• Fin de vie d'Anne Bert

    Anne Bert me bouleverse... Nous avons le même âge...

    Je lui donne raison...

    Quand il n'y a plus d'espoir, il faut partir dignement.

    A quoi ça sert de souffrir si la mort est au bout...

    Dans son dernier livre intitulé "Le tout dernier été "  (Ed. Fayard), qui sortira le 9 octobre prochain, Anne Bert évoque son combat pour le droit à l'euthanasie, la fin de vie et son choix de se rendre en Belgique pour mourir. Si le titre de l'ouvrage peut laisser croire à un testament ou à une lettre d'adieu, il s'agit en réalité d'une ode à la vie. L'écrivaine était l'invitée du Magazine de la santé ce mardi 5 septembre 2017.

    Avec la loi Claeys-Leonetti du 3 février 2016, la sédation profonde et continue pour les malades en phase terminale peut être envisagée. Mais dans le texte de loi, il n'est ni question d'euthanasie, ni de suicide assisté. Le débat sur le choix de fin de vie est donc loin d'être clos et le témoignage d'Anne Bert en est la preuve...

    La suite est ici : Fin-de-vie-que-la-loi-française-donne-le-choix-à-chacun

    Un autre article est à lire ici :

    c-est-déchirant-de-devoir-quitter-mon-pays-pour-mourir-comme-je-l-entends

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Septembre à 06:44

    pas facile tout ça ! bonne journée

    2
    Vendredi 8 Septembre à 06:44
    Séverine

    Une loi que je ne comprends pas. on peut abréger les souffrances de nos amies les bêtes, mais pas de nos proches, surtout comme dans ce cas où ils en font eux-mêmes la demande.

    3
    Vendredi 8 Septembre à 08:14

    Je rejoins le commentaire de Séverine. Mais comme c'est difficile.

    Nous avons tous été confrontés à des cas proches, ce sont des moments terribles.

    4
    Vendredi 8 Septembre à 09:47
    LADY MARIANNE

    je l'ai entendue sur la radio RTL hier-
    plus de muscles--- sa tête doit être maintenue etc-
    ce n'est pas une vie en effet-
    ce qui me touche c'est de programmer sa mort accompagné de ses proches-
    et hors de son domicile- dans un endroit aseptisé en sorte-
    ce doit être très dur à supporter de part et d'autre-
    paix à son âme !
    merci pour ce billet émouvant-
    ps moi je préférerais me laisser mourir----chez moi ---mais c'est une autre histoire-

    5
    Vendredi 8 Septembre à 10:12

    Quoi que l'on pense soi-même, il est évident que respecter la décision d'un être humain est fondamental ; on a bien accepté de contrôler les naissances, on peut également accepter que la mort soit contrôlée.

    Ce morceau de Michel Pépé est magnifique.

    Bises et belle journée, Kimcat.

    6
    Vendredi 8 Septembre à 12:54
    marine D

    Il faut aider les malades en souffrance, c'est primordial a finir sa vie dans la dignité 

    Bises Kimcat

    7
    Vendredi 8 Septembre à 13:04

    Mourir dignement en abrégeant les souffrances. je pense que l'on y viendra, mais le chemin est encore long...Belle journée et bises du Tarn

    8
    Vendredi 8 Septembre à 13:24

    Son histoire est bouleverante.. nous sommes bien en  retard en France sur ce sujet. Il lui faudra beaucoup de courage ainsi que pour sa famille mais elle est bien entourée et comprise.

    Bonne fin de semaine ma Béa et bises tout plein

    chatou

     

    9
    Vendredi 8 Septembre à 15:24
    niki

    j'espère qu'elle obtiendra gain de cause en belgique - je suis membre de l'A.D.M.D. mais bien que l'euthanasie soit autorisée en belgique, ce n'est pas aussi simple que l'on croit arf

    10
    Vendredi 8 Septembre à 15:34
    Renée

    Je comprend cette démarche même si ma tête ne l'accepte pas mais chacun doit être libre en effet. Bisoussssss

    11
    Vendredi 8 Septembre à 16:05

    C'est beau et émouvant Béa.

    Bises et bonne fin d'après midi

    12
    Vendredi 8 Septembre à 16:50

    Bonsoir Béa,

    C'est vraiment très beau ... Bon début de weekend, grosses bises, Véronique

    13
    Vendredi 8 Septembre à 17:14
    colettedc

    J'ai tout lu, Béa ... sujet très délicat, que celui-là ! Bonne poursuite de ce vendredi ! Bisous♥

    14
    Vendredi 8 Septembre à 17:31
    Quel sujet difficile! la volonté du malade wout être respectée mais éviter les dérives aussi notamment des familles avec un parent âgé vulnérable. Beaucoup de garde tous à mettre en place.
    Bises Béa.
      • Vendredi 8 Septembre à 17:33
        Je suis sur mon téléPhone qui écrit n'importe quoi!il faut lire: doit et garde fous
    15
    Vendredi 8 Septembre à 17:43

    Le frère de ma belle-mère est décédé de cette maladie, c'est atroce. Difficile. Impossible à accepter cette maladie. Dans ce cas précis, je comprends tout à fait le choix de Anne Bert. Bon week end Béa.

    16
    Vendredi 8 Septembre à 18:46

    C'est un sujet si délicat....

    Merci de ce partage...

    Tendresse

    17
    Evy
    Vendredi 8 Septembre à 20:37

    Bonsoir ma Béa bien triste réalité on devrais pouvoir mourir dignement en abrégeant les souffrances bonne soirée à toi bisous

    18
    Samedi 9 Septembre à 16:16

    Je trouve que aider un proche à mourir dignement est un acte d'amour.             J'en ai parlé avec mes enfants, pas d'acharnement thérapeutique et si possible aide au départ et ils sont tous d'accord.

    Bisous pluvieux

    19
    Lundi 11 Septembre à 18:00

    Je comprends complètement son combat , la SLA c'est une horreur , j'ai eu l'occasion de voir des personnes  atteintes de cette maladie pendant mes études c'est un vraiment atroce. J'ai eu aussi un ami qui est mort de cette maladie , il a réfuté longtemps le diagnostic .

    J'ai entendu parler sur France Inter de ce livre , ce serait bien qu'elle soit entendue cette auteure .

     

    20
    PYL
    Jeudi 14 Septembre à 09:08

    Ma très chère Cousinette Béa,

    Comment lire ton texte sans être ému ....

    Savoir qu'Anne Bert, veut s'offrir une sortie digne de ce que la vie est.

    Sa dernière "chanson se fera sur scène" avec son public de cœur !!!

    Choisir son départ, est un acte si grand que je m'incline poliment vis à vis de ceux qui choisissent ce départ vers un autre horizon terrestre.

    La vie autre que terrestre existe, alors pourquoi en avoir peur ...

    Je ne vais pas en parler plus, c'est que je l'ai vécu !!!

    Je t'embrasse Béa et à bientôt !!!

    Patrick Riot

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :