• SOS Pollinisateurs sauvages

    La communauté scientifique est unanime, une espèce d’abeille sauvage sur cinq est actuellement menacée de disparition ! Mais si les pertes parmi les populations d’abeilles domestiques provoquent une mobilisation forte c’est bien la préservation de l’ensemble des espèces de pollinisateurs sauvages qui doit nous préoccuper. Car leur disparition est un enjeu écologique majeur.

    Des solutions existent pour enrayer leur déclin et restaurer leurs populations sur l’ensemble du territoire. Noé propose ainsi des actions et outils à destination de toute personne souhaitant s’impliquer pour restaurer des zones de refuge, de reproduction et d'alimentation en faveur des insectes pollinisateurs.

    Dans cette vidéo, nous vous présentons donc un résumé des recommandations de Noé (aussi disponibles sur le site noe.org) ! Bonne lecture !

     L’équipe de Noé.

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Novembre à 06:30
    Séverine

    Un problème bien réel dont il nous faut prendre conscience.

    2
    Jeudi 2 Novembre à 07:42
    Bonjour Béa ♧♧
    C'est grave très grave ... faut vraiment faire quelque chose et au plus vite.
    Bonne journée malgré tout. Bises Véronique
    3
    Jeudi 2 Novembre à 08:57

    merci pour ce partage ! bonne journée

    4
    Jeudi 2 Novembre à 09:04

    Heureusement qu'il y a des gens qui se mobilisent!

    Bravo à Noé

    Bises

    Dany

    5
    Jeudi 2 Novembre à 09:19

    Oui et on dirait que tout le monde s'en f...

    Et pourtant il y a de quoi se faire du souci

    6
    Jeudi 2 Novembre à 09:31

    ça fait des années que les scientifiques alertent les responsables politiques mais ils reportent toujours les mesures à prendre : c'est vrai que les abeilles ne votent pas!

    Bises Béa

    7
    Jeudi 2 Novembre à 09:43

    Ce qui est merveilleux dans ce monde, c'est qu'il y a toujours une solution trouvée à tous les problèmes.

    8
    Jeudi 2 Novembre à 11:46
    marine D

    C'est tellement important pour le futur, pour la planète, pour nos enfants, tous ces petits insectes sauvages, il faut absolument qu'il y ait une grande prise de conscience même pour ceux qui ne veulent rien voir... Pourquoi, parce qu'ils ne veulent pas faire d'efforts ?

    9
    Jeudi 2 Novembre à 11:49
    danielle

    à part consommer encore plus de bio, je ne vois pas ce que je peux faire de plus. si je n'ai pas d'hôtel à insectes, je laisse plein de zones de branchages dans le jardin; je n'emploie aucun insecticide; la haie est variée. ah si! mon mari devrait m'écouter quand je lui demande de ne pas raser les pâquerettes avec la pelouse :)  je trouve très intéressant d'alerter sur ce mode, en montrant qu'on fait des bêtises en croyant bien faire. j'ignorais ce qui est expliqué.

    10
    Jeudi 2 Novembre à 12:47

    Coucou ma Béa je suis une militante contre les pesticides mais il y a un long chemin à parcourir pour protéger nos pollinisateurs.

    Bonne fin de semaine et bises tout plein

    chatou

    11
    Jeudi 2 Novembre à 12:58

    Un souci bien réel ma Béa.

    Bises et bon jeudi

    12
    Jeudi 2 Novembre à 14:11

    Bon retour et heureuse de te retrouver.
    Le problème est crucial .... il faut vraiment réagir et faire quelque chose.

    Une belle fin de journée

    13
    Jeudi 2 Novembre à 15:40
    Renée

    ça devient grave car il n' a plus ou presque d'insectes...Bisoussss

    14
    Jeudi 2 Novembre à 16:11
    colettedc

    Bien conçue, que cette vidéo ! Merci Béa ! Bisous♥

    15
    Jeudi 2 Novembre à 16:11

    Bonjour Béa,

    Effectivement ça devient de plus en plus grave, car il n'y a presque plus d'insectes, il faut vraiment faire quelque chose c'est important !

    Bel après-midi, gros bisous !

    16
    Jeudi 2 Novembre à 19:14

    Sur la toit une ruche, alors je connais le problème, on ne fait rien pour les abeilles. Et personne ne veut assumer le problème.

    17
    Jeudi 2 Novembre à 22:31

    Sensibilisé à ce problème je fais tout pour favoriser la venue des abeilles sauvages , aucun pesticide, des endroits vraiment nature , les fleurs de lierre par exemple sont une véritable manne pour ces insectes et mes framboisiers en profitent aussi mais malheureusement je vois encore beaucoup trop de personnes qui emploient  des herbicides  nocifs .

     

    18
    Vendredi 3 Novembre à 08:59

    Il y a bien longtemps que je suis cette triste réalité hélas et du coup chez moi pas de pesticide ni d'insecticide à cause des chats.
    Il faudrait être encore plus percutants et sensibiliser d'avantage au respect de la nature.

    19
    Poupette
    Vendredi 3 Novembre à 21:36

    C'est vrai qu'il y a beaucoup moins d'insectes en général que lorsque j'étais enfant. Certaines espèces que je voyais dans le jardin de ma grand-mère ont complètement disparu.

    20
    Dimanche 5 Novembre à 12:40

    C'est un article très intéressant , avec de bons conseils pour protéger les abeilles sauvages.

    21
    Dimanche 5 Novembre à 18:53
    claudia

    C'est très grave ce qui arrive. Ceci a été orchestré par la société libérale. Et dire que si les gens avaient voté à gauche nous n'en serions pas là. C'est démoralisant :-(

    22
    Dimanche 12 Novembre à 16:13

    Bonjour, chez moi il y a une cabane à insectes, et des recoins qu'on laisse pour eux avec des fleurs sans produits, mais bon nous sommes quand même en Beauce dans une zone agricole ! Bon dimanche.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :