• Spectre de chat et mémoires d'outre-tombe à Combourg

    Spectre de chat et mémoires d'outre-tombe à Combourg

                                    Coucher de soleil sur le château.

                              Photo Wikipedia/Château de Combourg

    Pour le défi-n-1-thème-les-contes-légendes-mythes chez Evy

    Voici ma participation

    Le petit chat est mort. On a retrouvé sa momie dans l’une des tours du château de Combourg, forteresse arrimée en  Bretagne, à mi-route entre Rennes et Saint-Malo, sur un promontoire qui domine la commune et ses 5 800 habitants de sa masse ombrageuse...

    Chateaubriand l’évoque dans ses Mémoires d'outre-tombe, alors même que l’animal mort ne fut découvert dans les murs du château qu’à la fin du XIXe siècle à la faveur de travaux de modernisation et que l’écrivain ignorait donc son existence : «Avant de me retirer, ma mère et ma sœur me faisaient regarder sous les lits, dans les cheminées, derrière les portes, visiter les escaliers, les passages et les corridors voisins. […] Les gens étaient persuadés qu’un certain comte de Combourg à jambe de bois, mort depuis trois siècles, apparaissait à certaines époques et qu’on l’avait rencontré dans le grand escalier de la tourelle.» Et il ajoute cette précision : «Sa jambe de bois se promenait aussi quelquefois avec un chat noir.»...

    Ces peurs enfantines hantèrent l’œuvre de Chateaubriand. Curieusement, elles forgèrent aussi sa passion pour les chats. Au point qu’en 1829 le pape Léon XII lui légua Micetto, délicat félidé gris roux élevé sous les ors du palais pontifical que l’écrivain, alors ambassadeur à Rome, fréquentait régulièrement. L’ambiance lugubre de Combourg, son confort sommaire, son isolement, façonnèrent aussi la sensibilité à fleur de peau de celui qui sera l’un des précurseurs du romantisme en France. 

    L’article du 29 janvier 2018 de Sébastien Desurmont sur le site Geo est à lire dans son intégralité ici


  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Février à 06:40

    Une bien étrange histoire, j'avoue

    2
    Mardi 6 Février à 06:45

    coucou du jour ! biz

    3
    Mardi 6 Février à 06:55
    Séverine

    Je ne connaissais pas, sympa comme découverte ! beurkkk !

    4
    Mardi 6 Février à 07:49

    Les images, les ressentis de l'enfance colorent notre vie tout entière

    5
    Mardi 6 Février à 08:30
    Bonjour Béa,
    Oui je comprend que ça fasse peur ...
    Bonne journée, grosses bises, Véronique
    6
    Mardi 6 Février à 08:51

    J'ai lu cela il y a bien longtemps ;-)
    Bonne journée Béa

    7
    Viviane
    Mardi 6 Février à 09:31

    Béa,

    Je pense que tu ne vas pas être étonné d'apprendre que je connais bien les lieux. Pour avoir travaillé sur Rennes et ses alentours, j'ai eu la possibilité  de m'y rendre à Combourg. Oui et oui il y a un esprit autour du château que je ne serais pas l'expliquer. Par temps couvert, le château disparaît et pourquoi ??? Le soleil évite sa beauté, souvent je me suis posé la question pourquoi...Merci Béa de m'offrir un pan de sa vie à ce château et pourtant si beau !!!

    Bises !!!

    8
    Mardi 6 Février à 10:40

    Il erre toujours dans le château de Combourg ma Béa, c'est sinistre !

    Bises et bon mardi

    9
    Mardi 6 Février à 10:53

    Cela devait être assez terrifiant pour un enfant de vivre dans un lieu pareil!

    Micetto a connu du beau monde! Dommage qu'il n'ait pas écrit ses Mémoires , lui!

    Bises Béa

    10
    Evy
    Mardi 6 Février à 15:17

    Bonjour Béa étrange histoire tu sais que je fait un nouveau défi " contes , légendes, mythes " veut tu que je le rajoute je te met le lien bonne journée bisous

     

    http://plume-de-poete.over-blog.com/2018/02/defi-n-1-theme-les-contes-legendes-mythes.html

      • Mardi 6 Février à 16:00

        Oui je veux bien !

        Merci ma Evy

        Bisous

    11
    Mardi 6 Février à 16:35

    Merci pour cette histoire que je ne connaissais pas.

    Ces récits de fantômes m'ont toujours passionnée.  J'ai vécu en Ecosse, terre de légende et en plus sur une petite ile où il y avait parait-il une maison hantée.  Dommage je n'ai jamais rencontré le fantôme.

    Bisous

    12
    maposie
    Mardi 6 Février à 16:38

    Belle histoire les chats comme les hommes peuvent hanter les maisons.

    13
    Mardi 6 Février à 18:07

    Je me souviens très bien de ce château de Combourg et de la légende du chat et du comte à la jambe de bois . Il me reste d'ailleurs une carte postale les représentant .

    Bonne soirée 

    Bisous 

    14
    Mardi 6 Février à 20:16
    colettedc

    Oh ! Merci de me la faire découvrir, cette histoire, Béa ! Bonne soirée ! Bisous♥

    15
    maîtresse Poupette
    Mardi 6 Février à 20:32

    Etrange histoire !

    16
    Mercredi 7 Février à 08:35

    Je ne connaissais pas du tout cette étrange histoire, merci ma Béa de nous l'avoir présentée et bonne journée, bisous

    17
    Mercredi 7 Février à 12:26
    Yvette/

    Ah non, je ne connaissais pas cette histoire, et le chat ave la jambe de bois du comte, amusant

     En parlant de chat, je ne sais pas comment faire parce que tu sais que j'avais un autre chat qui venait dans mon jardin, je l'ai nourri pendant un moment et puis je me suis rendue compte qu'il arrivait à entrer dans le jardin mais pas à sortir. Donc quand je le voyais je le caressais quand je pouvais, quelques croquettes et hop , j'ouvrais le portail et dehors.  Mais là ça fait 2 jours que je le vois, je pense qu'il mange ailleurs mais sous mon appentis il peut se mettre à l'abri mais il se fait piéger. Et Théo et Mitou lui font la vie dure. C'est leur tête de Turc.  Et ce matin, même cinéma;  le pauvre ne comprenait pas que j'étais gentille avec lui mais que je le traquais pour le faire sortir.

    Ah !!! Si j'étais plus jeune ....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :