• Esther Mazel

    Esther Mazel

    Pour le défi  Quel-est-le-dernier-livre-que-vous-avez-lu chez Evy

    ce très beau livre déniché dans la boîte à livres à la gare de Paris Austerlitz.

    J'ai adoré...

    C'est un roman émouvant et passionnant.

    Frédérique Hébrard, quelle plume !

    Voici la 4e de couverture :

    Durant les années noires de l'Occupation, Marion a confié sa fille, la toute petite Esther, à des paysans des Cévennes, les Mazel, pour la mettre à l'abri dans leur ferme perdue sur les hautes solitudes du mont Lozère.
    Le seul souvenir qui rattache Esther à sa mère, c'est un parfum. Rose et tubéreuse... Son père ? Elle ne sait pas qui c'est. Pour elle, son père, c'est celui qui l'a recueillie, qui l'a élevée comme son enfant, qui lui a donné son nom quand elle s'est trouvée seule au monde. Celui qui lui a appris à lire dans la Bible. Derrière les remparts de paille, de ronces, de laine et de nuages de l'humble forteresse, que les Mazel ont dressés autour d'elle, Esther respire les senteurs de la nature à la recherche du parfum perdu, et cette quête définira sa vie.
    " Je créerais un parfum... Je savais quel parfum. Je le respirais depuis l'enfance. " La fortune tombera brusquement sur elle à la mort d'un milliardaire new-yorkais. Son vrai père. Passée sans transition de l'innocence de sa bergerie aux fastes de la Fifth Avenue, Esther va se heurter au monde de l'argent. Pour entrer en possession de son héritage, il lui suffirait de prendre le nom de cet inconnu qui l'a engendrée.
    Elle refuse et tourne le dos à cette fortune. Elle portera le nom de ceux qui l'ont sauvée. Elle sera toujours la fille émerveillée par la montagne et son parfum. Un parfum qui lui fera rencontrer l'homme de sa vie, un parfum qui, bientôt, fera régner le nom d'Esther Mazel sur toute la planète. Mais Esther apprendra qu'une telle réussite ne va pas sans blesser l'amour...

    Esther Mazel


  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Mai à 03:35
    colettedc

    Bonjour Béa,

    Défi magnifiquement relevé avec la lecture de ce livre ! Bon dimanche !

    Bises

    2
    Dimanche 9 Mai à 06:13

    ça a l'ait intéressant

    3
    Dimanche 9 Mai à 07:26

    J'ai adoré l'histoire de ce personnage.

    Bises et bon dimanche Béa

    4
    Dimanche 9 Mai à 08:36

    Un livre qui fait envie.  Nous procédons bientôt à l'échange des livres prêtés par la médiathèque à notre bibliothèque, je vais regarder si je le trouve. 

    Bonne journée Bea 

    5
    Dimanche 9 Mai à 11:04
    claudia

    En effet, c'est une belle histoire :-)

    6
    Dimanche 9 Mai à 11:27

    Une belle histoire, certainement contée par une plume pleine de sensibilité.

    7
    Dimanche 9 Mai à 14:21

    Merci beaucoup pour cette belle présentation de ce roman, je note .

    Bonne journée 

    Bises  

    8
    Dimanche 9 Mai à 14:25

    Il y a des pépites dans les boîtes à livre et comme toi j'en ai déniché quelques-uns...

    Beau dimanche ma Béa, je t'embrasse

    9
    Dimanche 9 Mai à 20:29

    Bonsoir Béa un livre que j'aimerais je note merci pour ton partage bonne soirée bisous 

    10
    Dimanche 9 Mai à 21:08

    Je pense que cela me plairait beaucoup. Merci Béa pour cette présentation . Bises.

    11
    Lundi 10 Mai à 11:17

    Ce livre m'attire. La création d'un parfum et son histoire. Je note le titre et l'auteur. Merci beaucoup

    12
    Lundi 10 Mai à 21:46

    Bonsoir Béa. Ce roman doit être intéressant. Bonne soirée et bisous

    13
    Mardi 11 Mai à 18:36
    Martine

    Tu nous donnes envie de le lire :).

    Bisous

    14
    Jeudi 13 Mai à 18:09

    C'est un écrivain que j'adore... mais je n'ai pas lu ce livre-ci.

    Merci pour ta belle présentation.

    Bisous et douce soirée.

    15
    Lundi 17 Mai à 16:02

    Merci pour la découverte d'un beau livre très touchant. Je n'ai jamais lu de livre de cet auteur mais tu m'en donnes envie.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :