• Le cri de la baleine

    Le cri de la baleine

    Pour le défi-n-47-parler-d-un-livre  chez Evy

    voici ma participation avec encore une fois un très beau livre déniché à la bibliothèque. L'auteure a une jolie plume pleine de poésie...

    À dix-sept ans, la nageuse prodige Lynne Cox, qui a déjà battu le record de la traversée de la Manche, s’entraîne dans les eaux froides californiennes. 
    S’apprêtant à rentrer, elle sent auprès d’elle une présence et découvre qu’elle est suivie par un baleineau. Celui-ci a dû perdre sa mère pendant leur migration vers le détroit de Behring, un voyage de plus de trois mois. Lynne sait que, si elle nage vers le rivage, ce bébé baleine la suivra et s’échouera sur la plage.
    Pour le sauver, Lynne n’a qu’une solution : le ramener à sa mère. Mais une baleine – treize mètres de long - est bien petite au milieu du Pacifique. Comment Lynne va-t-elle retrouver sa trace ?
    De cette rencontre, réellement vécue, Lynne Cox a façonné un récit captivant.

    Lynne Cox, née en 1957 à Boston, est une nageuse aux records mondiaux de traversées. Elle est aussi journaliste et écrivain.

    Le cri de la baleine


  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Mai à 04:47
    colettedc

    Comme c'est bon, Béa ! 

    Bon mercredi,

    Bises♥

    2
    Mercredi 15 Mai à 07:00
    Séverine

    Zut, il n' a pas l'air d'être en numérique celui-là !

    3
    Mercredi 15 Mai à 07:09

    l'idée est originale. Bonne journée

    4
    Mercredi 15 Mai à 07:19

    Cet ouvrage doit être très poignant. Déjà le synopsis...
    Bise et bonne journée Béa

    5
    Mercredi 15 Mai à 08:06

    Ce livre doit être effectivement passionnnant . je note , merci Béa! 

    Bises et bonne journée!

    6
    Mercredi 15 Mai à 08:43
    LADY MARIANNE

    coucou du mercredi-
    merci pour ton partage- bisous-

    7
    Mercredi 15 Mai à 11:59
    yvette/

    C'est sûr que ce livre doit être captivant, je suppose une belle fin!

     bises béa

    8
    Mercredi 15 Mai à 13:28

    Un  récit qui doit être passionnant en effet je note .

    Bonne journée 

    Bisous 

    9
    Mercredi 15 Mai à 15:34
    Renée

    Voilà un bouquin qui me tente bien mais je dois attendre car top commander ces derniers temps. Bisous

    10
    Mercredi 15 Mai à 15:57

    Je crois que ce livre serait à mon goût. Merci à toi.

    Bises des Alpes de Haute Provence

    11
    Mercredi 15 Mai à 19:29

    Alors là comment va t-elle s'y prendre? Y'a cas plus qu'à livre le livre, Béa. J'aime beaucoup la couverture. Gros bisous et belle soirée

    12
    Jeudi 16 Mai à 08:16

    Encore un titre à noter car l'histoire ne semble pas ordinaire.

    Bizz et belle journée

    13
    Viviane
    Jeudi 16 Mai à 16:04

    Béa,

    Le baleineau a su avec beaucoup de subtilité, substituer cette nageuse courageuse, pour sa mère.

    Combien sont-il dans les divers océans et mers sans mère ... Rien que dit penser, m'attriste !!!

    La pêche industrielle, sans compter "les fraudeurs" avec leur filet allant jusqu'à 72 km de long, tue, massacre, alors combien d’orphelin sont-ils ???

    Bises et à bientôt !!!

    14
    Jeudi 16 Mai à 21:32

    Bonsoir ma Béa doit être captivant je note c'est en ligne avec retard excuse passe une douce soirée merci pour ta participation bisous

    15
    Lundi 20 Mai à 14:30

    Alors il faut lire ce livre sinon on ne saura pas le plus poignant de l'histoire. Bonne semaine et bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :