• Tableau du samedi : Cheval dans la tempête

    Tableau du samedi : Cheval dans la tempête

                         Wikipedia/Domaine Public/Cheval dans la tempête

    Pour le tableau du samedi chez  Lady Marianne

    j'ai choisi cette fois, ce magnifique tableau d'un Cheval dans la tempête de Théodore Géricault peint en 1820-1821

    Théodore Géricault est né en 1791  à Rouen. Il meurt en 1824 à Paris à l'âge de 32 ans. Il est peintre, sculpteur, dessinateur et lithographe. Incarnation de l'artiste romantique, sa vie courte et tourmentée a donné naissance à de nombreux mythes. En 1814, il s'éprend de sa tante Alexandrine, qui n'a que 6 ans de plus que lui. De cette liaison, qui va durer plusieurs années et qui s’avère désastreuse pour l’artiste, naquit le 21 août 1818 un fils Georges-Hippolyte.

    Selon  Antoine Étex (1808-1888), artiste-peintre, sculpteur, architecte et littérateur, Géricault est l'unique artiste depuis Phidias et l'Antiquité grecque à avoir su dessiner les chevaux : "Géricault, c'est le cheval incarné.(...), il semble que l'âme d'un cheval soit venue se loger dans le corps d'un homme. Tous ses chevaux sont si vivants dans sa peinture, et de vraies races chevalines !"

    Son œuvre la plus célèbre est Le Radeau de La Méduse (1818-1819)

    Tableau du samedi : Cheval dans la tempête


  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Octobre à 07:25
    Séverine

    Pas très fan de ce tableau.

    2
    Samedi 21 Octobre à 08:51

    Très majestueux ! Semble très zen devant la tempête!

    Bon week-end et bises Béa

    3
    Samedi 21 Octobre à 09:52

    Superbe ma Béa.

    Bises et bon samedi

    4
    Samedi 21 Octobre à 10:05

    Passes un bon samedi ! bises

    5
    Samedi 21 Octobre à 10:15

    Il y a là une belle étude de couleurs et de reliefs ; les brillances de la robe du cheval, son attitude effrayée, le mouvement des poils de sa crinière (et de sa queue) au vent, tout cela est remarquablement travaillé... J'apprécie les propos d'Antoine Etex !

    6
    Samedi 21 Octobre à 10:43

    Je ne peux pas m'empêcher de penser à

    Le petit cheval

    et tu comprendras que c'est bien normal.

    Bonne journée

    7
    Samedi 21 Octobre à 13:03
    LADY MARIANNE

    je lui trouve une fière allure à ce cheval !!
    23 ans et amoureux de sa tante---un esprit tourmenté je pense-
    beaucoup d'artistes on cet état d'esprit-- ou de souffrance---
    une très belle découverte !! on ne connait que le radeau de la Méduse en effet-
    bisous et bon samedi-

    8
    Samedi 21 Octobre à 14:15

    Je ne connaissais pas ce tableau... d'habitude ses chevaux sont moins statiques.

    Un contraste étonnant.

    Merci pour la découverte.

    Bisous et douce journée.

    9
    Samedi 21 Octobre à 14:49
    Lilousoleil

    Très bonne idée de nous rafraîchir la mémoire avec ce peintre auqeul on ne pense pas souvent... 

    avec le sourire

    10
    PYL
    Samedi 21 Octobre à 15:26

    Ma très chère Cousinette Béa,

    Le cheval, m'a tout de suite fait penser au film: Cheval de guerre  2011 ‧ Drame/Film de guerre ‧ 2h 26m, de  Steven Spielberg.

    Voir ce film, c'est se plonger dans ce que l'animal est !!!
    C'est mon signe chinois sur le plan astrologique et comme par hasard, c'est un de mes animaux préférés.
    Bien sur que j'ai mes chatounets mais la communion de l'homme avec le cheval est étrange surprenante et si étonnante que parfois tu en oublies que c'est un animal.
    Quand au peintre, Théodore Géricault qui pourrait oublier, la détresse si bien représentée sur ce radeau ou la vie était suspendue à je ne sais quoi.
    Ce peintre a su exprimer, la torpeur, la souffrance et l'espoir dans ce tableau qu'il est bien difficile d'oublier.
     
    Merci Béa de nous faire quelques rappels de culture !!!
     
    Je t'embrasse béa et à bientôt !!!
     
    Patrick Riot 
    11
    Samedi 21 Octobre à 16:46

    Il est beau ce cheval. Comme j'aime tous les animaux, il me plaît forcément. 

    Gros bisous ma Béa

    Ta Chantaloup

    12
    Samedi 21 Octobre à 18:01

    En effet, il est splendide ce cheval

    13
    Samedi 21 Octobre à 22:46
    colettedc

    Oh ! Étonnante, son attitude, hein, Béa ! Bises♥

    14
    Dimanche 22 Octobre à 14:49
    marine D

    Il est magnifique, merci pour cette oeuvre d'art si vraie Kimcat !

    15
    Dimanche 22 Octobre à 15:31

    Ah Géricault le peintre des chevaux, j'admire la façon dont il sait se saisir de toutes les facettes du cheval , quand on voit ce tableau on ressent la peur du cheval, son oeil l'exprime tellement bien. 

    Superbe tableau , merci pour ce choix .

    Bises

    16
    Dimanche 22 Octobre à 16:16
    covix

    Bonjour, 

    Si le radeau n'est pas inconnu, le reste est plutôt une belle découverte.

    Merci pour ce partage et cette belle représentation du cheval, qui ne semble pas trop; effrayé par la tempête. Rester zen face aux éléments, un message!

    Bonne journée

    Bises

    17
    Dimanche 22 Octobre à 17:35

    Bonjour chère Béa,

    Ce cheval est magnifique. La musculature et  la force de l'animal sont admirablement retranscris sur cette toile. Bravo à l'artiste !

    Belle soirée à toi, mon amie.

    Bisous

    18
    Evy
    Dimanche 22 Octobre à 21:25

    Même pas peur devant la tempete beau choix bonne soirée bisous

    19
    Lundi 30 Octobre à 17:38

    Malgré la tempête ce beau cheval ne semble pas effrayé.

    Bizz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :