• Pulvérulence (Jeu de lettres n°189)

    Pulvérulence (Jeu de lettres n°189)

    Lady Marianne   propose un  petit jeu de lettres n°189

    Pulvérulence (Jeu de lettres n°189)

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est :  PULVÉRULENCE

    Nom féminin - Etat de ce qui est réduit en poudre, en très fines particules. La pulvérulence de la farine.

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon texte (avec les mots trouvés en gras et en italique) : 

    Qui avait crevé  les pneus de sa deux chevaux ? Qui avait enlevé  les gamelles des chats dans sa ruelle ? Qui avait osé renverser dans la véranda, l'écuelle  de Perle, sa minette à la prunelle  vert émeraude, remplie de croquettes saupoudrées d'une pulvérulence  de levure ? Qui avait cassé son vasistas ? Qui avait pillé sa cave ? Ses vingt-cinq bouteilles de vin d'une grande cuvée  avaient été chouravées... Renée  en aurait pleuré. Même sa bicyclette avait été volée. Le sac poubelle contenant les feuilles mortes qu'elle avait pris soin de ramasser à la pelle, la veille, avait été percé.  C'était son voisin, éleveur  de Terre-Neuve, qui l'avait prévenue  au lever  du jour, alors qu'elle était en train de préparer sa pâte à crêpe. Qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige, celui-ci avait pour habitude de sortir ses chiens aux aurores. Elle avait beau se creuser la cervelle, elle ne voyait pas qui pouvait lui en vouloir à ce point. Elle allait en toucher deux mots à son neveu  qui avait été réélu  maire de son village...


  • Commentaires

    1
    Dimanche 4 Novembre à 08:28

    Ah si on me vole ma bicyclette, je pleure aussi je dois dire ;-)
    Défi bien relevé comme toujours.
    Bonne journée Béa

    2
    Dimanche 4 Novembre à 09:03

    Un texte hélas trop souvent d'une triste réalité

    Bon dimanche

      • Dimanche 4 Novembre à 16:02

        Juste un petit coucou, Jean-Marc, à la suite de ton article "Rêve brisé".

         

      • Lundi 5 Novembre à 11:04

        Merci

    3
    Viviane
    Dimanche 4 Novembre à 09:16

    Béa,

    Tant de questions parfois posées qui souvent restent sans réponses. Voila la chaine des catastrophes qui tombe.

    Rire de celle-ci, peut détendre, mais quand elle vous procure un mal être alors l'humour n'est pas à l'ordre du jour.

    Le temps passe et c'est souvent après que la distanciation s'installe.

    Quand à Renée, qu'il devait y avoir quelques mal embouchés pour lui avoir causé autant de désagréments !!!

    Bises !!!

    4
    Dimanche 4 Novembre à 09:44
    LADY MARIANNE

    c'est la cata ici ! la pauvre Renée !!
    on lui en veut ou pas ---- méchanceté gratuite au hasard par des malfrats -
    j'espère qu'on va trouver les coupable !
    que le village retrouve son calme-
    gros bisous- bon dimanche-

    5
    Dimanche 4 Novembre à 11:24

    Une aventure qui m'est arrivée plusieurs fois dans l'année  jusqu'à me casser par 3 fois les vitres de ma voiture. Je comprends l'état de contrariété de cette dame.  Un texte bien tourné. Bon dimanche

    6
    Dimanche 4 Novembre à 14:38
    Renée

    Bravo Béa un défi rondement mené! Bisoussss

    7
    Dimanche 4 Novembre à 15:25

    Coucou... c'est moi, je veux dire bonjour quoi, non suis pas la coupable, et là il faut dire qu'on leur en veut à mort ma parole !! Bises, JB

    8
    Dimanche 4 Novembre à 16:00

    Ah oui , pas de chance aujourd'hui les "Renée " ,  il va falloir vraiment trouver les coupables , crever les pneus de la voiture et voler la bicyclette c'est vraiment pas sympa .

    Bravo pour ton texte 

    Bises 

    9
    Dimanche 4 Novembre à 16:02

    Après deux cambriolages, je peux dire que ce n'est vraiment pas drôle ! Surtout quand on ne sait pas qui a fait cela et qu'on ne récupère rien... 

    Pas plus gai que mon cambriolage du coeur...

    10
    Dimanche 4 Novembre à 16:26

    Je crois qu'à sa place , je déménagerais, une telle malveillance me ruinerait la vie et le sommeil et je craindrais pour la vie de mes petites fées à moustaches!

    Bises Béa

    11
    Dimanche 4 Novembre à 18:26

    Bonsoir Béa. Bravo pour ton texte pour le défi de Lady Marianne ! Cela doit être dur d'être victime de malveillance, plus encore que d'être cambriolée comme je viens de l'être. Bonne soirée et bisous

    12
    Dimanche 4 Novembre à 22:49
    colettedc

    Bravo Béa ! Défi magnifiquement relevé ! Bon  début de semaine ! Bises♥

    13
    Jeudi 8 Novembre à 00:26

    et ben que de désagréments subis. je me mets à la place de miss renée et j'aimerai bien trouvé le ou les coupables....

    joli texte

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :