête des sans voix

    Pourtant

    La montagne reprendra ses couleurs

    Désarmera la douleur et l'oubli

    L'ombre qui palpite de souffrir la mémoire

    Chantera

    Chantera

    Jean Ferrat

    Comme chantent les cailloux au fond des rivières

    Et ce sera ton vrai visage

    Ta voix à jamais voile des îles fraternelles

    Jean Ferrat


    Faugas

    Le 15 Mars 2010

     

    Ernest Pépin est présenté ici :

    Recours au Poème

     


    13 commentaires
  • Le monde fascinant des oiseaux-mouches

    Un petit oiseau fabuleux.

    Les colibris se caractérisent par une taille de 6-20 cm, des ailes longues et étroites; une queue variable; des pattes courtes se terminant par des pieds minuscules et fragiles et un bec effilé ou pointu, droit ou recourbé.

    La couleur du plumage varie du brun au vert, au noir. Certaines plumes possèdent des plaques iridescentes réfléchissant les couleurs de rouge métallique ou de pourpre. Les sexes sont généralement distinctifs l'un de l'autre.

    En comparaison avec leur poids, le colibri possède le plus gros cœur de tous les oiseaux, ce dernier représentant 2.4% de sa masse corporelle en comparaison de 1% chez le corbeau. De plus, son muscle pectoral assurant le vol représente le quart de son poids en comparaison de seulement 5% chez l'humain.

     

    La suite est à à lire ici :  oiseaux/colibri


    9 commentaires