• Bienvenue chez moi

    Accueil

     

    Pour retrouver tous mes articles depuis septembre 2007

    c'est ici :  Béa Kimcat Blog

    Si vous voulez m'écrire c'est ici : contact

  • Une tache sur la tête d'un oiseau...

                         Photo Wikipedia/Bruant couronne doré/Brendan Lally

    Changez la couleur sur la tête des bruants à couronne dorée, et la relation de domination qu'ils seront censés entretenir en sera modifiée. Néanmoins, s'ils se connaissent, la supercherie ne fonctionne pas ! Il faut que les deux oiseaux ne se soient jamais croisés auparavant.

    Impressionner des inconnus avec une fausse parure, n’est pas le propre de l’homme. Des scientifiques ont pu vérifier ce principe chez les oiseaux, et notamment chez les bruants à couronne dorée. Cette espèce de passereau vit principalement sur la côte ouest en Amérique du Nord. "On en est arrivé à étudier cette espèce un peu par hasard" nous confie Alexis Chaine, chercheur au CNRS à Moulis, en Ariège. "À l'origine, il s'agissait d'un projet pédagogique". Lors de la période de reproduction, ce migrateur arbore une crête jaune sur la tête, entourée de deux traits noirs. Le scientifique avait mené une étude il y a quelques années où il avait repeint le dessus des crânes de ces bruants à couronne dorée. "Nous en avions conclu qu'ils se servaient de leurs taches jaunes et noires pour établir une hiérarchie de domination vis-à-vis de leurs congénères. Plus les taches étaient imposantes, plus l'oiseau était dominant".

    La suite est à lire  ici

    Pour en savoir davantage sur cet oiseau c'est ici


    votre commentaire
  • La couleur des chats génétiquement expliquée

    Noir mais aussi roux, tigré, tricolore, écaille de tortue... la palette de couleurs possibles pour une robe de chat a pour origine une douzaine de gènes. Voici les principaux...

    A l'occasion de la Journée internationale du chat noir (le 17 août), interrogeons-nous un instant sur la couleur de la robe de ces félins et sur la douzaine de gènes qui la caractérise. Chacun de ces gènes a une incidence sur la pigmentation du poil de l'animal. Et plusieurs d'entre eux peuvent se combiner ensemble. Voici les principaux. Le premier est le gène A (gène agouti). Il est responsable du "tiquetage" : s'il est activé, le pelage du chat présentera des tigrures, s'il ne l'est pas, son poil sera uni. De fait, lorsque le gène A s'exprime, le pigment du poil, la mélanine, est sécrété de façon discontinue : le poil comporte alors des zones plus sombres que d'autres, ce qui est à l'origine des bandes foncées (beaucoup de mélanine) et d'autres plus claires (peu de mélanine).

    Le second gène, le gène B (pour Black), est responsable des robes noire, chocolat et cannelle...

    Le troisième gène, le gène O, est à l'origine des robes rousses...

    Comme chez les chevaux, les chats peuvent également avoir des gènes qui, lorsqu'ils s'expriment, "diluent" la couleur de base de leur robe. Le noir ''dilué'' donne le gris, le brun chocolat donne le "bleu" (le gris des Chartreux) ou le ''lavande'', le cannelle donne le ''faon'' ou ''fawn'', le roux donne le ''crême''... Pour être exprimé, ce gène de dilution (D) doit comporter sa version activée, l'allèle d, en double exemplaire...

    Enfin, le gène S, pour "spot blanc", est responsable des marques blanches qui marbrent, parfois très élégamment, nos félins de compagnie... 

    Outre le gène D, un autre gène peut être à l'origine d'une certaine blondeur. Il s'agit du gène C, dit de coloration du corps...

    L'article est à lire en entier ici  Sciences et Avenir

    ET VIVE LE CHAT NOIR !!!


    13 commentaires
  • (Jeu de lettres n°178)

     Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-178

    Leptologie (Jeu de lettres n°178)

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est : LEPTOLOGIE

    Nom féminin -Terme de rhétorique. Style fin, discours subtil, minutieux.

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon texte (avec les mots trouvés en gras et en italique) :

    Enfant, Ellie  s'était senti différent et rejeté par sa famille. Alors, dans son igloo  à usage récréatif, aux côtés de sa compagne inuite, quand il regardait les quelques photos d'autrefois qu'il avait gardées, il avait du mal à s'imaginer qu'il avait été ce bébé souriant, joufflu  et potelé. A l'âge de dix-huit mois, il avait eu la  malchance de contracter la polio  qui l'avait bien amoindri, et plus tard à trimer dans l'atelier de son paternel qui était sculpteur, il s'était vite étiolé.  D ’autant qu'on ne faisait l'éloge  que de Lilou, sa  sœur cadette, pour laquelle le champagne avait souvent pétillé, car sujet d'élite  dans le domaine de la sculpture. Tel père père, telle  fille ! Tandis que lui, Le Vilain Petit Canard, on ne lui reconnaissait aucun talent. On se contrefichait même de sa belle âme de poète  et on s'en moquait éperdument. D'ailleurs, on n'avait même pas pris la peine de le remercier d'avoir écrit pour sa frangine, une éclatante  leptologie  qu'elle avait lue lors d'un vernissage. Et c'était elle qui avait reçu des compliments à la pelle,  à la suite de son beau discours. Alors, les nerfs en pelote, dégoûté, et par absence d'amour, il avait laissé sa déplorable piété  filiale de côté et abandonné sa toile  et sa potée  d'émeri, sa pierre polie pour s’exiler au Nord-du-Québec. Il aimait la neige, la glace, le froid, les aurores boréales et le ciel étoilé de l’Arctique... Fasciné par les sculptures des peuples du Grand Nord, il avait visité le Musée nordique à Inukjuak, village inuit sur la baie d'Hudson. Comme il avait été à bonne école et qu'il était doué, il avait entrepris de fabriquer à son tour de petits objets ornementaux. Il utilisait de la serpentine et de la stéatite, une roche très tendre, composée de talc, à la fois résistante et molle. Il vivait sans regrets au pays des ours polaires, des phoques et des caribous, et s'était habitué aux températures très basses, au soleil qui ne se levait jamais l'hiver et à la banquise...


    11 commentaires
  • Tableau du samedi : Kitty Taylor D'April

                                                Kitty Taylor D'April ©

                                                   Ne pas copier SVP 

    Pour le tableau du samedi chez  Lady Marianne

    J'ai choisi une superbe toile de Diane Irvine Armitage qui peint et dessine chaque jour. Les chats et en particulier les noirs. Elle vit à San Juan Capistrano en Californie.

    Sa galerie de chats est ici :  Pandora's Parlor

    Et sa page Facebook est ici

    Je remercie chaleureusement Diane de m'avoir gentiment autorisée à publier  l'une de ses œuvres.

    Tableau du samedi : Kitty Taylor D'April


    19 commentaires
  • Grand merci Kreezy pour cette chouette vidéo, à partager sans modération  !!!

    "Laisse pas le chien rôtir dans ta voiture sinon je vais Craquer ! Abandonne pas ton chat pour partir en vacances sinon... je vais CRAQUER !

    ... Le carreau va sauter... La portière va sauter... La serrure va sauter... Le cadenas va sauter... Le chien, libéré... Le chat, libéré....

    Tout animal en danger doit être secouru. Agissez !

     


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique