• Bienvenue chez moi

    Accueil

     

    Pour retrouver tous mes articles depuis septembre 2007

    c'est ici :  Béa Kimcat Blog

    Si vous voulez m'écrire c'est ici : contact

     

  • Tyger  du groupe allemand Tangerine Dream (qui signigie "Rêve mandarine") :
    je connais ce groupe depuis plus de 40 ans ; leur musique est très planante et composée avec des synthétiseurs ce qui engendre des atmosphères propices au repos, à la rêverie et à la méditation. J'écoutais en boucle leur superbe album "Ricochet" en 1976 avec celui qui allait devenir mon mari. Cela ne date pas d'hier.

    J'avais choisi ce morceau mélodieux consacré aux grands félins pour le présenter sur mon site littéraire, lors de la parution de mon roman "Lisabelle" en 2008.


    8 commentaires
  • Site Lost Animal Love

    Je prends le relais à la suite de l’article chez Grifélins

    Vous avez perdu un animal, vous êtes désespéré(e),

    ce site est pour vous!

    http://lostanimallove.canalblog.com/

    "L'idée est de créer un diaporama émouvant, mettant en scène des photos-souvenirs, un résumé de l’histoire, suivi d’un poème inspiré des sentiments d’espoirs et de désespoirs des maîtres. Étant auteure, je me propose d’offrir mes textes pour que ces diaporamas puissent avoir un impact important dans le cœur des gens. J’ai moi-même perdu pendant presque 3 ans mon chat Neko, et les diaporamas que j’avais fait sur lui, en poésie, avec des photos avaient touché énormément de gens. Une solidarité, c'est alors crée, puis j’ai fait un groupe sur facebook, j’ai mis en ligne une vidéo-souvenirs de quelques secondes, qui a atteint 10 000 vues, et j’ai retrouvé Neko. [...] 

     

    Je vous demande de faire  connaître ce merveilleux blog.

    http://lostanimallove.canalblog.com/

    L'idée était de créer un espace utile et bouleversant, 

    C'est réussi ! Mais n'oubliez pas, chers lecteurs, que le miracle viendra

    aussi et surtout de vos partages, sans relâche... Merci.


    13 commentaires
  • De tes nouvelles

    Un livre emprunté  à la médiathèque et qui m'a beaucoup plu.

    Je vous le conseille pour passer un agréable moment de lecture.

    L'histoire est simple et émouvante. Elles est plaisante à lire. Les personnages  y sont très attachants.

    En voici la 4e de couverture :

    Anna-Nina, pétillante et légère, est une petite fille en forme de trait d'union. Entre Eric, son père, et Valentine, qui les a accueillis quelques mois plus tôt un soir d'orage et de détresse.

    Maintenant qu'Eric et Anna-Nina sont revenus chez Valentine, une famille se construit jour après jour, au rythme des saisons. Un grain de sable pourrait cependant enrayer les rouages de cet avenir harmonieux et longtemps désiré.

    Depuis Juste avant le bonheur, son premier succès, Agnès Ledig sait trouver les mots justes pour exprimer les émotions qui bouleversent secrètement nos vies. Son nouveau roman vibre d'énergie et de sensibilité, à l'image de ses personnages, héros du quotidien qui ne demandent qu'à être heureux.

     

    Vous pouvez lire un extrait ici


    18 commentaires
  • Augustin Lesage naît à Saint-Pierre-lez-Auchel le 9 août 1876. Dans une famille où les ascendants sont mineurs de père en fils, Lesage reprend le métier dès la fin de ses études à l'école primaire, et il épouse une fille de mineur. Il n'avait jamais manifesté une disposition pour le dessin et le seul contact qu'il a eu avec les arts était une visite au Palais des beaux-arts de Lille pendant son service militaire.  En  1911, alors qu’il travaillait au fond de la mine, il entendit une voix qui lui disait : « Un jour, tu seras  peintre. »

    À sa mort, en février 1954, il laissait environ huit cents peintures...

    Pour en savoir davantage sur cet artiste peintre,

    voir l'article bien documenté ici  Les lectures de Florinette

    Ainsi que ces deux vidéos :

     

     

     

     


    16 commentaires
  • Des chiens attendrissants en vieux tissus

    Au premier abord, on pourrait croire à des chiens abandonnés, des âmes perdues mais toujours aimantes… Mais il n’en est rien. Ou du moins, pas vraiment.Ces animaux sont en réalité des sculptures de l’artiste Holy Smoke, de son vrai nom Helen Thompson. À découvrir sur son site, ces chiens de tissus sont tout simplement attendrissants. 

    La suite de l'article est ici

    ( Merci à Arcane )


    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique