• Cantique du Coeur

    Un livre fort, poétique, mystique, divin et lumineux...

    Magnifiquement dédicacé...

    Offert par ma fille pour mon anniversaire après avoir rencontré dans une librairie de Guéret son auteure, Frédérique Lemarchand, qui nous le présente ici

    C'est un "livre d'artiste" alliant peinture et écriture. Ce livre retrace les épreuves depuis une enfance opprimée, vouée à la mort, jusqu'à la renaissance, à 34 ans, grâce à une transplantation coeur-poumons avec la manifestation, dite, du numineux (selon Otto, cette expérience est celle de l'omnipuissance divine). Les quelques lignes suivantes témoignent de l'esprit du récit d'une vie vertigineuse et bouleversée : "Un éclair a suffi pour bloquer les portes du temps et être dans l'éternité. Intimité unique qui devient le chemin salvateur de tout mon parcours. A la lueur de Notre Dame de Lourdes du 11 février, deux âmes sont recousues à chaud. Donneur de Vie est comme mon petit frère Coeur-Poumons qui me tient par la main. Entre mon Sauveur et moi, il n'y a pas de distance : il y a de la liberté. C'est une concentration folle d'amour au firmament d'un bouche à bouche entre ciel et terre. Depuis que l'air s'est engouffré par la vitre cassée, j'épouse le mouvement subtil de la vie où être n'est plus simplement suivre l'écoulement d'une existence. C'est continuellement faire acte de foi. «Big» où le monde m'apparaît comme une vibration primitive, «Bang» élémentaire infiniment vivant, dans une seule gamme de lumière tenue en tout et partout. Je ne veux plus rien posséder car tout m'appartient et ma richesse intérieure est inouïe. Délivrée, je dois tellement que cette dette me rend libre. Hors du corps, hors de tout, de là où je ne peux craindre l'avenir car je suis dans l'unité, dans l'éternité; Or de moi, Or du temps, recevez ma vie complètement mise à nue en mon Cantique du coeur." Livre préfacé par Annick De Souzenelle: "Son pinceau nous traverse, nous lecteurs, il nous repeint et nous revivifie; il est le bistouri magique qui nous greffe à son tour, un cœur et des poumons subtils pour partager son histoire qui est la plus belle histoire d'amour que je connaisse."

    Son site est ici 

    Rencontre avec Frédérique LEMARCHAND, artiste-peintre basée à Vézelay (89). Elle nous parle de sa peinture, son art, ce qui l'inspire, mais aussi des performances qu'elle réalise et de son livre.

     

    NB : J'avais découvert ce livre grâce aux Lectures de Florinette qui a publié un très bel article ici De-la-peinture-au-divin/Frédérique Lemarchand


    21 commentaires
  • De magnifiques et symboliques images...

    Le clip a été tourné après le décès de Michel Berger... Le gamin c'est lui qui vole vers le paradis... Et la petite fille, que l'on la voit "grande" à la fin, c'est bien sûr France Gall... 


    19 commentaires
  • Époustouflant !!! Il a le même timbre de voix que Johnny !!!

    J'ai découvert Jean-Baptiste Guégan chez

    Les chats-du-bocage/une-voix-incroyable

    Il est breton et il a 34 ans.

    Il chante depuis 17 ans...

    Son site est ici  La voix de Johnny


    21 commentaires
  • Oui le rire est contagieux !!!

    Regardez ces deux vidéos qui vous mettront de bonne humeur...

    On en a bien besoin !

    (Merci à mon ami Pierre)

     


    22 commentaires
  • Contumélieux (Jeu de lettres n°148)

     Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-148

    Contumélieux (Jeu de lettres n°148)

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est :  CONTUMELIEUX

    Adjectif masculin - latinisme qui outrage -qui offense

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon texte (avec les mots trouvés en gras et en italique) : 

    Que le temps s'était vite écoulé  pour Nicole ! Trente ans qu'elle était institutrice. Et depuis treize ans, elle faisait de son mieux  pour diriger l'école  primaire Jean Moulin. Elle se sentait utile à exercer ce métier qu'elle aimait passionnément même si elle trouvait qu'il devenait de plus en plus difficile. La semaine passée, elle s'était encore coltiné  toute la paperasserie administrative et aurait bien haché menu une notice abracadabrante pondue par le rectorat. En classe, elle avait cumulé  des problèmes avec certains enfants particulièrement  indisciplinés et irrespectueux. CélineClémentColin, Léonce, Lucien, Lutèce  et surtout Noémie lui donnaient du fil à retordre. Elle n'oublierait pas de sitôt ce matin d'hiver à la météo  exécrable où elle avait eu les nerfs en pelote après avoir reçu un courrier contumélieux. Son expéditeur n'avait pas fait dans la dentelle. Celui-ci, oncle  de sa fameuse élève Noémie, l'avait accusée à tort d'avoir exclu de l'établissement scolaire, sa chère nièce. Quel culot ! Alors qu'elle avait été témoin  d'un acte odieux commis sur les lieux  par Noémie,  comment avait-il osé l'injurier de la sorte ? Bon sang, elle avait bien vu la gamine balancer un méchant coup de pied  à un chat qui traversait au pas de course la cour de récréation. Le petit félin, qui avait couiné  de douleur, s'était carapaté vers un gros monticule  de terre à l’aplomb du grillage afin de s'enfuir. Mais il s'était coincé une patte et Noémie  n'avait pas été lente  à la détente pour se jeter sur lui et lui enserrer le cou avec sa corde à sauter. La directrice, la gorge nouée par l'émotion, avait libéré le pauvre minou  en mauvaise posture tout en apostrophant avec véhémence la fautive. Plus tard, il avait été décidé en petit comité, de la sanctionner par une mise à pied de quelques jours...


    18 commentaires