• Bienvenue chez moi

    Accueil

     

    Pour retrouver tous mes articles depuis septembre 2007

    c'est ici :  Béa Kimcat Blog

    Si vous voulez m'écrire c'est ici : contact

  • Garder son chat à l'intérieur pour qu'il reste en bonne santé ?

    C'est le buzz ! Tous les médias reprennent d'une seule voix : ne laissez pas sortir votre chat, pour sa santé et la vôtre. La raison ? Une étude parue récemment stipule que le chat a 2,7 fois plus de risque d'infection parasitaire s'il sort à l'extérieur... Naturellement, cela ne peut pas être aussi simple, car le confinement du chat peut avoir des conséquences délétères sur son comportement. Débunkage !

    Au sommaire de cet article :

    Nos amis les félins garderont un mauvais souvenir de la journée du 17 avril 2019. Une étude de l’Université d’Auburn en Alabama, publiée dans la revue Biology Letters, expose le danger lié au parasitisme pour les chats qui sortent. Et la mesure conseillée par les médias ne va pas leur plaire : privé de sortie !

    Or, la conclusion de l’étude est formelle : il existe un risque supérieur d’attraper des maladies parasitaires pour les félins qui sortent. De nombreux médias ont alors repris cette conclusion sans nuance, invitant même à priver le chat de sortie pour sa santé. Naturellement, ce point de vue est à nuancer, car le chat a des besoins d’activité et d’exploration, et le confinement peut entraîner des conséquences psychologiques importantes.

    Que dit réellement l’étude ? Que faut-il conclure sur les dangers d’un chat qui se promène en extérieur ? Faut-il réellement l’enfermer pour le protéger ? Dispose-t-on d’autres moyens de protection ?

    La suite est à lire ici Wamiz


    votre commentaire
  • Avec Julien Perrot, poursuivons nos leçons pour apprendre à reconnaître les chants d’oiseaux : avec le quatrième volet de cette série, voici trois nouveaux passereaux…

    A voir ici Nature ici ailleurs

    CHANTS D'OISEAUX, LEÇON 4 (No 137)

    Apprenez trois nouveaux chants d'oiseaux au fond du jardin... et découvrez l'étonnant dernier film de La Salamandre sur le coucou.


    8 commentaires
  • (Jeu de lettres n°211)

    Lady Marianne  propose un  petit-jeu-de-lettres-211

    Antépénultième (Jeu de lettres n°211)

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est : ANTÉPÉNULTIÈME 

    Adjectif singulier - L'avant avant-dernier

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon petit texte (avec les mots trouvés en gras et en italique :

    Paulette, que les habitants de son patelin paumé appelaient Nénette, avait la démarche lente, la mine chiffonnée et le teint  brouillé. A cause de sa petite  minette Plumette  qui avait miaulé  tôt le matin, la tirant du lit avec peine...  Pourtant elle était pleinement  heureuse. Car tous ses enfants étaient  là pour fêter son soixante-dixième anniversaire : AiméeAline, LinetteAnnette, Emeline, Pauline, Mélanie, Eliette, Marie-Paule  et surtout Etienne  qui s'était amené  à la dernière minute. Son seul garçon qui l'avait tant épatée. Son petit antépénultième si délicat, si entêté, si patient... Autant pour ses neuf filles, elle avait accouché sans douleur et sans plainte, autant pour son fils, elle était entrée dans un long tunnel  de souffrance en le mettant au monde, une belle nuit de pleine  lune. Ah, son loupiot lui en avait donné des sueurs froides ! A commencer par la tétée. Elle l'avait alimenté  au lait d'ânesse, lors de sa première année. Elle avait eu trop peur que la planète continue de tourner sans lui. Elle aurait été bien punie. Parce que son fiston avait pimenté  sa vie de maman...


    8 commentaires
  • Joyeuses Pâques 2019

    Pixabay/Pâques

    Joyeuses Pâques à tous et à toutes !


    16 commentaires
  • Tableau du samedi

     John-Henry-Dolph (1835-1903)

    Pour le tableau du samedi chez  Lady Marianne

    j'ai à nouveau choisi une peinture de John Henry Dolph.

    Voir mes deux autres articles ici :

    Tableau-du-samedi-un-chat-avec-ses-chatons

    Tableau-du-samedi-chaton-regardant-un-papillon

    John Henry Dolph était un peintre américain de New York reconnu pour ses remarquables peintures d'animaux domestiques tels que les chiens et les chats.

    Tableau du samedi : Une maman chat


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique