• Barguigner (Jeu de lettres n°134)

    Barguigner (Jeu de lettres n°134)

    Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-134

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est : BARGUIGNER

    Verbe intransitif -mot ancien -marchander plus ou moins longuement
    familier---- hésiter--ne pas arriver à se décider.

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon texte (avec les mots trouvés en gras et en italique) :

    Aubin  était content d'avoir réagi  à temps. Quand il avait réalisé qu'il était en train de se ruiner la santé à trop faire la bringue, il avait quitté sa garçonnière parisienne. Bigre ! Loin du brouhaha urbain  et tout le saint-frusquin, il avait gagné  au change. Il s'était barré  dans le Languedoc où il avait restauré une ancienne  grange  qu'il avait achetée sans barguigner ; on ne l'avait d'ailleurs pas grugé  sur la marchandise en pierres. Guéri  de ses vieux démons, à travailler au grand air, son visage s'était bruni  et buriné. Et puis il s'était rangé. Adieu ribouldingue et gaudriole !  Lui, qui n'avait jamais eu le béguin  pour personne,  avait trouvé chaussure à son pied. Un soir, se baladant à la brune, il avait croisé, dans la garrigue,le chemin d'une belle brune  aux yeux aigue-marine. Elle y observait les oiseaux. Elle était ornithologue. Et il avait bien l'intention, un jour ou l'autre, de passer la bague  au doigt de son Angie  tombée du ciel...


  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Octobre à 02:49

    Sage résolution ! A faire la vie comme on dit on se ruine la santé,  bon dimanche Kimcat; bises

    2
    Dimanche 1er Octobre à 03:59
    colettedc

    Défi à la hauteur, Béa ! Bravo et bon dimanche ! Bisous♥

    3
    Dimanche 1er Octobre à 08:31
    Séverine

    IL a bien fait de quitter la ville pour la campagne !

    4
    Dimanche 1er Octobre à 09:16

    bravo ! bon dimanche

    5
    Dimanche 1er Octobre à 09:30
    LADY MARIANNE

    une belle histoire d'amour bien menée !!
    une bien belle idée avec ces anagrammes trouvés !!
    excellente participation encore pour ce dimanche gris-
    gros bisous- merci et bon dimanche-

    6
    Dimanche 1er Octobre à 09:50
    danielle

    bien tourné! et au moins, avec toi, pas besoin d'un livre de deux-cent-cinquante pages pour aboutir au "happy end". vive le retour à la nature :)

    7
    Dimanche 1er Octobre à 09:54

    Un plaisir de te lire comme toujours, chère Béa, avec toute cette recherche verbale qui sonne clair et robuste à nos oreilles... J'adore.

    8
    Dimanche 1er Octobre à 10:09

    Une délocalisation qui finit par l'amour ... ah que c'est beau !

    Bises et bon dimanche

    9
    Dimanche 1er Octobre à 12:03

    Quelqu'un qui sait ce qu'il veut, l'ami Aubin.

    10
    Dimanche 1er Octobre à 17:19

    Oh, quelle belle histoire ! Comme quoi, on est parfois plus heureux à la campagne qu'en ville ^^

    En tout cas, il savait ce qu'il voulait !

    Bisous, bon dimanche

    11
    Dimanche 1er Octobre à 18:14

    Il a très bien fait de partir vivre à la campagne!!

    bonne soirée

    12
    Dimanche 1er Octobre à 21:25

    Une belle histoire!

    Je ne sais pas pourquoi, j'adore ce mot!

    Bises Béa

    13
    Dimanche 1er Octobre à 21:27

    Oui je vois que tu as opté aussi pour la vie au grand air à la campagne avec ton personnage . J'arrive un peu tard pour les commentaires mais la journée fut chargée avec ma petite tribu et la semaine aussi . 

    Bonne soirée 

    Bisous 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :