• Bienvenue chez moi

    Accueil

     

    Pour retrouver tous mes articles depuis septembre 2007

    c'est ici :  Béa Kimcat Blog

    Si vous voulez m'écrire c'est ici : contact

  • Les animaux sortent la nuit pour éviter de croiser les humains

                                                     Pixabay/girafe

    Pour fuir les hommes, les animaux sauvages tentent au maximum de ne pas croiser leur chemin. Mais leurs précautions ne s'arrêtent pas là : selon une étude menée par des chercheurs américains et publiée le 15 juin 2018 dans la prestigieuse revue Science, beaucoup de mammifères augmentent leur activité durant la nuit afin d'échapper au super-prédateur diurne qu'est l'homme...

    La suite de l'article est à lire ici


    6 commentaires
  • Astuces pour apprendre des tours à son chat

    On évoque beaucoup l'éducation canine, mais très peu celle des chats ! Et pour cause, ce sont des animaux plutôt solitaires, et plus autonomes. Pourtant, le chat a de bonnes capacités d'apprentissage, et même si il faut généralement plus de patience qu'avec un chien, on obtient des résultats épatants, en plus de stimuler son chat et d'améliorer sa relation avec lui.

    « Contenu sponsorisé par Perfect Fit »

    Le chat est un animal intelligent, capable d’apprendre bien plus qu’on ne l’imagine. La difficulté, c’est qu’il faut intéresser le chat. Contrairement au chien, il est beaucoup plus indépendant, et cherchera à satisfaire ses besoins en priorité. Avec les méthodes d’éducation positive, basée sur la récompense, on peut apprendre des tours amusants !...

    L'article du Dr Stéphane Tardif
    Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz est à lire ici

     


    18 commentaires
  • Téléportez-vous sur les plages de Nouvelle-Calédonie avec ce premier épisode #WWF360. Evoluez aux côtés des équipes scientifiques du WWF, prenez part au balisage des tortues marines et assistez à la ponte d'une tortue caouanne.

     


    12 commentaires
  • Le film de la Fondation 30 Millions d'Amis, réalisé par Xavier Giannoli, met en scène l’histoire de la relation exceptionnelle qui s’établit entre maître et chien.

    C'est bouleversant...


    20 commentaires
  • (Jeu de lettres n°169)

    Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-169

    Bassorine (Jeu de lettres n°169)

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est : BASSORINE

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon texte (avec les mots trouvés en gras et en italique) :

    La saison  des examens était ouverte. Boris, Oriane, Robin, Sabine  et Sonia avaient toutes les raisons  de penser que ce ne serait pas la mer à boire  de les réussir. Ils avaient bien bossé toute l'année. Et surtout, ils n'avaient pas eu besoin  de potasser des soirs  entiers, les cours de physique-chimie. Leur professeur, Rosine Besson, malgré son air bonasse, sa voix trop basse, ses cheveux gris coupés en brosse  et ses robes noires  vieillottes, avait été d'une efficacité redoutable avec ses élèves. Lors des épreuves scientifiques, ils avaient eu la chance de tomber sur un sujet qui les avait bien inspirés : la bassarine, l'un  des constituants principaux de la gomme adragante que l'on obtenait à partir de la sève végétale séchée d'une vingtaine d'espèces de plantes de la famille des Astagales. Depuis des millénaires, cette gomme servait de remède contre la toux et les troubles digestifs. De plus, on lui prêtait des vertus laxatives et aphrodisiaques. De nos jours, dans les industries pharmaceutique et cosmétique, on l’utilisait comme liant pour les comprimés et comme émulsifiant pour les lotions, les crèmes et les pâtes. Comme il s'agissait d'un très bon agent de rétention d'eau, on l'employait comme épaississant et gélifiant dans de nombreux produits, tels que la pâte dentifrice, les gelées, les vinaigrettes, les sirops, la mayonnaise, les liqueurs, les bonbons, la crème glacée et les sorbets. Elle permettait aussi l'encollage et l'imperméabilisation des textiles. Quant à la bassorine, elle était insoluble dans l’eau chaude ou froide mais au contact de celle-ci, elle gonflait pour former un gel, dont on tirait parti pour l'apprêt des tissus. Enfin, bouillie dans l’eau, la bassorine  se transformait en gomme arabique...


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique