• Démarrer au quart de tour

    J'ai le plaisir de vous présenter le livre de  Cécile-Ramaekers

    édité chez Atramenta pour une bonne cause...

    En effet la vente de son recueil de nouvelles  permettra d'aider 

    Le-grand-duc-du-creaves-de-l'aquascope-virelles/

    Le site de Cécile est ici  Ecrimagine  

    Pour en savoir davantage, je vous invite à lire ses deux articles ici :

    Atramenta/Démarrer-au-quart-de-tour

    Mon-livre-pour-l'aquascope-de-virelles/

     

     


    6 commentaires
  • Retrouvé à plus de 850 km un chat regagne sa maison en covoiturage

    Disparu à Muret (Haute-Garonne) le 14 juillet 2015, un matou est réapparu en décembre dernier à Arras (Nord-Pas-de-Calais). C'est grâce aux services de "Blabacar" qu'il a finalement pu retrouver son foyer.

    Sauvé de la rue par l’Ecole du chat libre du campus du Mirail il y a deux ans de ça alors qu’il n’était encore qu’un chaton, Loupic avait été soigné, vacciné et identifié avant de connaître l’amour dans un doux foyer. Puis sans doute effrayé par le bruit des pétards et feux d’artifice, le félin a fini par prendre ses pattes à son cou un jour de fête nationale, raconte La Dépêche du Midi  dans son édition du jour. Il faut dire qu’il était assez craintif.

    Les heures, les jours, les semaines, les mois et les années se sont écoulées. Toujours pas de nouvelle de Loupic. Jusqu’ au mois dernier où...

    La suite est   ici

    Et un deuxième article est à lire  ici

    NB : J'habite à 20 km au sud de Muret...


    14 commentaires
  • Ma plume tisse...

    Je suis heureuse de mettre à l'honneur le 3e recueil de mon amie Evy

    Il est présenté dans cet article ici  La-belle-aventure-continue

    En voici la 4e de couverture :

    Evelyne Genique nous propose ici son troisième recueil poétique.

    La famille, la nature, sa terre d'Alsace, les mots, son monde de rêves et de magie restent les domaines de prédilection de son inspiration.

    Nous retrouvons avec bonheur, la fraicheur de son écriture libre et poétique, mise au service de ses belles émotions.

    "Des mots qui inspirent, des mots qui font vibrer, des mots précis, des mots qui se murmurent, des petits mots d'amour, des mots pour rire, des mots pour chanter, des mots pour rêver... "

    Vous pouvez lire des extraits  ici

    Ainsi que mon avis :

    Dans ce troisième recueil, de sa belle plume, Evelyne Genique a tissé des mots, pour peindre la vie avec ses joies, ses rages, ses tourments, ses peines, ses errances, ses peurs, ses angoisses et ses mélancolies... Elle écrit avec délicatesse et finesse des mots doux, légers, profonds, intenses, qui tourbillonnent comme les feuilles d'automne et qui savent  nous émouvoir, nous émerveiller et gommer toutes les laideurs du monde...  Elle porte un regard attendri et émerveillé sur la nature au fil des saisons ;  elle nous apporte un peu de féerie et de magie. Elle nous donne en partage ses souvenirs d'enfance, elle nous livre ses sentiments. Elle nous raconte avec amour ceux qui lui sont chers,  avec nostalgie  ce temps qui passe. Sa poésie est un plaisir de lecture ! 


    12 commentaires
  • (Jeu de lettres n°98)

    Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-98

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est :  QUERCICOLE

    adjectif- en histoire naturelle qui vit sur le chêne  

    Avec les lettres proposées :

    faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots

    puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon petit texte : (avec les mots trouvés en gras et en italique) :

    Elric Licou  qui avait coulé  des jours entiers à s'occuper de ses arbres et de son écurie  dans un coin reculé  du Quercy,  avait fini par s'envoler pour d'autres cieux, après un ulcère  à l'estomac mal soigné. Autour de son cercueil, un cercle d'amis et la famille pleuraient à chaudes larmes. Personne n'arrivait à croire que ce roc, que ce dur à cuire  avait passé l'arme à gauche. Sauf peut-être un insecte d'un vert métallique aux magnifiques reflets bleutés qui s'était invité à la veillée du défunt en  s'attaquant à l'une de ses quatre planches en bois de chêne. Ses filles Cécile  et Lucie  éberluées, fixaient ce coléoptère envahisseur qui semblait narguer celui  qui avait exploité et récolté durant toute sa vie de labeur l'écorce  du chêne-liège. Elles savaient que leur père au tempérament colérique, qui avait tant lutté contre ce parasite quercicoleaurait piqué une épouvantable colère. Mais voilà le pauvre homme était cloué  sur place par la force des choses... 


    20 commentaires
  • Aider les chats errants à affronter l'hiver

    Vous avez de l’empathie pour les chats errants qui doivent affronter le froid dehors et vous ne savez pas comment les aider ? Voici quelques solutions !

    Elles sont  ici


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires