• Stéganographie (jeu de lettres n°55)

    (jeu de lettres n°55)

        

    Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-55

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est : STEGANOGRAPHIE

    Nom commun féminin - C'est l'art de la dissimulation : (en écriture )
    son objet est de faire passer inaperçu un message dans un autre message ;
    pensez à une  lettre envoyée par George Sand à Alfred de Musset

    Avec les lettres proposées :

    faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots

     puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon texte : (avec les mots trouvés en gras et en italique)

    Georgina, qui était professeur de géographie, avait appris que son mari, avait reçu une  lettre d'une belle couleur orangée  qui avait été déposée au garage  où il travaillait . C'était la postière, une senior  au physique ingrat, qui l'avait toisée de haut en la mettant  au courant. Dans la région, elle était réputée pour être la reine  des potins. Georgina  n'était pas du genre  à s'inquiéter outre mesure, mais elle était loin d'avoir l'esprit apaisé  et elle savait que sa soirée ne serait pas sereine. Elle avait senti  que cette satanée lettre, qu'elle avait écrite trois  semaines auparavant, allait lui causer des ennuis. Comment était-elle arrivée entre les mains de Serge ? Son époux, au caractère entier,  allait avoir la hargne et l'accuserait de l'avoir trahi.  Elle s'était organisée  pourtant pour faire très attention. Et elle avait protégé  du mieux qu'elle avait pu son jardin secret. Eprise de Stéphane depuis plusieurs mois, elle lui avait adressé de nombreux messages  dont une  poésie  dans laquelle elle avait utilisé la stéganographie, avec l'espoir  que lui seul serait capable de lire entre ses lignes couchées sur du papier orange. Car elle avait toujours eu la hantise  que sa correspondance soit découverte... Qui était l'araignée  qui l'avait prise au piège ? Peu importait, il ne fallait pas qu'elle se ronge  les sangs. Elle ne ferait pas non plus les gorges  chaudes des commères de son quartier. Peut-être que c'était un mal pour un bien  afin qu'elle se sépare  enfin de son égoïste  de mari...


  • Commentaires

    1
    Dimanche 28 Février 2016 à 06:46

    Ah ah qui croyait prendre est pris ? mais que disait cette lettre ? eh oui, je suis une vilaine curieuse :-) bon, tout le monde dort encore, pourquoi est-ce que je n'essaierais pas, enfin, de jouer à ce petit jeu d'écriture ? j'essaie et puis on verra bien.

    Bon dimanche Béa,

    Bises

    2
    Dimanche 28 Février 2016 à 07:32
    LADY MARIANNE

    un coucou rapide avant de partir-
    ça va finir par un divorce ! roo
    merci pour ta belle histoire pleine d'anagramme !!
    bisous !! 

    3
    Riot
    Dimanche 28 Février 2016 à 08:14

    Ma très chère cousinette Béa,

    Comment exprimer son amour à une bien aimée et surtout sans que l'épouse ou l'époux sentent que l'un ou l'autre échappe en pensée et en action... du logis. C'est un phénomène tellement répandu de nos jours que plus personnes ne dit maux derrière cette dérobade. La vie demande à être vécue goulument, les secrets de famille s'évaporent, les non-dits finissent par s'envoler, alors les couples éclatent de plus en plus. Et que dire de mal derrière des événements si courant si ce n'est vivez votre amour tourtereaux!!! J'envie ceux qui sont animés par un courant ascendant où tout est permis en pensées, c'est une deuxième jeunesse qui naît dans deux âmes heureuses et qui ne pensent qu'à eux, alors c'est çà l'amour !!!

    Je t'embrasse Béa

    Patrick Riot

     

    4
    Dimanche 28 Février 2016 à 08:45

    Pourquoi jouer à cache cache, même en usant de si belle ruse littéraire ?yes

    5
    Dimanche 28 Février 2016 à 11:20
    Bonjour Béa,
    Bravo décidément tu es douée ... Bonne journée, bises Véronique
    6
    globule
    Dimanche 28 Février 2016 à 15:05
    globule

    Coucou,

    Aie, aie, aie, je sens que cela va faire mal mais les choix du cœur sont impénétrables et puis l'amour c'est si beau qu' il faut savoir parfois faire les choix qui s'imposent.

    Bisous

    7
    Dimanche 28 Février 2016 à 17:05

    Parfois, le destin décide à notre place ...

    Bises Béa et bonne fin de journée .

    8
    Dimanche 28 Février 2016 à 19:20

    Une  histoire d'amour caché qui ne le restera pas bien longtemps .

    Bien pensé ton texte , suis aussi curieuse de savoir comment elle est rédigée cette lettre, tiens ce serait amusant d'en faire un défi .

    Bonne soirée 

    Bisous 

     

    9
    Lundi 29 Février 2016 à 10:32

    Tu as raison ce sera un mal pour un bien - La vie est trop courte pour s'ennuyer !!!! bonne semaine - Bises

    10
    Dimanche 27 Mars 2016 à 13:15

    "Le coeur a ses raisons que la raison ne connait pas" !

    Encore un texte bien tourné, tu es vraiment douée.

    Bizzz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :