• Bassorine (Jeu de lettres n°169)

    (Jeu de lettres n°169)

    Lady Marianne propose un  petit-jeu-de-lettres-169

    Bassorine (Jeu de lettres n°169)

    Le mot le plus long en anagramme à déchiffrer est : BASSORINE

    Avec les lettres proposées : faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

    Voici mon texte (avec les mots trouvés en gras et en italique) :

    La saison  des examens était ouverte. Boris, Oriane, Robin, Sabine  et Sonia avaient toutes les raisons  de penser que ce ne serait pas la mer à boire  de les réussir. Ils avaient bien bossé toute l'année. Et surtout, ils n'avaient pas eu besoin  de potasser des soirs  entiers, les cours de physique-chimie. Leur professeur, Rosine Besson, malgré son air bonasse, sa voix trop basse, ses cheveux gris coupés en brosse  et ses robes noires  vieillottes, avait été d'une efficacité redoutable avec ses élèves. Lors des épreuves scientifiques, ils avaient eu la chance de tomber sur un sujet qui les avait bien inspirés : la bassarine, l'un  des constituants principaux de la gomme adragante que l'on obtenait à partir de la sève végétale séchée d'une vingtaine d'espèces de plantes de la famille des Astagales. Depuis des millénaires, cette gomme servait de remède contre la toux et les troubles digestifs. De plus, on lui prêtait des vertus laxatives et aphrodisiaques. De nos jours, dans les industries pharmaceutique et cosmétique, on l’utilisait comme liant pour les comprimés et comme émulsifiant pour les lotions, les crèmes et les pâtes. Comme il s'agissait d'un très bon agent de rétention d'eau, on l'employait comme épaississant et gélifiant dans de nombreux produits, tels que la pâte dentifrice, les gelées, les vinaigrettes, les sirops, la mayonnaise, les liqueurs, les bonbons, la crème glacée et les sorbets. Elle permettait aussi l'encollage et l'imperméabilisation des textiles. Quant à la bassorine, elle était insoluble dans l’eau chaude ou froide mais au contact de celle-ci, elle gonflait pour former un gel, dont on tirait parti pour l'apprêt des tissus. Enfin, bouillie dans l’eau, la bassorine  se transformait en gomme arabique...


  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Juin à 06:59

    Un composé qui possède des vertus tres intéressantes pour les industriels et qui en attendant va permettre à Oriane et ses amis d'engranger des bonnes notes à l'examen. 

    Bravo pour ton texte qui mêle habilement l'imaginaire et le réel .

    Bon dimanche 

    Bises 

    2
    Dimanche 17 Juin à 07:07

    Un texte d'actualité en saison d'examens. Bon Dimanche

    3
    Dimanche 17 Juin à 09:00

    Un grand bravo, un défi avec un tel mot, faut y aller quand même et trouver l'inspiration ;-)
    Bravo.
    Bonne journée

    4
    Dimanche 17 Juin à 09:09
    LADY MARIANNE

    parfait !  tu connais à fond les qualité de cette gomme ! je suis scotchée-je n'en savais pas autant- on s'instruit le dimanche aussi-
     bravo tu as bien travaillé-
    gros bisous- bon dimanche-

    5
    Dimanche 17 Juin à 10:29

    Et bien je viens d'en apprendre des choses sur cette bassorine, grace à ton texte.  Je ne savais pas qu'elle était aussi utile.

    Merci et bon dimanche.

     

    6
    Dimanche 17 Juin à 13:18
    niki

    ils sont bien intéressants ces jeux de lettres que tu proposes, bea - j'ai déjà appris bien des choses - bonne semaine, bisous

    7
    Dimanche 17 Juin à 13:20

    super ton article défit réussi,chez nous le temps a l'air de s'arranger il vas peut être enfin faire beau mais j'ai toutes les roses bien abîmées;je te souhaite un très bon dimanche,bises

    8
    Dimanche 17 Juin à 13:50
    colettedc

    Un texte bien à point dans cette période de l'année, Béa ! Bravo et bon après-midi de ce dimanche ! Bises♥

    9
    Dimanche 17 Juin à 14:17
    Ah ton texte est de circonstance.. C est bientôt le bac
    Bisous Kim
    10
    Viviane
    Dimanche 17 Juin à 17:24

    Béa,

    Quelle saleté de gomme encore qui te colle aux mains, je blague !!!

    C'est fou ce que l'usage des plantes est fondamentale pour les soins de nos petits bobos !!!

    Quand comprendrons nous que la nature, c'est notre pharmacie !!!

    Aujourd'hui une avancée spectaculaire est faite avec les algues et des produits de la mer, ouf ENFIN !!!

    Les résidents côtiers rient de nous.... parfois mais nous aiment bien !!!

    Bises !!!

    11
    Dimanche 17 Juin à 18:29

    Eh! bien on en a appris encore aujourd'hui avec ce mot. Très intéressant. Gros bisous, Béa, et excellente fin d'après-midi

    12
    Dimanche 17 Juin à 22:34

    Encore un mot que je ne connaissais pas !

    Bravo pour ce texte tout à fait d'actualité!

    Bises Béa

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :