• Sphragistique (Jeu de lettres n°119)

    (Jeu de lettres n°119)

    Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-119

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est :  SPHRAGISTIQUE

    Nom féminin -Science des sceaux et des cachets. La sigillographie ou sphragistique  est une science auxiliaire de l'histoire dont l'objet est l'étude des sceaux et de leur emploi. Celui qui appose son sceau est appelé sigillant.

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon  texte  (avec les mots trouvés en gras et en italique) :

    Dans son appartement cossu situé  tout près de la place aux Herbes à Grasse, sur le parquet  ciré, Régis  avait aspiré  un bon paquet  de poils laissés par son chat angora SaphirAprès  avoir astiqué  durant trois quarts  d'heure, il avait retiré quatre tiques  accrochés dans la fourrure grise  de son matou,  siroté un pastis  puis piqué  un petit roupillon. Boulanger-pâtissier, il se levait aux aurores et il avait besoin de ce répit dans l'après-midi pour attaquer sa deuxième activité : la sphragistique.  Assisté  par son père Sergius  qui était pasteur, il étudiait l'iconographie  religieuse et l'usage  des sceaux hapiographiques  d'Eglise. Il était aussi  collectionneur des empreintes de sceaux de cire rouge qui scellaient les lettres closes du clergé séculier. Dernièrement, il avait réussi  à en récupérer quelques unes  gratis, auprès de son super  ami huissier. Gautier, lors d'une saisie  de biens chez un particulier à Paris, avait subtilisé les pages  d'un recueil ayant appartenu à des conciles. L'assemblée des évêques avaient des sceaux spéciaux représentant les prélats en session, surmontés du Saint-Esprit. Régis reconnaissait que son pote prenait des gros risques  et qu'il pourrait bien un jour pâtir de ses pratiques douteuses;  mais sapristi  qu'il était content d'ajouter  d'autres  pièces rares à sa collection !

    NB : Vous voulez en apprendre davantage sur la sphragistique  c'est ici


  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Juin à 07:00
    2
    Dimanche 18 Juin à 07:38

    Un individu aux multiples facettes. Je ne connaissais absolument pas ce mot. Bon Dimanche

    3
    Dimanche 18 Juin à 07:42

    Un texte très intéressant, d'autant plus qu'étant grassoise, je connais la place aux herbes et je situe très bien son appartement!

    très belle journée

    danièle

    4
    Dimanche 18 Juin à 07:44

    Bonjour Kimcat, comme il n'y a pas de sot métier, pas de sotte passion non plus... bon dimanche à toi, bises

    5
    Dimanche 18 Juin à 08:35

    Bien joué ma Béa...

    Bises et bon dimanche

    6
    Dimanche 18 Juin à 08:57
    LADY MARIANNE

    je découvre la place aux herbes -
    une très belle histoire, une chouette collection en tout cas-
    avoir un ami bien placé ça aide ! lol
    Bravo c'est excellent- j'ai adoré !
    bisous- bon dimanche-

    7
    Dimanche 18 Juin à 09:14

    Sssssssss ! ça siffle comme à la fin d'Andromaque... J'admire ta constance avec ce type d'exercice.

    8
    Dimanche 18 Juin à 10:15

    Commentaire de Cécile rajouté :

    Extra. 2 activités qui demandent patience et connaissances.

    Bravo.

    Bises et bon dimanche ensoleillé

    9
    Dimanche 18 Juin à 10:42

    Bravo pour cette plongée dans la sphragistique 

    Bon dimanche 

    Bisous 

    10
    Dimanche 18 Juin à 13:50

    C'est toujours un bonheur de lire tes mini-récits, toujours bourrés du charme suranné des siècles passés. Celui-ci m'a appris bien des choses alors merci Kimcat !

    11
    Dimanche 18 Juin à 20:14

    Superbe texte!

    Bravo!

    Bonne soirée

    Bisous

     

    12
    Lundi 19 Juin à 07:26
    Séverine

    Une bien étrange collection qu'il fait ce pâtissier ! Qu'il file plutôt nous faire de bons gâteaux !

    13
    Lundi 19 Juin à 12:35

    Allez, je ne lui en veux pas de ce détournement : je connais bien la passion des collectionneurs ;-)

    14
    Surfingmoune
    Lundi 19 Juin à 13:03

    Que d'histoires ils auraient à raconter ces sceaux et cachets anciens.  Un vrai bonheur pour les collectionneurs.

    Bisous

    15
    Patrick Riot
    Lundi 19 Juin à 16:17

    Ma très chère Cousinette Béa,

    La passion n'a pas de limite, les collectionneurs invétérés ne sont jamais satisfait de ce qu'ils ont pu acquérir avec les années. Puis ce n'est pas à toi Béa que je vais apprendre les réflexes d'un collectionneur. Mes pensées vont vers Georges, avec ses timbres. Je pense que mentalement il a dû en faire des voyages que seul il imaginait.

    En psy le collectionneur: c'est rechercher avec avidité des objets Louis XVI peut être une façon de se réfugier dans l’Histoire pour s’isoler et perdre le sentiment du temps présent.(en exemple)

    Toutefois, on peut se demander si cette quête perpétuelle d’acquisition n’est pas une tentative de restaurer l’image de soi en la complétant sans cesse d’éléments nouveaux. Collectionner pourrait alors être considéré comme une valorisation narcissique.

    Valoriser son image, sans pouvoir tout maîtriser .... l'inconscient agit sans cesse dans l'action de collectionner !!!

    Je t'embrasse Béa et à bientôt !!!

    Patrick Riot

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :