• Eh bien dansons maintenant !

    Ce livre déniché à la médiathèque est un petit bijou !

    C'est l'histoire d'une belle rencontre (et d'amour) entre  septuagénaires.

    En voici la 4e de couverture :

    Elle aime Françoise Sagan, les éclairs au chocolat, écouter Radio Bonheur et fleurir les tombes.
    Il aime la musique chaâbi, les étoiles, les cabanes perchées et un vieux rhinocéros solitaire.
     
    Marguerite a toujours vécu dans l’ombre de son mari. Marcel a perdu celle qui était tout pour lui. Leurs routes se croisent, leurs cœurs se réveillent. Oseront-ils l’insouciance, le désir et la joie ?
     
    Après le succès de L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes, traduit dans de nombreux pays, Karine Lambert signe un roman lumineux sur la fragilité et l’ivresse d’une histoire d’amour à l’heure où l’on ne s’y attend plus.


    3 commentaires
  • Déchéance

    Pour le défi 102 - Déchéance  chez  Evy

    voici ma participation avec ces citations :

    La musique est un beau refuge contre l'imperfection du monde et la déchéance du corps. (Mathias Enard)

    La vieillesse qui est une déchéance pour les êtres ordinaires est, pour les hommes de génie, une apothéose. (Anatole France)

    Et ce poème  Déchéance de Sébastien Mary

    L'éclat d'un astre funeste
    Au loin dans la brume, s'élève,
    Me réveille là où je reste,
    Au sol, abattu de ce Ciel.

    Par toi, Lumière, me voilà aveugle
    D'avoir tenté de te saisir, mes peurs occire
    D'aimer plus qu'il ne faut,
    Me voilà dans cette terre meuble,
    Qui fera mon Tombeau,
    Où, replié sur moi même, ne laisse que mes pleurs s'épanouir

    O Vie, mainte fois cruelle, amère
    Je t'offre cette ôde désespérée
    De mon regard blasé, de mon âme blessée.

    Car cette illusion m'a coûté mon envergure,
    Elle, si belle et sûre,
    Qui m'avait épargné à ce calvaire.


    12 commentaires
  • Une merveille musicale de Michel Pépé à écouter ici

    Son site est ici


    18 commentaires
  • Même si elles ne font pas le printemps, force est de constater qu’à cette saison, les hirondelles parcourent entre 5000 et 7000 kilomètres depuis l’Afrique Centrale pour venir nicher en France.

    Dans l’hexagone, nous dénombrons deux types de ces migratrices : les « hirondelles fenêtres » qui font souvent leurs nids sous les fenêtres et les « hirondelles rustiques » qui utilisent nos habitations pour nicher.

    Depuis le premier comptage français de ces espèces de passereaux en 1989, l’hirondelle fenêtre a diminué de 39 % et la rustique de 42 %. Cette dernière est d’ailleurs classée en « préoccupation mineure » sur la liste de 2007 de l'UICN (Union Internationale de la Conservation de la Nature).

    La principale cause de ce déclin : l’homme !

    L'article est à lire ici 30 millions d'amis/les-hirondelles-sont-en-danger/


    16 commentaires

  • 14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires